MENU ZINFOS
National

Affaire Grégory : La lettre-testament du juge Lambert


Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 20 Juillet 2017 à 14:05 | Lu 5605 fois

Affaire Grégory : La lettre-testament du juge Lambert
Avant de se suicider le 11 juillet dernier, l'ancien juge d'instruction Jean-Michel Lambert a adressé 4 lettres, à ses proches, mais aussi à une journaliste du quotidien L'Est Républicain. Il y explique que l'affaire Grégory n'a cessé de le hanter, et son refus de servir de bouc émissaire suite aux derniers rebondissements de juin.

Le juge Lambert fut le premier juge d'instruction chargé de l'enquête sur l'assassinat du petit Grégory, et est considéré par beaucoup comme étant responsable de ce fiasco judiciaire. Celui que la presse surnommait à l'époque "le petit juge" est revenu sur le devant de la scène ces dernières semaines, et ne l'a pas supporté.

En juin, les gendarmes, grâce au logiciel Anacrim, ont conduit la justice à mettre en examen trois membres de la famille de Grégory, soupçonnés, avec Bernard Laroche dans le rôle du ravisseur, d’être impliqués dans l'assassinat.

Cette piste contredit celles suivies à l’époque par le juge Lambert, qui avait incarcéré, puis libéré, Bernard Laroche, quelques semaines avant son assassinat, et avait envoyé la mère de l'enfant Christine Villemin devant une cour d’assises. Le juge Simon, qui avait repris l’enquête en 1987, après que le juge Lambert en ait été dessaisi, suivait lui aussi la thèse du complot familial.

Des extraits des carnets tenus par le juge Simon pendant son instruction ont été dévoilés par la chaîne BFM-TV quelques heures avant le suicide de son confrère. "On reste confondu devant les carences, les irrégularités, les fautes, les dissimulations de preuves ou le désordre intellectuel et peut-être simplement matériel du juge Lambert.", écrivait-il.

Le juge Lambert, dans sa lettre, réfute la thèse du complot familial, et tente de défendre son honneur, affirmant que la vérité ne sera jamais connue.

Extraits :

"J’ai décidé de me donner la mort car je sais que je n’aurai plus la force désormais de me battre dans la dernière épreuve qui m’attendrait, écrit-il. Ce énième rebondissement est infâme. Il repose sur une construction intellectuelle fondée en partie sur un logiciel. La machine à broyer s’est mise en marche pour détruire ou abîmer la vie de plusieurs innocents, pour répondre au désir de revanche de quelques esprits blessés dans leur orgueil."

" Je proclame une dernière fois que Bernard Laroche est innocent. La construction intellectuelle que je viens d’évoquer est en réalité un château de cartes qui aurait dû s’effondrer dès le premier regard objectif sur le dossier. (…) Pour ne pas perdre la face, on cherchera alors un bouc émissaire. Autant dire qu’il est tout trouvé… Je refuse de jouer ce rôle."

"On ne connaîtra jamais la vérité parce qu’on refuse de voir a vérité, conclut l’ancien magistrat dans son courrier. Je préfère sonner la fin de partie pour moi. L’âge étant là, je n’ai plus la force de me battre. J’ai accompli mon destin."




1.Posté par Fredo974 le 20/07/2017 15:13

Poignant !

2.Posté par Totoche le 21/07/2017 05:31

Oui m'enfin des années d'errements du à son incompétence...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes