MENU ZINFOS
National

Affaire Zied et Bouna : Ouverture à Rennes du procès en correctionnelle de deux policiers


Par SI - Publié le Lundi 16 Mars 2015 à 10:45 | Lu 888 fois

Après la mort de deux jeunes, Zied et Bouna, dans un site EDF à Clichy-sous-Bois, en 2005, deux policiers comparaissent ce lundi au tribunal correctionnel de Rennes pour "non-assistance à personne en danger".

Pour rappel, la mort des deux adolescents avait été suivie par trois semaines d'émeutes dans les banlieues françaises et le gouvernement avait dû décréter l'état d'urgence. Un troisième jeune, Muhittin Altun, 17 ans au moment des faits, avait été grièvement brûlé.

Les deux policiers, Sébastien Gaillemin et Stépanie Klein, avaient bénéficié du non-lieu de la part des parquets de Bobigny et de Rennes.

Mais la cour d'Appel de Rennes a finalement décidé en 2013 de renvoyer l'affaire en correctionnelle, estimant que les policiers avaient mis les enfants en danger en les laissant entrer dans le transformateur électrique.  

Ils encourent au maximum cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.

 




1.Posté par Dipadutout! le 16/03/2015 11:40

Ce sont des policiers, ils ressortiront libres et blanchis.

2.Posté par noe le 16/03/2015 11:45

Les flics doivent pouvoir être innocentés par une loi leur donnant le droit d'être tjrs "innocents" des faits de société pendant leur service ...
Ils risquent tout le temps leur vie au service des autres !

3.Posté par chikun le 16/03/2015 14:50

C'est pas interdit d'entrer sur un site EDF. ???

Si c'est interdit on n'y va pas. Quel tapage médiatique stérile.

4.Posté par Gloseur sensE le 16/03/2015 15:50

Le principe fondamental est celui de la Justice, c'est-à-dire d'aucune impunité pour tout auteur d'un délit, et a fortiori, d'un crime envers une victime civile.
L'irrespect de ce principe signifierait que l'auteur d'une infraction, surtout d'un crime, ne serait pas poursuivi, ni condamné pour son acte. Ce qui aboutirait à une injustice.

Etant relevé que ceux qui sont chargés de la Justice et de la sécurité ont des devoirs plus stricts et une exigence professionnelle et morale plus élevées à respecter que les autres citoyens.

Puis, de même qu'un criminel ne peut pas reprocher à autrui un délit, ni celui qui commet un délit ne peut pas reprocher à autrui une contravention.
Ainsi, celui qui ne porte pas assistance, ni ne demande des secours pour une personne en danger de mort, commet un acte nettement plus grave que ce dont il serait reproché à la victime.

Relevons également que dans une entreprise privée, lorsqu'un employé commet une faute grave, il est renvoyé immédiatement, par exemple, en cas de faute grave envers un client qu'il blesserait ou à l'égard duquel il ne porterait pas assistance ou n'appellerait pas les secours alors que la santé et la vie du client seraient menacées.

En conséquence, soit on est du côté des victimes, soit on est du côté de l'auteur du préjudice.
Notre position est invariablement du côté des victimes civiles et donc de la Justice.

Alors, que ceux qui, une fois se prétendent être du côté des victimes, et qui d'autres fois, sont du mauvais côté des auteurs de préjudices, sont en réalité des hypocrites, des menteurs, des opportunistes, des collaborateurs approuvant le mal et l'injustice, voire sans doute des schizophrènes.

Enfin, rappelons que Dieu, lui, est un juste juge exerçant la Justice sur Terre et dans l'au-delà.

5.Posté par Zozossi le 16/03/2015 20:26

Comment la racaille d'en haut soutient la racaille d'en bas.

Qu'un pareil procès puisse avoir lieu est une condamnation d'un monde judiciaire devenu plus fou que les fous.

Le genre de taubiresqueries qui exaspère la population, à juste titre.

Vivement qu'on tire un trait sur ces dingueries que nous impose une caste de privilégiés malfaisants.

6.Posté par PALAKSA le 17/03/2015 03:21

Des "victimes" qui auraient fait combien de VICTIME s'ils étaient toujours là???

7.Posté par bob le 17/03/2015 06:25

Ho faites que mes enfants ne deviennent pas policiers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par Redflag le 17/03/2015 09:32

@ Gloseur sensE

Tout ca, pour finir sur un zistoir bon dieu ?
Bien commencé mais mal fini ton naffair.

9.Posté par iliade974 le 17/03/2015 09:53

Faut excuser les gamins ils ne savaient pas lire INTERDIT !!!!

Jusqu'a preuve du contraire si un site est interdit d'accés on s'y aventure à ses risques et périls... Pourquoi tant de battage médiatique.... Bonne chance aux policiers incriminés..... une mutation, et hop réglé terminé... Dans qqs mois l'affaire sera bouclée

10.Posté par Môvélang le 17/03/2015 10:00

il vaut mieux être dans le camp des délinquants de tout bord que de la justice!

11.Posté par mazenbron le 17/03/2015 10:05

Faut remplacer le transformateur EDF par un paquet de bougies .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes