MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Adrien Minienpoullé, un sage et un militant


Par - Publié le Jeudi 7 Février 2013 à 16:07 | Lu 3911 fois

Adrien Minienpoullé, un sage et un militant
Il y a moins d’un mois, le 19 janvier dernier, la nouvelle section communiste "canal historique" de Saint-André était créée. Pour cette manifestation haute en symboles, dans la commune d’Eric Fruteau qui a rejoint avec l’immense majorité des militants communistes saint-andréens le parti d’Huguette Bello, plusieurs dirigeants du PCR avaient fait le déplacement. L’enjeu était en effet  multiple et d’ailleurs Témoignages ne s’y est pas trompé. Ce n’est pas moins de 4 pages et 11 photos en couleur, dont l’une en pleine page qui barre toute la une, que compte l’édition du vendredi 25 janvier qui tente de transformer cette manifestation en événement.

C’est une argumentation en trois temps que développent les acteurs présents, d’Elie Hoareau à Jean-Paul Ciret, pour la garde historique, à Jacky The Seng, le secrétaire de la nouvelle section ainsi que les journalistes qui rendent compte de la manifestation. Premier temps : "Saint-André est inscrit dans l’histoire politique de La  Réunion". Deuxième temps : "Saint-André est un peu le berceau du PCR". Et, dernier temps, à Saint-André, "Paul Vergès était comme chez lui. Il est et restera toujours ici chez lui, n’en déplaise à certains". Sont alors déroulés un ensemble de dates, d’événements, d’hommes politiques de Saint-André, selon une histoire typiquement stalinienne pour asseoir la mise en scène des Vergès et le culte du fondateur du PCR , dont chacun doit se souvenir "que nous devons beaucoup à Paul Vergès envers qui il faut faire preuve de modestie, même si on est un élu, et non se montrer arrogant comme certains".

Dans cette réécriture à la sauce Vergès, le PCR signe la deuxième mort de Jean-Baptiste Ponama, dont toute honte bue, les responsables du PCR appellent aujourd'hui  la mémoire à leur rescousse, sans qu’un mot ne soit prononcé sur le broyage qu’ils lui ont fait subir. Mais il y a aussi l’élimination politique, moins violente certes que pour Jean-Baptiste Ponama mais tout aussi efficace, d’Adrien Minienpoullé. Pas une ligne, pas un mot, pas une seule fois son nom dans cette histoire appelée de "la refondation", exposée dans les pages de ce Témoignages du 25 janvier. Et pourtant...

Fils d’un humble planteur, militant communiste lui-même, cadre d’assurance, engagé tant sur le plan politique que dans le domaine culturel et cultuel pour le renouveau de la culture tamoule et de l’hindouisme, Adrien Minienpoullé a été un acteur marquant de la vie politique saint-andréenne et culturelle de La Réunion. Candidat PCR dans le canton de Cambuston aux élections cantonales de 1973, il est battu par son adversaire de Droite, l’usinier Charles-André Barau. En 1976, Adrien Minienpoullé obtient du Conseil d’Etat l’annulation pour fraude de l’élection de Barau. Le nouveau scrutin est fixé au dimanche 27 juin 1973. La campagne électorale se déroule dans un climat tendu, émaillé de nombreuses plaintes en tous genres. Quatre candidats sont alors sur les rangs pour conquérir le siège rendu vacant. C’est Adrien Minienpoullé qui est élu dès le premier tour, avec 1347 suffrages, son adversaire principal, le conseiller invalidé Charles-Armand Barau n’en recueillant pour sa part que 1132. Dans cette commune, dont le maire est alors Jean-Paul Virapoullé, le Journal de l’Ile n’hésite pas alors à écrire qu’il s’agit pour lui "d’un sérieux avertissement s’il veut conserver la mairie". C’est en effet un exploit de taille que vient  d’accomplir Adrien Minienpoullé. Mais dans cette perspective prometteuse pour le PCR, l’efficace et sage Minienpoullé devient gênant pour l’homme qui monte au PCR et dont le Parti a décidé de faire son futur dirigeant, Laurent Vergès, à qui l’on confie la charge de conduire la liste communiste en 1983. La suite est connue.

On comprend que dans cette histoire tout en tricotage à la gloire des Vergès, Adrien Minienpoullé n’avait aucune place dans les discours et pages consacrées à la "refondation". D’autant que, facteur aggravant, il siégeait dans le Conseil des Sages de la ville mis en place par Eric Fruteau, suite à son élection comme maire de la commune. Eric Fruteau pour qui la conduite et l’exemple d’Adrien Minienpoullé ont été, comme il l’a reconnu à de multiples reprises, formateur dans son éducation politique. Son fidèle compagnon de luttes, Julien Ramin rappelle dans le Témoignages d’aujourd’hui ce que le PCR doit à Minienpoullé.

Sur le plan culturel et cultuel, Adrien Minienpoullé n’a jamais ménagé son temps ni son énergie pour son rayonnement. Il continuait à exercer un magister reconnu de tous dans la modestie et l’efficacité. Adrien Minienpoullé était âgé de 78 ans et père de 2 enfants. Si aucun des deux n’a voulu le suivre en politique, son fils a suivi son engagement sur le plan culturel où, depuis son retour à La Réunion, il exerce d’importantes responsabilités dans le mouvement culturel tamoul.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par REUNIONNAIS LAMDA le 07/02/2013 19:36

Adrien Minienpoullé est le premier d'une liste de "camarades"( malabars ) que le fondateur du P.C.R. a écarté pour placer sa dynastie !Il y a eu Minienpoullé à St-André (malgré son militantisme reconnu et ses années au services du parti °) .Il faut citer aussi Alexis Pota à St-Paul , Piot à St-Louis ,expédié à St-Leu plutôt que dans sa ville natale réservé aux 2 frères Hoarau du Tampon( élections cantonales) !Quant à Ponama laissons lui la parole :" j'ai été le malabar de service de Vergés qui m'a tout pris ,même ma famille !"Les camarades qui font encre confiance au P.C.R. ,doivent connaître ces agissements de ces "démocrates " qui étaient à la tête de leur parti au cours des années écoulées :ils sont solidairement responsables de ces comportements honteux !

2.Posté par nesslé le 07/02/2013 20:30

entierement d'accord avec vous, c''est pour moi de loin le plus grand millitant communiste et dirigeant qu'a connu st andré. A noter que ce dernier a rejoint le plr dans ces derniers mois de millantant, nous t'oublierons jamais minien je te le garantie que ton nom raisonnera encore des decennies lors de nos combats politique a st andré et pour le developpement de notre ville, de notre ile

3.Posté par rico le 07/02/2013 21:08

post 1: Piot malabar ? Ou koné pa rokonèt in kaf èk in malbar ?
ou feré mié alé dormi...

4.Posté par bonnemémoire le 07/02/2013 21:55

Pouvait-on prétendre gagner Saint-André sans s'appeler Vergès ?
Non évidemment .

Aussi tout a été mis en œuvre pour qu'un Vergès prenne Saint-André.
Une fois que Minienpoullé a ouvert le chemin il était plus qu'urgent de lancer la légende " du jeune camarade Laurent".
Et qui ,plus que le tombeur programmé de Virappoullé, ayant repris , comment disaient-ils déjà , et que Témoignages,nous le rappelle, "le berceau du PCR", pouvait prétendre succéder à Paul Vergès?
Ainsi se fabriquent l'enfance du chef et vivent les dynasties. Mais c'est sans compter sur le destin.
Paix à Laurent Vergès .
Et bienvenue au lancement de l'opération " Camarade Ti-Pierre" pour prendre Saint-André par la circonscription.
Et qui plus que le tombeur espéré de Virapoullé , ayant repris,comment disaient-ils déjà, et que Témoignages nous le rappellent,"le berceau du PCR",pouvait prétendre succéder à Paul Vergès?
Ainsi se fabriquent l'enfance du chef et vivent les dynasties.
Mais ici le destin a laissé la place à la farce et ce fut la déculotté.
Exit l'opération Ti- Pierre et la fin d'un rêve de famille :la conquête de Saint-André par par Un Vergès et en héritage son accession programmée à la direction du PCR .

Et c'est là que Minienpoullé et les nouvelles générations ont poursuivi leur chemin. Celui que Minienpoullé avait démarré des décennies plutôt.
Au bout du chemin la victoire et l'élection d' Eric Fruteau.

On peut alors comprendre plusieurs choses :
-le rôle de Minienpoullé dans le changement à Saint-André.
-la dette reconnue et honorée de Fruteau à Minienpoullé
-la haine des Vergès à l'encontre de Fruteau
-la volonté du PCR d'éliminer de l'histoire de Saint-André Minienpoullé., c'est qu'il ose appeler la Refondation!

5.Posté par darky le 07/02/2013 22:32

les bons soldats ne doivent aspirer à devenir autre chose que ce qu'ils sont déjà.
ainsi en décident les généraux..mais furent ils des soldats?

6.Posté par HEP! le 08/02/2013 08:33

Merci à M. Ramin d'avoir rappelé ce que son organisation et la communauté tamoule doivent au travail d'A .Minienpoullé.
Qu'il l'ait fait dans "l'organe " de la "refondation" ne manque pas de saveur!

7.Posté par lamainnoire le 08/02/2013 13:51

Finalement qui peut sérieusement ignorer que la Refondation n'est pas en marche au PCR?
Rayé de la mémoire et de l'histoire le 25 janvier 2103 voila Minienpoullé rétablit le 7 février!
En attendant respect et condoléances aux siens.

8.Posté par n oe le 08/02/2013 16:13

Un grand homme plein de bon sens est mort !

Qu'il repose en paix !

9.Posté par jean Claude le 08/02/2013 18:14

Tout mes sincères condoléance a sa famille surtout a mon ami Daniel

10.Posté par Bayoune le 09/02/2013 08:05

Sate Paul la zamé dizéré, sé lé 400 voix remporté par Serge Sinamalé ke la fé perde son Laurent de 53 voix la municipalité de St André. E pi les salopri ke la fé noute viyé kamarade Baptiste Ponama, là lo pcr la antère azot définitivman dosi la komine St André. Lé vré la sèye arplass son TiPierre " kk de sate" bé la bware bouyon o lézislative, la parti maron la minm pa apèle à voté pou lo kandida de gauche le mieux plasé. Les Vergès doivent tirer un trait sur St André, la commune n'est pas un bien qui rentre dans l'héritage. Le vieux avec sa départementalisation la tèlman rale anou, noute zanfan dann malizé. Oubliy St André kamarade...

11.Posté par bourbon pointu le 09/02/2013 10:39

Mais l' héritier attendu s'y prépare depuis qu'il a retenu que fumer du Havane c'est afficher son engagement à La Révolution. Pauvre Refondation.
Maintenant oui ,vous avez raison de le souligner, l' engagement de Adrien Minienpoullé était total , tant politique ,que culturel et religieux, au service de ses camarades de parti, de ses coreligionnaires et de tous ses compatriotes. Dans la constance et la fidélité à ses idéaux ,à sa foi.

12.Posté par HEP! le 09/02/2013 14:33

11
Il s'y prépare comment ? En doublant sa consommation de Havane?Des Havanes payés désormais de sa poche?

13.Posté par bonnemémoire le 09/02/2013 15:53

SUITE ET PAS FIN

Il signe Justin,c' est dans Témoignages, où ,depuis des années, il donne un billet presque quotidiennement.

Que nous dit-il ce 8 Février ?

" Shak jour lé possib dékouvèr in moun bien,in moun la sacrifiéali pou la défans son z'idé,pou la défans inn sansa plizièr idéal.
sa lé vré pou Adrien Minienpoullé,in ga i sort kit anou mercredi pou alé dan péi la mor.
Adrien té in militan Parti Kominis rénioné ,Adrien té osi in mounn importan pou son roligion,son filozofi,mé té pa un moun la sèy fé fortine:moin la zamé antann dir li anrishi ali épi li la mépriz bann moun té i viv dann kan" .(....)

Et Justin de poursuivre ainsi sur plusieurs paragraphes en y introduisant ,vous l'aurez deviné, le "Kamarad Paul Vergès" au cœur de son texte qui se veut d'hommage à Minienpoullé.

Et que fait-il notre vénéré Kamarad Paul Vergès?:
,Bien que dans la clandestiné "an stan-la" il a trouvé le temps de lui apprendre, à Adrien Minienpoullé,"lo kolonialism,la plu-valu ,é dsi d'ot poin théorik ankor".
Tout cela nous apprend Justin, avec un luxe de détails, cet apprentissage intense se fait en voiture entre Plaine -des Palmistes et Saint-André (pour la suite de cette épopée rapportez-vous au texte de Justin)

Mon émotion surmontée ,je me suis dit :

1) Contribuons à faire connaitre cette émouvante épopée où sans le Kamarad Paul , Minienpoullé n'aurait jamais été Minienpoullé, car il est bon de rappeler à chacun qu' il ne saurait y avoir de militants , de sages, d'hommes exemplaires, d'Histoire ,sans la main, l'onction ,les oracles du "KAMARAD Paul Vergès".

2) Posons quelques Questions à ce Mémorialiste qu'est Justin:

Où était-il entre le 25 Janvier et le 7 Février? N'avait-il pas accès à Témoignages ? Ne lisait-il pas le journal dans lequel il écrit ?
N'avait-il rien à dire sur l'élimination, par les "rénovateurs" et son journal, dans lequel il écrit, d' 'Adrien Minienpoullé ,de l'histoire de Saint-André,de la Mémoire du PCR?
Enterré politiquement le 25 janvier ,ressuscité politiquement le 7 Février 2013.
N'a-t-il rien à dire sur cet exploit ?

Comme pour utilisation de la mémoire de J-B Ponama., quand l'odieux se marie avec la propagande le totalitarisme est bien présent s’embarrassant ni des hommes, ni de leur vie,ni de leur mort,ni de leur mémoire ,ni du respect de leurs proches, ni de l'Histoire.

Hommage à nouveau à Adrien Minienpoullé et condoléances aux siens .

14.Posté par Tanbi le 09/02/2013 16:18

Je ne m'y connais pas trop mais voilà un article et des commentaires qui honorent zinfos974.

Tel l'arbre qui s'élève, prendre racine dans son histoire pour mieux s'ouvrir au monde.

15.Posté par lamainnoire le 09/02/2013 19:20

Suivant les suggestions de Bonnemémoire je suis allé prendre connaissance du texte de Justin;
Et je dois vous avouer que je suis conquis .

Car voilà ,nous apprend Justin, qu'un Homme recherché par toutes les polices de France et de Navarre qui prend le temps d'expliquer à un jeune (?) les bases de la philosophie et de l'économie marxiste. Si tant de courage , de générosité ,d'abnégation vous indifférent c'est à désespérer de l'Humanité! Moi je suis conquis.

Voilà de plus un pédagogue hors du commun ,puisque malgré le contexte psychologique qu'il doit surmonter pour son enseignement, il doit également s'attaquer aux difficultés matérielles incroyables .
Vous avez, vous ,déjà essayé d'enseigner ne serait-ce qu'une règle de trois à votre enfant dans les virages de la Plaine-des Palmistes ?
C'est toute les sciences cognitives qui sont ici bouleversées. Et à ce jour aucun Traité de Pédagogie n'a encore rien dit de l'apport de Paul Vergès ,là aussi c'est à désespérer!

Merci à Justin de nous apprendre que toute personne qui aura la chance de croiser sur sa Route Paul Vergés verra son destin transfiguré. Ainsi Minienpoullé.
Formulons le vœu que ,dés lundi Justin, nous informe tous les jours de 2013 de la liste naturellement longue de ces personnes qui n'auraient jamais sorti de leurs conditions s'il n'avait pas croisé la route de Paul Vergès.
Merci à Justin de continuer à nous apprendre ce que l'Humanité et le Savoir doivent à Paul Vergès en toutes occasions .

16.Posté par Bayoune le 09/02/2013 20:30

Comme St Paul sur le chemin de Damas, mwin la rankontré lo kamarade PaulPot, mé vu toute kamarade li lavé brilé dosi son somin, mwin la siyé èk li - ma donn detrwa nom, zuste pou rann azot Omaz pou lo travay zot la fé koté la popilasiyon, kan Paul té swadizan maron: Baptiste Ponama déza sité, Léon Félicité, Hyppolite Piot, Gervais Barret, Serge Sinamalé, Harry Payet ke zot la ekzilé à Ste Rose pou lèss la plass pou son Laurent, mi alé oubliyé Alexis Pota, ke Paul la voulu sasé du poste de député pou lu ginye la plass dosi St Paul. Biyinsir na ankor in paké anonime, la tan fé pou la parti, ke zot la preske ruiné, èk la foto du kamarade, leurs vignettes imposées aux employés communaux, tant à St louis qu'a St Pierre qui a été dénoncé dans la presse à lépoke.
Epi napwin tro lontan de sà, petè 2 mois, na in viyé kamarade sinsère, la rakonte amwin son listware, li la tèlman koni moman difisile dan la vie, tipé bèzman li la pran konm bonpé d'entre nous - li la ozé domann la parti pour lequel il s'est dévoué toute sa vie, koté St Pierre aide ali dépass lo bèzman li té dodan, li la domandé, pa donn ali, mé prète ali in moné, li va rann dosi larzan kan la koupe sara fini. Vous ne croirez pas, ce PcR, si généreux, défenseur des pauvres, de la veuve et de l'orphelin, la lèss lo kamarade dor atèr. Aprésa, zot i zoué létoné, kan na bonpé zot kamarade zot la brilé, i artoune koté Mme Belo pour brile un pcr qui se brule tout seul, avec des havanes de Ti pierre ou la pipe de Paul...


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes