MENU ZINFOS
National

Affaire Bygmalion : Le directeur de cabinet de Jean-François Copé passe aux aveux


Par S.I - Publié le Mardi 27 Mai 2014 à 09:13 | Lu 1068 fois

© Capture d'écran BFMTV
© Capture d'écran BFMTV
L'UMP est plus que jamais au bord de la crise de nerfs. Invité lundi soir de BFMTV, le directeur de cabinet de Jean-François Copé, Jérôme Lavrilleux, qui a également organisé les meetings de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, a livré sa version sur l'affaire Bygmalion. Au bord des larmes au cours de son interview, il a reconnu des "dérapages" dans les factures de Bygmalion, mais a dédouané Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé.

"Il y a eu des factures présentées à l'UMP qui correspondaient à des dépenses faites pour la campagne" de Nicolas Sarkozy, a déclaré Jérôme Lavrilleux.

Selon lui, il y a eu "un dérapage sur le nombre - non pas sur la valeur - mais sur le nombre d'événements qui ont été organisés dans le cadre de cette campagne" nécessitant du coup de les facturer à l'UMP.

Il admet "environ 11 millions d'euros de dépenses liées à la campagne ventilées sur d'autres opérations". Mais "il n'y a eu aucune malversation, aucun paiement en liquide, a-t-il assuré. Il n'y pas eu d'enrichissement personnel". "Ce n'est pas une affaire de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy", poursuit-il.

Un peu plus tôt, Patrick Maisonneuve, l'avocat de Bygmalion, avait en effet déclaré que des "fausses factures" ont été établies "à la demande de l'UMP" afin de dissimuler les comptes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

"Je prends ma part de responsabilité", déclare-t-il, ravalant ses larmes, en regrettant de n'avoir "pas tiré la sonnette d'alarme dans un train qui filait à toute vitesse". Toutefois, il dédouane Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy, avec qui il n'aurait "jamais discuté" de ce sujet.

Jérôme Lavrilleux ajoute que pendant la campagne présidentielle, on lui demandait "d'organiser des meetings et nous terminons la campagne avec plus de quarante meetings". "Tout ceci a coûté de l'argent que ne permettaient pas d'absorber les comptes de campagne. Mais toutes les prestations facturées ont été réelles. [...] Une partie a été mise sur les comptes de campagne. L'autre partie a été absorbée par l'UMP", poursuit-il, reconnaissant ainsi le système de fausses factures qui plonge aujourd'hui l'UMP et Jean-François Copé, son président, dans la tempête.

Le bureau politique de l'UMP qui doit se tenir aujourd'hui s'annonce explosif, selon des informations d'un journaliste de France 2 :






1.Posté par David Asmodee le 27/05/2014 10:45

En 24 heures, deux pleureuses à la télé.
Mélenchon a ouvert le bal. Hilarant.

2.Posté par prout le 27/05/2014 11:06

Monsieur Fusible a parlé...suivant!

3.Posté par lastic le 27/05/2014 11:57

Devinez pourquoi on a voté FN ?
D'un coté des voleurs, d'un autre coté des menteurs, il ne reste alors plus beaucoup de choix pour les électeurs : ne pas voter parce qu’on est dégoûté ou voter les extrêmes.

Continuez ainsi messieurs les élus...c'est vous qui emmenez le pays à la catastrophe.

4.Posté par noe le 27/05/2014 12:25

Cela semble invraisemblable !
L'UMP respecte les lois surtout Sakrozy !

5.Posté par Bobby le 27/05/2014 12:50

et les 50 millions de Kadhafi ???

6.Posté par comme neige ! le 27/05/2014 13:16

Et mon vote blanc?
Je fais quoi la prochaine fois ? je vote FN ? je vais à la pêche ?

7.Posté par La vox populi.com le 27/05/2014 13:43

"Ce n'est pas une affaire de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy"....
................................
Ben c'était quoi alors? Une opération pour l'abbé Pierre.?

C'est vraiment du foutage de gueule.

Dans cette affaire la conclusion est:

Soit Sarkozy/Copé savaient et ils sont coupables.

Soit Sarkozy/Copé ne savaient pas . Dès lors, c'est de la crasse incompétence pour deux énergumènes qui veulent diriger un pays.

En effet, le plafond du compte de campagne à ne pas dépasser est fixé par le Conseil constitutionnel (c'était je crois 23,5 millions d'€). Ce n'est donc pas difficile d'additionner les meetings un à un et d'établir un prévisionnel du nombre de meetings à x prix. Le mot amateurisme a été avancé. Je crois que c'est bien plus grave: Sarko s'en foutait, sûr qu'il était de remporter l'élection. Il s'est toujours cru intouchable....

8.Posté par Kaloupillé le 28/05/2014 02:16

L' Oeil de Nicolas SARKOSY .... ( Eric CESARI ....est t- il pas aussi coupable de l' Affaire BYGMALION ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes