Océan Indien

Affaire MedPoint : Bérenger entendu par la police

Mardi 6 Septembre 2011 - 12:00

Le leader de l'opposition mauricienne, Paul Bérenger, a dû s'expliquer devant la police dans l'affaire MedPoint. Le chef du Mouvement militant mauricien (MMM) est accusé de diffamation par le chef du gouvernement, Navin Ramgoolam. Hier après-midi, Paul Bérenger a pris connaissance des accusations portées contre lui à la Caserne centrale du CID (la Central Investigation Division ).


Affaire MedPoint : Bérenger entendu par la police
 
Le 14 juillet dernier, Paul Bérenger est accusé d'avoir colporter de "fausses nouvelles" sur le compte du Premier ministre mauricien, Navim Ramgoolam. Le 9 juillet, Paul Bérenger avait déclaré lors d'une conférence de presse que le chef du gouvernement avait réclamé une nouvelle évaluation, à la hausse, de la clinique MedPoint,. Cette dernière, rachetée par l'Etat, fait actuellement l'objet d'une enquête car elle aurait été largement surévaluée

Après avoir refusé de se rendre à une première convocation policière mardi dernier, Paul Bérenger a décidé de consulter la plainte dont il fait l'objet à la Caserne centrale et de s'informer précisément des reproches que lui fait le Premier ministre. Hier, vers 14h, le leader de l'opposition s'est donc effectivement rendu à la Central Investigation Division, escorté par un important dispositif de sécurité et ses hommes de loi.

Il est ressorti libre mais devrait à nouveau être entendu par la police sur ses accusations du 9 juillet.
Lu 996 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube