MENU ZINFOS
National

Affaire Karachi : Six personnes, dont Ziad Takieddine et Nicolas Bazire, renvoyées en correctionnelle


Par S.I - Publié le Vendredi 13 Juin 2014 à 08:25 | Lu 668 fois

Affaire Karachi : Six personnes, dont Ziad Takieddine et Nicolas Bazire, renvoyées en correctionnelle
Dans l'affaire sur le financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, les juges ordonnent le renvoi en correctionnelle de six personnes. Parmi elles, on retrouve l'ancien ministre Renaud Donnedieu de Vabres, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine et un proche d'Edouard Balladur, Nicolas Bazire.  

Les deux magistrats, Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, ont enquêté durant quatre ans sur les contrats d'armements passés dans les années 1990 par la France avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite, qui auraient servis à un financement politique occulte.

Ils suspectent Edouard Balladur, à l'époque Premier ministre, et François Léotard, ministre de la Défense, d'avoir oeuvré secrètement en faveur de plusieurs hommes d'affaires comme Ziad Takieddine et Abdul Rahman Le-Assir.

L'enquête s'est notamment penchée sur les 10,2 millions de francs versés en espèces le 26 avril 1995 sur le compte de campagne d'Edouard Balladur après son élimination.

L'ex-Premier ministre avait invoqué des ventes de gadgets et de T-shirts en meetings pour expliquer ce versement au Conseil constitutionnel. Dubitatifs, les Sages n'en avaient pas moins validé ses comptes en octobre 1995.

Un autre volet de leur enquête, relatif à une éventuelle utilisation des fonds secrets de Matignon, a été annulé par un arrêt de la chambre dl'instruction de la cour d'appel de Paris.

Les six personnes qui comparaîtront sont Ziad Takieddine, Abdul Rahman El-Assir, Thierry Gaubert, Nicolas Bazire, Renaud Donnedieu de Vabres et Dominique Castellan, ancien PDG de la branche internationale de la direction des constructions navales (DCN-I).

Quant à Edouard Balladur et François Léotard, ils seront tous les deux absents mais pourraient être amenés à s'expliquer devant la Cour de justice de la République (CJR), seule habilitée à enquêter sur les faits commis par des ministres dans l'exercice de leur fonction.




1.Posté par La vox populi.com le 13/06/2014 11:45

Et pour SARKO?

2.Posté par Borlo le 14/06/2014 00:25

20 ans que l'Etat francais nous enfume: les responsables sont toujours en liberté... et au dessus des lois.
QUelle tristesse

3.Posté par ZEBULON le 15/06/2014 21:37

Quand allez -vous venir créer aussi une association des outre-mer à la Réunion ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes