MENU ZINFOS
National

Affaire Théo: "Bamboula", les propos discriminatoires d'un syndicaliste policier


Les propos chocs du syndicaliste Luc Poignant ont suscité de vive réaction dans l’émission de "C dans l’air", diffusé hier soir sur France 5.

- Publié le Vendredi 10 Février 2017 à 12:05 | Lu 1703 fois

Invité dans l’émission "C dans l’air" de France 5 pour débattre sur l’affaire Théo, les propos de Luc Poignant, représentant du syndicat Unité police SGP-FO, ne sont pas passés inaperçus jeudi soir sur le plateau télévisé. Au cours de l’émission qui avait pour thème "Aulnay : la police hors-la-loi ?", ce dernier a affirmé que le mot "Bamboula" ne devait pas se dire, mais restait à "peu près convenable".

Ces déclarations ont provoqué un vif échange avec la journaliste Caroline Roux qui lui a immédiatement répondu "Non", le policier a alors ajouté: "Bah, enculé de flic, c’est pas convenable non plus". "Dans les deux sens, ce n’est pas convenable!", a renchéri la journaliste. "D’accord, mais c’est la conversation qu’il y a entre les deux. C’est ça le problème", a conclu le syndicaliste.

C’est un bruissement qui a fait l’écho d’une bombe sur les réseaux sociaux, et provoqué l’indignation et la révolte de beaucoup d’internautes sur Twitter.

Affaire Théo: "Bamboula", les propos discriminatoires d'un syndicaliste policier

Affaire Théo: "Bamboula", les propos discriminatoires d'un syndicaliste policier

Affaire Théo: "Bamboula", les propos discriminatoires d'un syndicaliste policier

Mais l’affaire ne s’arrête pas là puisque le ministre de l’intérieur Bruno Le Roux a condamné ce jeudi soir les propos tenus par Luc Poignant, par le biais d’un communiqué. 

Affaire Théo: "Bamboula", les propos discriminatoires d'un syndicaliste policier




1.Posté par pikore le 10/02/2017 12:43

Duterte a réussi a contourner le truc, il abat les dealers sans sommation, comme ca il minimise les risques de dérapage verbal et les questions a la con sur les plateaux tv.


2.Posté par lupin le 10/02/2017 12:55

Mouai les habituelles emissions, juges et politiques de haut niveau qui passent leur temps a condamner des mots des débats civils en évitant les 49.3, l'état d'urgence, les atteintes aux libertés, les ventes d'armes a des pays et groupe pas excessivement recommandables, les dommages collateraux des bombes du bien...

3.Posté par afework le 10/02/2017 12:56

Voilà où en est la police en France.... déplorable... lamentable.... c'est un appel à la haine raciste! que fait-il encore dans la police? Quelles sanctions pour type haineux et raciste? on attend!

4.Posté par margarine le 10/02/2017 13:02

Ce qui nous amene a un autre probleme, avec la gauche et l'umps en général il n'y a plus aucune frontière entre faire de la politique et imposer une politique. C'est comme ca qu'un ps/hollande fini par continuer de légiférer comme si de rien n'était avec seulement 5% d'opinon favorable.
Et apres ca se permet quand meme de critiquer l'élection de Donald Trump...


5.Posté par Raciste ? le 10/02/2017 13:24

Les racailles de banlieue appellent les autres Babtou, Halouf (porc), kouffar, chiens d'infidèles...

Que les racailles arrêtent de se la jouer étroite.

6.Posté par murene le 10/02/2017 14:31

Bizarre, la police n'est pas un instrument seulement populaire mais un instrument au service du gouvernement et met en pratique ses principes.

Pour bien marquer le principe, par exemple, en 40 la police avait des ordres différent, c'était un gouvernement d'une autre idéologie totalement a l'opposé de ce qui se fait aujourd'hui.
En 2017 c'est le ps qui pilote l'idéologie.

A moins que l'idéologie ne soit pas celle que l'on voit, Il y aurait alors une différence entre les mots et les ordres pour que la police ne fasse pas son travail ou alors la police en tant qu'instrument ne serait pas correctement pilotée par le pouvoir en place peut etre?

Condamner, c'est bien, piloter c'est mieux.

7.Posté par A mon avis le 10/02/2017 14:38

Les syndicats policiers tentent de se dépêtrer du bâton merdeux qu'ils tiennent en ce moment !

Mais ce n'est pas avec des propos à caractère raciste qu'ils vont se blanchir !

8.Posté par Ray_au_Port le 10/02/2017 15:22

Jusqu'à dernièrement je prônais que la force doit rester à la loi.

Depuis peu je commence à avoir moins de certitude ! ! !

9.Posté par La vérité vraie... le 10/02/2017 15:46

Pourquoi ça arrive toujours dans la police ? Jamais à la gendarmerie ?
Des conclusions claires comme de l'eau de roche s'imposent...

10.Posté par Samwinsa le 10/02/2017 15:49 (depuis mobile)

Un syndicaliste? I ve tout dire su le nivo de racisme dans la police. Non?

11.Posté par Le salaire de la peur le 10/02/2017 18:21

1 - Définition bamboula, nom féminin :

- Sens 1
Danse effectuée au rythme du bamboula.
Traduction anglais : Bamboula
- Sens 2
Familier
Fête débordante.
Traduction anglais : Bash

2 - bamboula, nom masculin :

- Sens 1
Tambour utilisée en Afrique Noire.
- Sens 2
Péjoratif :
Personne de couleur noire.



"Faire la bamboula" en tant qu'expression

Signification : faire la fête.

Origine : Issu du bantou "kam-bumbulu" et "ba m'bula", le bamboula est à l'origine un tambour africain. L'emploi féminin du terme apparaît en 1757 dans une chanson haïtienne, et désigne la danse exécutée au rythme du tambour bamboula. En 1848 en Louisiane Louis Moreau Gottschalk compose le premier swing intitulé "Bamboula". L'expression "faire la bamboula" signifie donc "faire la noce", "faire la fête", comme au son du tambour.

Source : " www.linternaute.com:// "

12.Posté par une réunionnaise 97410 le 10/02/2017 18:58

il y a beaucoup, beaucoup de réunionnais et réunionnaises qui travaillent pour ce ministère, bien plus que dans l'armée et la gendarmerie je crois, c'est à dire beaucoup d'hommes et de femmes de couleur.Meme moi, j'ai des cousins, cousines, dans la police depuis 2/3 générations au moins, et dans beaucoup de familles réunionnaises c'est ainsi.
Meme dans ces quartiers dont on parle, il y a des réunionnais qui y habitent, qui vivent dans ces HLM, qui travaillent ou qui ne travaillent pas,, ceux qui travaillent, travaillent pour un maigre salaire, et ne peuvent prétendre qu'à ce genre de logement avec leurs familles, en métropole.Ce n'est pas une critique, c'est une constatation.

13.Posté par klod le 10/02/2017 19:58

les forces de l'ordre dite "républicaine" seront respectables quand ils respecteront chacun ........................... il [by en a]b , mais MANIFESTEMENT , pas tous ! honte à ceux là ...............

je n'ose rappeler que certaines "fractions" de ces forces de l'ordre 'française" ont permis , la « rafle du Vél d'Hiv ». les forces de l'ordre pétainiste , qui ont fait du zéle en collaborant avec les nazis .............. vrai , pas vrai ?

il y en a de respectueux et merci à notre protection pendant les actes terroristes récents .mais restons lucides ..................... certains représentant de l'"ordre" votent" manifestement "extréme droite" ....................


vive LA REPUBLIQUE !

RESTONS VIGILANTS face à la chienlit proche de la fachosphère ............. YA !

14.Posté par Jo le 10/02/2017 22:56

J ai vu cette émission en direct et je trouve cette campagne médiatique minable. OUI bamboula est moins grave que " enculé de flic " . Cela ne veut pas dire que c est bien ou excusable mais c est à mon sens moins grave. C est ce qu a dit ce syndicaliste et je partage totalement. Tout le reste n est qu agitation médiatique et bien pensance de bobo. Le dépositaire de l autorité publique n a pas à être insulté par le citoyen.

15.Posté par vanille le 11/02/2017 05:28

Quand on lit Nique la police contre un mur ou sur des pancartes dans les cités, bizarrement ça ne choque pas les gauchistes et encore moins les SOS racisme et autres associations anti blancs.

16.Posté par Le Jacobin le 11/02/2017 10:15

Le voyous reste un voyou avec un langage qu lui ressemble, un représentant des forces de l'ordre sensé être instruit de sa fonction se doit de ne pas tomber dans des écarts de langages.

17.Posté par L'Ardéchoise le 11/02/2017 12:14

A mon avis, la police et la gendarmerie n'ont pas la même implantation, les mêmes compétences ni les mêmes champs d'intervention, tout bêtement et tout simplement !

En ce qui concerne cette affaire, les propos sont condamnables, bien sûr, mais il serait intéressant que quelques-uns aillent passer des "vacances" dans certaines banlieues et soient contraints de prendre les transports en communs (RER, bus...) et de se promener "tranquillement" dans ces cités de jour comme de nuit...
C'est édifiant ! Ils comprendraient peut-être pourquoi on peut perdre son sang-froid.

PS : y a-t-il à Zinfos un modérateur qui n'aime pas que je poste, puisque mes commentaires, non agressifs, n'arrivent pas ?

18.Posté par justedubonsens le 11/02/2017 14:49

Que de méconnaissances ! Je n'ai pas suivi 'émission et je ne me prononcerai pas sur les propos de ce syndicaliste dont certaines âmes bien intentionnées ne manquent pas de sortir les propos de leur contexte. Mais bon ce garçon s'est peut-être fait simplement piégé par des gens toujours plein de bonnes intentions ce qui est très facile quand on garde son cul dans son fauteuil.
Quant à la comparaison Gendarmerie-Police sur le droit d'expression, vous constaterez que jamais ou qu'à de très rares occasions la Gendarmerie est présente sur un plateau d'émission politique. Et s'il un représentant venait à être présent ce serait un officier de haut rang. Pourquoi ? Parce que la Gendarmerie n'a pas de représentativité de ses personnels. Pour rappel les pouvoirs de Police ne devraient être remplis QUE par des pouvoirs civils démocratiquement représentés selon une directive européenne jamais signée par la France. La Gendarmerie n'a pas de syndicat et donc pas de représentants libre de parole !

19.Posté par L'Ardéchoise le 11/02/2017 17:35

A 18 : un détail qui a son importance, la gendarmerie, c'est l'armée..........................................................

20.Posté par li le 11/02/2017 20:55

Tout commence avec Madame Taubira comparée à.., bananes offertes, ce qui suscite peu d émois et de colères chez les bonnes gens décisionnaires
Tout finit avec une matraque enfoncée que ces mêmes gens osent taxer d acte involontaire
Et maintenant bamboula en surplus. Discutable, défendable, tout est bon pour masquer . Do kari la po sou d'ri.

Circulez, y a rien à voir.

21.Posté par A mon avis le 11/02/2017 22:05

@ 18 justedubonsens : C'est exact que la gendarmerie n'a pas de représentant syndical car les gendarmes sont des militaires, comme le fait remarquer L'Ardéchoise, et donc ils n'ont pas (en principe) le droit de s'exprimer librement, sans l'aval de leurs supérieurs.
(Ca peut éviter de sortir des énormités sur un plateau télé !...)

Remarque :Dans toutes les administrations, les personnels sont soumis au droit de réserve.

Ce sont les syndicats en effet qui permettent l'expression de ces personnels. Ils sont représentatifs de leurs adhérents (et non de l'administration entière).
Et quand on entend un représentant syndical s'exprimer comme il l'a fait sur un plateau de télé, il y a de quoi se poser des questions sur les opinions des adhérents du syndicat concerné.

Dire qu'il s'est fait piéger par les journalistes, "quand on garde son cul dans son fauteuil" est un peu léger comme excuse, vous ne trouvez pas ?

22.Posté par Ne sois pas si égocentrique le 12/02/2017 13:27

PS : y a-t-il à Zinfos un modérateur qui n'aime pas que je poste, puisque mes commentaires, non agressifs, n'arrivent pas ?


La Terre a arrêté de tourner autour de l'Ardéchoise depuis longtemps. Depuis qu'elle n'est plus le centre de l'univers, les modérateurs n'ont pas le temps de censurer ses petits messages sans intérêt. Il suffit qu'elle clique sur Proposer et qu'elle attende le message écrit en rouge.

23.Posté par JACQUES AFER le 12/02/2017 15:07

Le policier qui l'a traiter de bamboula est un français d'origine maghrébine en France certains arabes sont plus racistes que les vrais français dans le Maghreb il y a un raciste considérable envers les citoyens noirs tunisie
sur leurs actes de naissances c'est écrit esclaves affranchis et on les appelle blanche neige en Algérie la communauté chinoise quitte l'Algérie parce qu'ils sont victimes du racisme c pareil pour les étudiants d'Afrique
noirs QU'ILS ARRETENT DE SE PLAINDRE DU RACISME EN FRANCE

24.Posté par L'Ardéchoise le 12/02/2017 18:38

22 (v'la les flics), c'est quoi le pendant de "ta g.eule" à l'écrit ?
Faut vraiment rien avoir à foutre de sa vie pour me poursuivre de façon aussi malsaine !

25.Posté par L'Ardéchoise le 12/02/2017 19:34

22 -Je tape de mes petits doigts musclés pour vous signaler qu'en tant que "troll" (parce que si je ne m'abuse vous n'êtes pas de mon entourage) vous exercez envers moi un cyberharcélement sur ce site.
Si vous utilisez autant d'adresses mél temporaires et anonymes que de pseudos, cela ne corse en rien l'affaire...
A bon entendeur !

26.Posté par mi dit sake mi pense le 13/02/2017 13:37

La police raciste? Et traiter les policiers de "chiens" c'est quoi? et crier "ça pue" lorsqu'ils arrivent? faut arrêter de "victimiser " la racaille et traiter comme des "vilains méchants" les forces de l'ordre! car si ces dernières n'existaient pas, je n'ose imaginer ce qui pourrait se passer....................

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes