MENU ZINFOS
Faits-divers

Affaire Souprayenmestry : La dernière décision enfin attendue


Transports scolaires, bus et réparations... Les sociétés de Gérard Souprayenmestry et ses frangins sont connus dans le secteur du transport. Et l'affaire judiciaire également. Accusé d'abus de bien et bien d'autres délits, le gérant a été jugé devant la cour d'appel ce jeudi après de longues années de procédure. Cette décision sera la dernière.

Par SH - Publié le Vendredi 25 Septembre 2020 à 15:28 | Lu 2255 fois

L’affaire traîne depuis des années. Après une première condamnation en 2016, la fratrie Souprayenmestry avait fait appel. Mais sa condamnation maintenue, elle s’était donc pourvue en cassation. Cette dernière a donné raison à un seul d’entre eux sur deux points en 2019 ; le renvoyant ainsi devant la cour d’appel ce jeudi. 
 
Il s’agit de Gérard Souprayenmestry. Ancien gérant des sociétés Ecobus, Transport Souprayenmestry et Eurotocar basées à Saint-Paul et la Possession, il avait été jugé coupable de non-désignation de commissaire aux comptes, usage de faux document administratif, abus des biens ou du crédit des sociétés et présentation de comptes annuels inexacts. Ce sont ces deux dernières accusations qui ont été revues ce jeudi par la cour d’appel. 
 
Un peu d’historique sur cette affaire. Antoine Souprayenmestry était à la tête des sociétés familiales jusqu’à son décès en 2005. Il laisse alors la gérance à l’aîné, Gérard. Les affaires continuent jusqu’en 2009, à la mort de leur mère. Là, ses deux frères et sa sœur l’accusent d’avoir détourné plusieurs millions d’euros. Les faits reprochés sont nombreux et les plus anciens datent de 2000. 
 
Il est soupçonné d’avoir effectué des dépenses personnelles, engagé des prestations suspectes, sous-loué un terrain appartenant à Ecobus pour profiter du loyer, fait construire un bâtiment personnel par Ecobus, loué un appartement au directeur d’exploitation à 2500 euros par mois alors qu’il était estimé à 1000 euros, vendu des bus à des prix inférieurs au marché, fait payer des travaux sur le terrain d’Ecobus par le locataire, des avances de trésorerie non justifiées pour Eurotocar, surfacturé entre les deux sociétés… la liste est longue. Ces faits auraient été dissimulés par de faux procès-verbaux d’assemblées générales, mais les associés auraient été "d’accord verbalement"
 
Devant la cour d’appel, il se défend peu et laisse la parole à son avocat. Ce dernier rappelle d’abord les 127.121 euros remboursés par son client. Il évoque ensuite le pouvoir qu’avaient ses associés à le mettre dehors s’il le fallait, "il n’était pas tout puissant", et la "jalousie" de ses frères et sa sœur suite à son acquisition au poste de gérant. Il explique également que le bail commercial stipulait que les travaux pour Ecobus étaient à la charge du locataire, que le loyer de l’appartement n’était pas excessif et qu’il n’avait pas connaissance de l’inexactitude des comptes présentés. 
 
L’avocat général a requis la même peine : 360 jours-amendes d’un montant unitaire de 400 euros et l’interdiction de gérer pendant cinq ans. 
 
Escroc ou mauvais gérant ? La cour d’appel rendra sa décision finale le 29 octobre prochain. 




1.Posté par vanessa gropaté le 26/09/2020 20:47

une famille de crabes entre eux qu ils se mangent et on en parlera plus basta

2.Posté par L oeil le 28/09/2020 21:55

Panier de crabe de quoi ? Avant cosé tourne la langue sept fois dan out bouche.un manager qui construit l avenir de ses freres et soeurs qui donne la fibre d entreprenariat quoi de mieux zot y fait vivre des familles entières si na point domoune comme ça oussanousava moin mi regarde plus loin ça l expert comptable la gère son dossier son cul pou moune poivre depuis quand un gerant y fait travaille l expert comptable dan combat la la jamais mette responsabilités l expert comptable su la table apres ou veux problèmes y arrive pas . z histoire la na in suite

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes