Economie

Aéroport de Pierrefonds : Le plan de relance présenté au préfet

Vendredi 12 Janvier 2018 - 15:49

Le préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, était hier en visite dans le quartier de Pierrefonds en pleine mutation. L’occasion de présenter la stratégie du syndicat mixte de Pierrefonds pour relancer l’aéroport. 

Pour parvenir à ce que l’aéroport soit  "au service du développement du territoire, une porte d’entrée touristique et complémentaire avec l’aéroport Roland Garros", Patrick Malet, le président du syndicat, a rappelé les grands axes à développer.

Depuis fin mars 2017, suite à un partenariat signé avec Air Mauritius, un programme de 14 vols par semaine a été instauré entre Pierrefonds et Plaisance. "Les résultats en la matière sont encourageants malgré la forte réduction du programme des vols de la compagnie Air Austral  à partir de mai 2017 et les nombreuses annulations dûes aux pannes du seul ATR72 desservant Pierrefonds", a reconnu Patrick Malet. Fin 2017, 100 800 passagers avaient foulé le sol de la plateforme sudiste soit une augmentation de 40,8% depuis 2015. Pour atteindre le point d’équilibre de la structure, l’aéroport doit comptabiliser 200 000 passagers. Un objectif que le syndicat envisage d’atteindre à l’horizon 2022.

Côté fret, des négociations sont en cours avec la compagnie mauricienne pour un transit via Plaisance. Sur ce point les élus ont demandé le soutien du préfet et plus particulièrement sollicité un accompagnement des services de l’Etat. 

Autres axes de développement: favoriser l’activité de l'"aviation privée à haute contribution" en facilitant l’attribution de visas de courts séjours pour la clientèle internationale, permettre l’investissement des compagnies d’hélicoptère et d’ULM et envisager le positionnement d’un hélicoptère en complément du DASH 8. 

3,4 millions d’euros d’investissement pour la période 2017-2018 apparaissent ainsi nécessaires pour la mise aux normes du parking de stationnement de l’ATR72, B737-800 et A319 et la réalisation des aires de sécurité RESA. 

Pour la période 2018-2019, 4,5millions d’euros seront investis pour l’acquisition de matériels d’assistance en escale, la réalisation d’un hangar de mise à l’abri des matériels GSE, d’une zone de stockage et l’achat d’un camion avitailleur.
N.P
Lu 3388 fois



1.Posté par GIRONDIN le 12/01/2018 16:06

Bizarre didiX, grand patron de la région est absent ?

Et sinon, c'est au représentant du gouvernement mauricien qu'il faut présenter le projet..... Air Mauritius
🤔

2.Posté par SUDISTE le 12/01/2018 17:33 (depuis mobile)

Bravo aux élus du Sud pour leur courage face à Didier ROBERT qui fait tout pour totocher Pierrefonds. Merci à Air mauritius d'offrir des vols sur Pierrefonds. Bravo au Maire du Tampon pour sa pugnacité !!!!!! Bientôt du Pierrefonds paris direct!!!!

3.Posté par ti bouc le 12/01/2018 19:04

Voilà nos amis sudistes en plein délire. Ils savent tous que cet aéroport ne pourra décoller qu'avec le soutien de la Région. De toute façon, ces loustics là vont disparaître en 2020 car MACRON aura d'ici là rasé gratis
au Post 2: Bientôt un vol direct Tampon-Saint Pierre-Saint Joseph

4.Posté par bernard seillier - 64 le 12/01/2018 19:09

2.Posté par SUDISTE**** il te te reste plus qu a recruter des zadistes et ce sera complet , quand tu vois roland garros une aerograe qui stagne depuis des années , ou la rapidité les service rendus est quasiment = a 0 , ne crois tu pas qu avant de lancer pierrefonds il faut finir ce qui a été commencé a r garros , deux aeroports sur une zone grande comme la réunion ca fait un peu bokassa

5.Posté par sudiste le 12/01/2018 19:19

"permettre l’investissement des compagnies d’hélicoptère"

Faut commencer d'abord par mettre de l'ordre !!!!!!!!!! et les plans de vol
que fait la DGAC? ou alors encore des passe droits?

Vu les nuisances sonores dues au comportement des chauffards du ciel (une compagnie d'helicos dont beaucoup se plaignent) qui font du grand n'importe quoi au dessus du front de mer de st pierre
Le tourisme hélico est devenu anarchique et va de plus en plus susciter la colère des habitants, hélico contraire à toute écologie dont on nous rebat les oreilles

6.Posté par PATRICK CEVENNES le 12/01/2018 19:36

fukcd473
En clair, MK compense la fuite d'UU à Pierrefonds. Heureusement que MK ait accepté d'élever son offre de vols de 150%. Mdr !
Le fret via Maurice ? Et les intellos embarque le fret sur ATR ? Pdr !
L'aviation privée à haute contribution ? Genre jetsetteuse ? Pdr !
Mais fermez donc cet aérodrome de province.

Rappel des Accords de Matignon 2011. SDG est la porte d'entrée des tous les vols internationaux. Et de rappeler que les compagnies aériennes cherchent à optimiser et rationaliser leurs bases respectives.

7.Posté par DOGOUNET le 12/01/2018 20:32

Cela fait 20 ans que les 2 cravatés sur la gauche brassent du vent concernant ces perspectives d'aménagement du site. Fonds de commerce de fait alors que 2 km plus au nord-ouest, la plus grande décharge de l'île...et à terme le probable premier incinérateur, est ou sera actif. Mais il est vrai qu'alors ils ne séviront plus. La lang ek limaz démago na poin le zo !

8.Posté par ali le kafhir le 12/01/2018 20:43

ca coute combien 2 aéroports pour 900 000 hab

9.Posté par Bleu-Rose-Rouge le 13/01/2018 10:34

Sur la photo je vois deux complices David LORION et Patrick LEBRETON. Le dernier nommé semble être ailleurs, il sait plus que quiconque que MACRON et sa loi va l'empêcher de se représenter en 2020. Alors tête baissée, le regard ailleurs, il doit se dire pourquoi j'ai fait le choix de laisser le champ libre à David LORION lors des dernières législatives. Pour ces gens là, PIERRE FONDS ce n'est pas leur tasse de thé. Depuis 2001 ils sont aux affaires, presque qu'une majorité c'est à dire 18 années et ils essayent encore une fois de nous faire croire que demain çà ira mieux.
Du balai les gars, y en marre de vos combines, de vos alliances contre nature qui n'ont eu comme résultat la désastreuse situation de cet aéroport.
Tournez manège et foutez nous la paix Messieurs

10.Posté par Dazibao le 13/01/2018 12:19

En tout état de cause, sur la photo, ils sont tous bien gras du bide.........Ils ne leur manquent plus que d'être dans une chaise à porteurs et perruques sur le coco.



11.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 13/01/2018 13:18

Pierrefonds , le notre dame des landes reunionnais , un département ,un aeroport , continuez à ameliorer gilot qui est encore loin d'etre un aeroport international digne de ce nom .

12.Posté par babar run le 13/01/2018 19:57

ARRÊTEZ DE DÉPENSER NOTRE POGNON POUR CETTE POMPE A FRIC........LE PIRE C'EST QUE CERTAINS SUDISTES Y CROIENT DUR COMME FER.........C'EST SEULEMENT POUR BAISE NOUTE L'ARGENT BANDE DE GOGOTTES......

13.Posté par escrot le 13/01/2018 23:10

A bernard seillier - 64 le 12/01/2018 19:09 parlons en des aéroports des Pyrénées : l'aéroport de pau = 600 075 voyageurs en 2017 : l'aéroport palois continue à perdre du trafic , Biarritz-Pays Basque =1 039 817 voyageurs , celui de Tarbes = 381 549 passagers total pour ces 3 aéroports = 2.012.441 passagers c'est guère mieux qu'à la réunion .

14.Posté par Pato974 le 16/01/2018 11:47 (depuis mobile)

Roland Garros est un aéroport en fin de vie et coûteux car il n''y a plus de place pour une vrai extension du terminal. A Pierrefonds ce n''est pas de la place qui manque et je suis sûr que cela reviendrait moins cher !!!

15.Posté par bernard seillier - 64 le 16/01/2018 15:19

13.Posté par escrot***mais les aeroports que tu cites sont plus enclins a desservir des lignes interieures que celui de lile est a 100% pour l international !!!et...pour le moment g&r&s par des personnes hors de tout soupçon et qui n essaient par de fausses infos d attirer les touristes !!! contrairement a cette ile qui ne coute que du pognon gaspillé par des elus quelque soit leur niveau de gestion

16.Posté par Jp POPAUL54 le 26/01/2018 00:56

Roland Garros a eu presque 2,3 millions de passagers en 2017.
On se gonfle et se gausse de chiffres.
On compte les passagers mais pas les désagréments.
Nous avons bien goûter ses limites :
longues files à l'enregistrement, à l'immigration...
attentes interminables et retards que trop récurents.

Pierrefonds peut être très complémentaire.
Un partage de vols ne présenterait que des avantages.
Désenclavement du sud, délestage du traffic routier sur les axes tristement encombrés en permanence...

Sans oublier le confort des passagers qui alimentent tout de même le CA des compagnies aériennes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter