Justice

Adolescentes violées: 15 ans de prison pour le prêtre tamoul malgache

Jeudi 30 Novembre 2017 - 17:16

Accusé de viol sur deux adolescentes entre 2012 et 2014, le prêtre tamoul malgache, David Ramara, a été condamné à 15 ans de prison.
 
Ce jeudi - deuxième et dernier jour de procès - l’accusé de 44 ans semblait croire encore à sa liberté, clamant son innocence et se présentant toujours comme la victime d’un complot, lui qui était si "généreux" et "bienveillant" envers ces jeunes filles et leurs familles. Un sauveur, stricte en ce qui concernait les cérémonies religieuses, mais sinon "cool" auprès des jeunes malgré ses 41 ans. Et ce n’est pas son casier judiciaire lourd, ni la longue liste de témoins qui le qualifient de "manipulateur" et de "violent", ni les nombreuses femmes, concubines et maîtresses qu’il a pu connaître, qui peuvent le faire chavirer. Il a "changé".
 
Mais coup de massue en fin de matinée. Le président de la cour d’Assises, Michel Carrue, déclare avoir entre les mains un procès verbal datant du 28 novembre, soit la veille de ce procès. Il y est écrit que David Ramara est accusé par son ex-concubine de l’avoir frappée alors qu’elle venait récupérer des affaires chez lui. Il aurait ensuite cherché à fuir les gendarmes en voiture, avec son ex séquestrée à l’intérieur et manquant de peu de faire un accident, alors qu’il n’a pas de permis. Un permis retiré suite à un accident de voiture en 2004, dans lequel il avait été responsable de la mort d’une personne. Il maintient devant la cour que ce qui est écrit est faux, il n’était pas là… Mais l’accusé, qui comparaissait libre jusqu’à présent, s’est vu assigner un mandat de dépôt. Fini la liberté pour lui, un peu plus tôt que prévu.
 
"Il n’a pas peur, même des juges"
 
Les avocats de la partie civile ont décrit le calvaire des victimes qui tenteraient tant bien que mal de s’en sortir aujourd’hui. Des jeunes femmes violées dont les familles n’ont pu douter une seule fois de la bonté de ce prêtre ; à tel point que le père d’une des adolescentes n’a pas cru sa fille jusqu’aux auditions avec la police. "Pardon, pardon", dit-il en pleurant, se retournant pour regarder sa fille. Si David Ramara avait une telle emprise sur les parents, on ne peut qu’imaginer celle qu’il aurait eue sur les enfants.
 
Ceci expliquerait, selon l’expert psychiatrique, l’incohérence de certains détails - les victimes craignant toujours les conséquences de leurs accusations. Elles seraient aujourd'hui encore intimidées par cet homme qui a eu tout pouvoir sur elles et leur famille. Lui, avoue pouvoir être violent. Selon lui, elles en avaient conscience, l'ayant vu "régler des trucs pour elles".  "Ce n’est pas facile de lui parler, il répond, il n’a pas peur, même des juges", affirme l’avocat d’une des victimes, Fabrice Saubert.
 
 "Je suis innocent"
 
Selon la défense, "le dossier est vide". Les dépôts de plaintes auraient tout fait basculer mais "avant, tout se passait bien". Après les faits, les victimes auraient continué à participer aux cérémonies et fréquenter l’accuser, preuve que rien ne s’était réellement passé. "Quelqu’un de très ouvert, populaire avec toutes les personnes", "il aime sa religion, il travaille et aime tout le monde", voilà le portrait peint par la défense. "Si on l’envoie en prison alors qu’il n’a rien fait, sa vie est finie".
 
"Je suis innocent", déclare enfin David Ramara. Pour lui, ce n’est pas des actes de viol qui ont été jugés ce jeudi:  "J’entends parler d’argent, on ne parle pas de viol, on parle de finances, d’escroquerie, de la religion malbar". Il abandonne le Français pour revendiquer son identité créole. Il décrit à nouveau les cérémonies, leur déroulement, son dévouement à la religion - car il en a plusieurs, ayant grandi dans le catholicisme, s’étant rapproché de la religion malgache puis s’étant converti à l’Islam - et justifie les sommes d’argent demandées, comme voulant parler de tout sauf des faits qui lui sont reprochés.
 
Les sanglots et tremblements des jeunes femmes semblaient pourtant bien réels. Serait-ce du cinéma ? Un complot ? Le jury n’y a pas cru. La procureure avait requis 12 ans de prison et 10 ans de suivi socio-judiciaire avec une peine de 2 ans en cas de non-respect, évoquant sa dangerosité et le refus de reconnaître ses torts. Il a finalement été condamné à 15 années de prison.


Me Laurent Payen, avocat de l'une des victimes:

Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 4198 fois



1.Posté par anonyme le 30/11/2017 17:38

QUE 15 ANS POUR CE T....U D....U - SOIT DISANT QU'IL EST PRETRE TAMOUL ET MALGACHE SES GOUROUS NE SONT PAS VENUS POUR LUI SAUVER...MDRRR!!!

2.Posté par Erik le 30/11/2017 18:41

Les parents devraient aussi être condamnés, on ne confie pas ses enfants à un prête, quel qu'il soit, surtout celui là avec sa réputation sulfureuse.

Quand on a des enfants, on se doit de les protéger, pas de les donner en pâture à ce genre de débile rétrograde, avec ses pratiques religieuses d'un autre temps, barbare.

3.Posté par Atterré ! le 30/11/2017 19:16

«... pratiques religieuses d'un autre temps...»

TOUTES les pratiques religieuses sont d'un autre temps.

Temps où l'homme avait peur, même de son ombre ! ! !

4.Posté par klod le 30/11/2017 19:58

"il est innocent" comme disait les suiveurs du "tit lys d'amour" et autres suiveurs "d'autres" ................. merci à l'Etat de droit .

5.Posté par klod le 30/11/2017 19:59

comme "disaient" et non "disait" ...............ils sont nombreux !!!!!!!!!

6.Posté par Bibi la bicrave le 30/11/2017 20:12

Il décrit à nouveau les cérémonies, leur déroulement, son dévouement à la religion - car il en a plusieurs, ayant grandi dans le catholicisme, s’étant rapproché de la religion malgache puis s’étant converti à l’Islam


Et il est aussi tamoul apparemment, si ça c'est pas " manger à tous les râteliers " mdddddrrrrrr

7.Posté par Marie Paule le 30/11/2017 21:33 (depuis mobile)

Ti lys d amour la vu la vierge dans pied coco. Le prêtre polythéiste la pas vu la vierge dans pied z avocat ? Son caloubadia la pas sauve à li. La montre à li plus tot quel côté z avocat y charge..

8.Posté par Michel le 30/11/2017 22:21

Religions = repaires de brigands qui abusent de la naïveté et du manque de connaissances scientifiques de beaucoup de Réunionnais qui se réfugient dans ces croyances toutes plus imbéciles les unes que les autres.
L'ascendant que ces prêtres exercent sur ces êtres faibles leur permet de les abuser, voire d'en abuser (viols).
Eloignez -vous des religions et des croyances !
Seule la science peut permettre d'accéder à la connaissance.

9.Posté par Gaby le 01/12/2017 05:42 (depuis mobile)

Les dévineurs sorciers sont aussi des tueurs.
Avec la sorcellerie ont pousse les gens aux suicides.
Beaucoup de gens sont envoûter à la Réunion
Il ne savent pas. Ont me cela sur le compte de la maladie problème moral.

10.Posté par Bryandoht le 01/12/2017 06:09

Pervers ou prêtre ? Comme dans tous les domaines, il y a des bons et des mauvais prêtres ,ne pas les mettre tous dans le même panier.
A post 2
100% d'accord avec vous

11.Posté par Fanakotsy le 01/12/2017 07:06 (depuis mobile)

On ne s,approprie pas malgache

12.Posté par Marie le 01/12/2017 08:53

à post 8 je vous cite "Seule la science peut permettre d'accéder à la connaissance. ".....vous qui semblez avoir la science infuse ....alors expliquez nous la venue de l'homme sur terre????

13.Posté par Perplexe le 01/12/2017 09:37

@ post 8 Michel :

Non, la religion n'est pas un repaire de brigands, ce sont quelques brigands qui utilisent la religion à des fins personnels et malhonnêtes...

Comme pour la politique, le showbiz, l'Éducation nationale,..., quelques brigands harcèlent sexuellement, moralement, violent, fraudent, volent, s'enrichissent illégalement,... Mais ce n'est pas pour autant que ces domaines sont des repaires de brigands...

14.Posté par ali la kafir le 01/12/2017 10:15

je savais pas qu'il existait de religion "malgache"

15.Posté par Grand Manitou le 01/12/2017 10:34

12.Posté par Marie le 01/12/2017 08:53 : aucun être humain sur terre n'a vu sa naissance et ne connait la date de sa mort et dans quelle condition. Alors comment voulez-vous que quelqu'un nous explique la venue de l'homme sur terre ? Déjà pour les pyramides d’Égypte, ils se contredisent tout le temps sur leur construction, tous les ans ils nous sortent un scoop sur les techniques qui ont été adoptées pour la réalisation de ces monuments antiques, mais en réalité ils ne savent que dalle. Pour l'apparition de l'homme sur terre, pour le moment nous avons le choix entre le singe et le poisson...

16.Posté par Bibi la bicrave le 01/12/2017 13:23

@post.12 Marie

Vous semblez connaître la réponse. Dites-nous tout !

17.Posté par Marie le 01/12/2017 14:38

à post 16 ben non justement j'attendais que Michel m'informe.....je n'en sais pas plus que vous!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >