MENU ZINFOS
La revue de presse National / International

Affaire Balladur : un témoin détaille les remises de fonds


Par - Publié le Lundi 16 Juillet 2012 à 19:45 | Lu 467 fois

Affaire Balladur : un témoin détaille les remises de fonds
Le volet de l’affaire Karachi vient de s’enrichir d’une déposition, particulièrement détaillée, qui conforte les suspicions de occulte entourant la campagne d’Edouard Balladur en 1994-1995. Entendu le 4 juillet en Suisse dans le cadre d’une commission rogatoire ordonnée par le juge Van Ruymbeke, Mustapha al-Jundi, 70 ans, se présente comme un « journaliste et éditeur ».
 
A l’époque litigieuse, il était surtout l’ami d’Abdul Rahman el-Assir et de Ziad Takieddine, deux Libanais imposés par le ministre de la Défense, François Léotard, dans la négociation des contrats d’armement avec le Pakistan (Agosta) et l’Arabie saoudite (Sawari II). Al-Jundi était également proche du cheikh koweïtien Al-Sabah, « un ami de longue date », précise-t-il.

En 1995, Abdul Rahman el-Assir sollicite Al-Jundi. « Il souhaitait remettre de l’argent liquide à un de ses partenaires commerciaux. J’ignore pour quelle raison il ne pouvait ou ne voulait pas le faire directement à partir d’un de ses propres comptes. J’ai proposé, pour l’aider, d’utiliser un compte du cheikh. » Mission accomplie : entre le 7 et le 25 avril 1995, 13 MF en liquide seront remis à Ziad Takieddine à partir d’un compte de l’ancienne banque genevoise SCS Alliance. Le scénario est bien rodé. « Abdul Rahman el-Assir m’informait qu’un montant déterminé allait être crédité sur le compte du cheikh », raconte le témoin. Après avoir prévenu la SCS Alliance de mettre l’argent à sa disposition en cash, Al-Jundi se rendait à Genève.

« La banque me remettait le liquide en billets de 500 F français, sous forme de liasses compactes retenues par une petite bande en papier », détaille-t-il. Ziad Takieddine, averti, « s’arrangeait pour être présent à Genève le même jour, éventuellement un jour ou deux plus tard. Je lui remettais l’argent », assure Al-Jundi. Le 6 avril, Takieddine aurait ainsi récupéré 2 MF. Le lendemain, il aurait empoché 10 MF supplémentaires. « A mon souvenir, Ziad Takieddine était seul lorsque je lui remettais cet argent », assure Al-Jundi, qui insiste sur le caractère « discret » des transactions. « J’ignore ce que Ziad Takieddine a fait avec cet argent liquide et je ne le lui ai jamais demandé. »

L'intégralité de l'article sur Le Parisien.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes