MENU ZINFOS
National

Affaire Théo: Des casseurs font dégénérer la manifestation de soutien


- Publié le Dimanche 12 Février 2017 à 10:33 | Lu 1994 fois

Photo : Twitter Joseph Prigent
Photo : Twitter Joseph Prigent
Une manifestation était organisée ce samedi après-midi, devant le tribunal de grande instance de Bobigny, pour protester contre les violences policières. Un rassemblement que ses organisateurs voulaient pacifiste, pour soutenir à Théo, le jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation à Aulnay-Sous-Bois.

Tout se passait bien, dans le calme, jusqu'à ce que des casseurs, qui ne participaient pas à la manifestation, commencent à lancer des projectiles sur les policiers, incendient des poubelles, cassent des vitres de bâtiments administratifs, incendient des véhicules, vandalisent du mobilier urbain... Les forces de l’ordre ont alors riposté par le jet de grenades de gaz lacrymogène. Une fillette se trouvait dans l'un des véhicules brûlé et a été sauvée des flammes de justesse. 

Le mouvement avait rassemblé près de 2000 personnes, selon la préfecture de police. 





1.Posté par Vivons ensemble le 12/02/2017 13:22

RTL et Europe 1, grands promoteurs du padamalgam et du vivre ensemble, ont été attaqués par des chances pour la France. Il parait que les journalistes sont choqués.

Ils ont subi un "déflorage sociétal" et ont découvert ce que subissent les Français au quotidien, sans parler des policiers et des pompiers appelés dans ces quartiers.

Quand les journalistes se feront couper la tête, ils changeront de disque.

2.Posté par ti pt le 12/02/2017 16:02 (depuis mobile)

Quand je vois un flic,
j'ai peur pour mon anus maintenant!!!!!!!!!!

3.Posté par Bayoune le 12/02/2017 17:43

Il n'y pas eu que Théo, les violences policières continuent. La presse fait un historique. Dommage qu'on ne parle pas, on passe sous silence la mort violente de Loîc Louise à coté d'Orléans tazérizé jusqu'à mort s'en suive par les gendarmes, comme on peut voir, il n'y pas que la police qui font ces acte humanitaire vis à vis des colorés vivant en France.
http://reseauinternational.net/le-viol-nouvelle-technique-dimmobilisation-de-la-police-francaise/
La presse fait un peu l'historique des violences policières sous le régime sosioniste à la Valls et l'Hollande

4.Posté par Crikotte le 12/02/2017 18:19

pfff avion et retour dans leur pays d'origine............!

5.Posté par La racaille vote socialiste le 12/02/2017 19:18

Polémique du jour : qui a sauvé une petite fille qui allait brûler dans une voiture ?

Le scandale est le suivant : la préfecture a revendiqué l'exploit alors que c'est un habitant du quartier qui l'a fait.

Personne ne s'émeut du fait que des racailles ont mis le feu dans une voiture où se trouvait une petite fille.

Les médias pro-racaille font vraiment un travail abject.

6.Posté par Surpris ? le 12/02/2017 20:48

Que peut on attendre d'une manif de "soutient" pour un délinquant ? De la délinquance, rien de plus, la preuve en image... Et dire que notre pingouin national est parti soutenir çà, voila le résultat, ils se croient intouchables, tout leur est permis, tout leur est dû !
Encore deux mois et demi à tenir, tout est fait pour la venue de MLP.

7.Posté par Bayoune le 13/02/2017 12:17

Konm i di souvan, la viyolanss i yapèl la viyolans... Kisa la mène lo papa bann marmay là an France pour les exploiter dans les usines, dans le bâtiment et sur les routes et autoroutes, sinon ceux qui les dénoncent et violent leurs enfants aujourd'hui. Et si les parents de ces enfants étaient chassés de leur pays pour laisser place nette au Boloré, Bouigue, véolia et tant d'autres gros voleurs capitalistes - un peu konm i fé èk noute zanfant, i yanvwaye azot an France et les maîtropolitin font rentrer leur famille, en peu comme le fait Fillon qui est venu ici nous partager un peu de sa civilisation dans notre monde mosaïque qui n'est pas le sien bien entendu. Ces enfants d'immigrés sont les victimes de la déportation de leurs parents pour enrichir les capitalistes français.

8.Posté par lolito le 13/02/2017 14:45

Logique. Les "élites françaises" ont imposé la division raciale, religieuse et politique... La France a cessé il y a longtemps d'être une communauté soudée, fraternelle, unie, indivisible ou etre français était une culture entière et un territoire, et elle en paye donc le prix. Non moins logiquement, la fracture sera la disparition. Ainsi vont les civilisations, elles naissent et disparaissent, seules les plus fortes et les plus riches traversent le temps et les millénaires. Il faudra bien admettre que la france, que la république n'était pas assez exclusives et integres pour mériter la confiance de cultures et peuples aussi différents. D'un empire a un pays puis a un dépotoir voila le résultat de ces nouvelles élites...

9.Posté par popopo le 13/02/2017 15:11

Y a t'il un pilote dans l'avion?

10.Posté par tournermanege le 13/02/2017 15:14

Aux usa, notre modele de pays culturel, les propriétaires de magasin asiatiques et sud américain son sont arrivés a devoir monter sur les toits avec des fusils pour défendre leur bien et leurs droits.

11.Posté par bubule le 13/02/2017 15:37

Car.. Par contre t'as pas intérêt a oublier de payer la redevance ou ton amende pour exces de vitesse de 6km/h

12.Posté par Brunette La Rousse le 13/02/2017 23:25

Le Roux, ministre de l'intérieur socialiste porté disparu, refuse d'informer les Français sur l'ampleur des dégats à l'intérieur des enclaves musulmanes en France. Les émeutes se propagent et ne sont plus cantonnées à la seule enclave musulmane de Bobigny. Bientôt toute la France sera sous le feu. Les bagnoles de journalistes collabos ont déjà cramé.

L'Assemblée Nationale brûlera-t-elle avant l'élection présidentielle ou après ?

C'est le début...

... de la fin.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes