Faits-divers

Affaire Colipays: Frédéric Faby seulement condamné pour abus de biens sociaux

Vendredi 13 Juillet 2018 - 08:30

Frédéric Faby (2ème en partant de la droite) accompagné de ses avocats à la fin de l'audience
Frédéric Faby (2ème en partant de la droite) accompagné de ses avocats à la fin de l'audience
Le 12 Juin dernier, Fréderic Faby, le grand patron de Colipays comparaissait devant la chambre correctionnelle de Saint-Denis pour blanchiment d'argent ainsi que pour abus de biens sociaux. Après plus de 7 heures d'audience, le président du tribunal avait décidé de mettre la décision en délibéré au 13 juillet. 

Le verdict est tombé ce matin, Frédéric Faby a été reconnu coupable d'abus de biens sociaux et condamné à un an de prison et 30 000 euros d'amende. Le chef d'entreprise a été relaxé de l'accusation de blanchiment d'argent et fraude. La justice a également prononcé la mainlevée sur toutes ses saisies. 
Pascal Robert
Lu 3421 fois



1.Posté par nono le 13/07/2018 09:11

t'as des sous t'es innocent vive la justice !!!!!

2.Posté par Antiflic le 13/07/2018 10:32

Et pourant quand on connait cet individu on sait ce dont il est capable

3.Posté par zanatany le 13/07/2018 10:53

Il a fait jouer l'économie de l'île avec les achats en liquide aux agriculteurs...
Les employés qui auraient été virés.
L'argent passé en douce...
La filière fruits et artisanale qui mise en péril.

Et voilà !
C'aurait été un simple citoyen il aurait été interdit de gérée pour 5 ans et mis en prison tandis que là, il va continuer à faire du jet ski à Nice et louer ses villas aux mafieux de Provence...

4.Posté par Question bete le 13/07/2018 11:12 (depuis mobile)

Les juges seront ils virés pour avoir jeté l'opprobe sur ce chef d'entreprise?

5.Posté par GIRONDIN le 13/07/2018 12:08

....... seulement condamné...
Pascal Robert et zinfo sont-ils déçus ?

6.Posté par ja le 13/07/2018 12:11

Après on dit les gens qui s'installent à LA REUNION ne viennent pas riche

7.Posté par à Post 5 le 13/07/2018 13:42

Un 'tit colis péï par ci, un 'tit colis péï par là......

8.Posté par Choupette le 13/07/2018 17:28

6.Posté par ja

On n'en sait rien s'ils viennent ou non riches.

Mais s'ils le deviennent, ça c'est une autre histoire.

9.Posté par Môvélang le 13/07/2018 21:33

comme toujours , avec de l'argent et surtout de l'argent , on achète qui on veut et quand on veut !

10.Posté par Eric le 14/07/2018 09:35 (depuis mobile)

Il a au moins pris un an ferme ! c''est déjà ça... il est clair qu''il s''en sort plutôt bien.... car l''amende dans son cas est ridicule... mais la justice quand il s''agît des gens influents....

11.Posté par patrick le 15/07/2018 08:12

En résumé ce "premier de cordée" a utilisé au max les subventions à l'emploi pour sa main-d’œuvre (bref il n'a rien débourser ou pour parler son langage "investi"), les locaux, grâce à ses accointances (communales et ch consulaires) a bénéficie d'un emplacement de rêve à un prix défiant toute concurrence. Le pognon "récolté" via son dur labeur, il l'a dégagé en lieu sûr en métropole dans de la pierre et évidemment surtout pas à son nom. Môssieur est insolvable car il a bien anticipé chaque étape de son escroquerie-péi (avec la complicité de quelques margoulins locaux bien-placés) et attendait avec sérénité que la sécu lui demande des comptes (ne s'acquittant pas de ses obligations sociales). Elle n'est pas belle la vie sous les Tropiques !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >