Faits-divers

Affaire Gazar: Me Boniface exige que la justice fasse son travail

Mardi 24 Juillet 2018 - 12:14

Retour sur ces émeutes qui ont eu lieu en 2012 dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis. Parmi les "émeutiers", deux hommes ont été attaqués par les forces de l'ordre ce soir-là. L'un a été mis au sol et tabassé. Quant à l'autre, on lui a tiré une balle de flash-ball dans le dos. Manque de chance, l'homme s'est tourné au même moment. Résultat: la balle a atterri dans son oeil, qu'il a perdu suite à cet accident. 

"Il faut que chacun assume ses responsabilités. Les policiers vont livrer des thèses impossibles. Quand une personne vous dit quelque chose de faux, cette personne est peut-être un menteur, mais peut-être elle s'est trompée, mais quand vous avez 8 policiers qui vous disent ensemble la même chose fausse, non seulement ils ont menti mais c'est un mensonge concerté et en plus pour accuser la victime. Donc c'est très grave", explique l'avocat. 

Ces deux hommes, accompagnés de leur avocat Maître Rémi Boniface ont porté plainte contre les policiers. Cependant, aujourd'hui, 6 ans après, on note toujours aucune évolution à cette affaire. Que ce soit les demandes de confrontation, les remises en situation ou encore l'audition d'un des plaignants: rien a été fait jusque-là.

"Ce que je demande c'est que les magistrats de la cour d'appel s'occupent eux-mêmes du dossier puisque le juge d'instruction, non pas instruit véritablement, et aille sur place faire cette reconstitution et organise cette confrontation, et là on verra qui fait le malin", souligne M. Boniface. 

Un non-lieu contre la plainte déposée a même été annoncé le 18 mai dernier. Maître Boniface a donc décidé de faire appel à cette décision devant la chambre de l'instruction de la cour d'Appel. Une audience a eu lieu ce matin, cependant l'affaire a été reportée à la mi-octobre pour des raisons diverses. 

"La balle est dans le camp de la justice. (...) Soit on a un peu de courage, et on en tire les conséquences, soit on fait preuve d'une lâcheté inadmissible. (...) Moi je ne peux pas laisser tomber deux types qui ont été victimes et que l'on accuse aujourd'hui", déclare-t-il. 
Charline Bakowski
Lu 2288 fois



1.Posté par roland le 24/07/2018 13:11

Ils se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment, pas certain, qu'ils s'estiment heureux de ne pas avoir été condamnés pour rébellion contre les forces de l'ordre!

2.Posté par cmoin le 24/07/2018 13:52

Les policiers ont bien fait leurs boulot!

3.Posté par Grand Yab le 24/07/2018 14:14

La balle est dans le camp de la justice ou dans l'œil de l'émeutier ??? Faudrait savoir. Quand on fait joujou la nuit avec les policiers faut pas non plus s'attendre à ce que ces derniers vous offrent du champagne... Si zot i té reste trankil zot kaz n'aurait pas fait tout ce koméraz

4.Posté par Lév la tét le 24/07/2018 15:17 (depuis mobile)

Bin continuer ress zot kaz la reunion va avancer ek zot tte fasson le créole si i continuer la reunion ta pi li.et moin mi Di courage mr rienk benala da police la

5.Posté par Question bete le 24/07/2018 15:29 (depuis mobile)

Comment..? La justice à la Reunion ne ferait pas son travail..??

6.Posté par zozo le 24/07/2018 15:53

vraiment délicat le métier d'avocat !!! faire croire que des délinquants sont d'innocentes victimes de la police

non mais faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles monsieur l avocat

7.Posté par Fredo974 le 24/07/2018 16:09

J'ai interdit à mes enfants de devenir avocat .

8.Posté par Fredo974 le 24/07/2018 16:14

Boniface à la Justice : " je t'ai à l'oeil ! "

9.Posté par titi974 le 24/07/2018 17:20

Plus tôt que de foutre le bordel , de casser ou de cramer des poubelles qui coûtent une blinde à tous les contribuables ces émeutiers feraient mieux d’employer leurs énergies à trouver un boulot, d ailleurs c’est l’etat qui devrait se retourner contre eux et leur faire payer la note des dégâts occasionnés, personne n’a de compation pour un kaniard qu’il ai perdu un œil ou non il n’ a qu’a sans prendre qu’ à lui même.

10.Posté par Jules Bénard le 24/07/2018 20:03

À Me Boniface :

Oté, sale communiste !
Je suis avec toi !

Je vomis les émeutiers casseurs, cela va de soi.
J'aime les flics qui font un difficile job.
Mais je suis contre ces flics qui se croient au-dessus des lois.
Ton argumentaire est sans faille.
Ton combat est juste.
Tu sais où me trouver...

11.Posté par Môvélang le 24/07/2018 22:13 (depuis mobile)

À mon avis, il faut foutre les policiers en prison indemniser les délinquants, les inviter à l''Élysée , leur donner le légion donneur et la nationalité frensaise

12.Posté par BABAR RUN © le 25/07/2018 05:17

ET SI L'ETAT PORTAIT PLAINTE CONTRE LES ÉMEUTIERS......HEIN...!!!!!????
DEMANDE DE DOMMAGES ET INTÉRÊTS POUR DÉGRADATIONS...!!!!????
L'ARGENT GAGNÉ ON LE REFILERAIT A GAZAR.......MAIN DROITE...MAIN GAUCHE....

13.Posté par Santa le 25/07/2018 05:25 (depuis mobile)

La justice sur terre ses soit t est fort soit t est faible bon courage

14.Posté par O.M le 26/07/2018 11:54

Dans mon cas, déjà la police refuse les plainte et si jamais ils en prennent une ou une main courante, ils ne prennent pas mes documents.
Ensuite, pas de plainte contre des gens respectés et du moment qu'on est payé le reste on en a rien à faire.
Pourtant plein de documents factuels dont des écrits médicaux de psyciatre me donnant raison.
Gros hic: en fàce il y a d'autres médecins dont des psychiatres libéraux(élite de l'élite) qui n'hésitent pas à inventer ou qui sont cons tout simplement.
Résultat: tout le monde s'en fout et se protège mutuellement et moi dans la merde(ordre des médecins de La Réunion, réunion de conciliation uniquement prévue por ceux qu'ils veulent 5 mois après la plainte à l'Ordre National parceque sinon ils envoient paitre une fois et ensuite ne répondent plus.Evidemment une attitude auto suffisante et beaucoup d'empathie(tout comme le pire emmerdeur à mon avis).
Que fait la Justice?Elle est aveugle il paraît.
Mais bon c'est Moi et pas le Surmoi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter