MENU ZINFOS
Société

Admission en réanimation Covid: Les 15-45 ans sont autant concernés que les personnes âgées


La Réunion demeure en zone de vulnérabilité modérée mais les indicateurs continuent de se rapprocher un peu plus du seuil de la zone rouge. L’Agence régionale de santé souhaite, à travers ce point de vendredi après-midi, marquer les esprits sur le fait que le Coronavirus concerne aussi la population jeune.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 4 Septembre 2020 à 18:36 | Lu 4676 fois

"Force est de contester et de regretter une nouvelle progression hebdomadaire du nombre de cas positifs pour la troisième semaine consécutive", déplore en introduction de sa prise de parole la directrice de l’Agence régionale de santé.

Par conséquent, l’ARS ne peut ce vendredi 4 septembre que "confirmer le fait que nous avons dépassé le taux d’incidence puisque nous avons atteint 53 contaminations pour 100.000 habitants", détaille la directrice. Rappelons que le taux d'incidence (ou pression épidémique) correspond au nombre de personnes infectées sur 100.000 habitants sur une période de sept jours.

Néanmoins, au regard de la globalité des quatre indicateurs, La Réunion demeure dans la catégorie des départements à "vulnérabilité modérée" à ce jour.  

Martine Ladoucette met par ailleurs l’accent sur un chiffre qui devrait faire réfléchir un peu plus la tranche d’âge concernée qui, bien qu’elle ne soit pas principalement touchée par la mortalité au Covid, demeure un puissant véhicule du virus. 

"Le nombre de nouveaux cas est toujours plus fort chez les jeunes de 15 à 45 ans que dans les autres tranches d’âge. J’ai dit tout à l’heure que nous avions un taux d’incidence moyen, toutes tranches d’âge confondues, d’à peu près 53 pour 100.000. Pour les jeunes, ce taux d’incidence atteint 70, ce qui est déjà beaucoup plus fort", évoque la directrice.

Le taux de mortalité élevé constaté au plus fort de l’épidémie sur le plan national au cours des mois de mars et avril notamment a sans doute fait oublier que le Coronavirus touchait aussi les populations jeunes. "Concernant les réanimations, je souhaite insister sur le fait que l’on compte aujourd’hui - de semaine en semaine c’est aussi une constante - autant d’admissions sur la tranche d’âge des 15-45 ans que sur la tranche d’âge des plus de 75 ans. Et je dois insister aussi sur le fait que la grande proportion de ces admissions correspond à des détresses respiratoires aiguës, et modérées", alerte Martine Ladoucette. Le signal plus rassurant du jour c’est que l’Autorité de santé observe au CHU moins d’occupation sur les lits car les admissions sont compensées par des guérisons et des retours à domicile.

Des clusters clôturés pour la bonne nouvelle, mais des cas isolés qui se multiplient pour la mauvaise

Le nombre de clusters actifs s’élève aujourd’hui à 15 dans notre département. "On a pu considérer qu’on pouvait en clôturer 5", annonce Martine Ladoucette. Ces 15 clusters considérés comme actifs concernent 140 personnes positives mais tout de même plus de 670 cas-contact identifiés dont les tests sont soit négatifs ou en cours de traitement. 

Et Martine Ladoucette de rappeler que la majorité de ces foyers sont de nature familiale, festive. Un rassemblement religieux fait aussi partie de la source d’un des 15 clusters. 

Au-delà des cas de clusters qui marquent les esprits, la veille épidémiologique confirme la progression des cas isolés sur la quasi totalité des communes. Certes "isolés" par définition, ils sont néanmoins en mesure de contaminer jusqu’à une ou deux personnes, sans évidemment constituer des clusters à proprement parler.

Toute La Réunion concernée mais…

Trois semaines après la véritable première vague Covid à La Réunion, l’Agence de santé rapporte que sa diffusion géographique concerne toutes les communes même si le chef lieu continue de concentrer la majorité des nouveaux cas de cette semaine écoulée tout comme celles des trois dernières semaines.

Le seuil d’alerte dépassé. Désormais quelle réponse de la force publique ?

En réponse au dépassement de l'indicateur de taux d'incidence, la directrice de l’ARS considère que c’est surtout "l’amplification de ce qui se fait déjà" (en matière de gestes de protection, ndlr) qui est à l’ordre du jour. En somme, le dépassement de ce seul indicateur ne modifie en rien la réponse de l’Etat à ce stade.

L'approche de la grippe saisonnière risque de masquer les symptômes Covid

L’ARS programme ainsi de continuer à diversifier les messages de prévention. Les Réunionnais pourront très prochainement entendre une campagne de prévention inonder les radios locales "pour resensibiliser la population sur les gestes barrière et de se faire consulter en cas de symptômes" car, dit-elle, l’approche de la grippe saisonnière pourra cacher la présence du Covid. 

Confirmation que les dépistages seront réservés aux symptomatiques 

"Ce test virologique n’a jamais été mis en place pour rassurer une personne. Vous pouvez passer un test aujourd’hui et être contaminé le lendemain. Il ne faut plus tester de la même manière qu’à l’époque où le virus ne circulait pas sur le territoire", contextualise Martine Ladoucette, en comparant avec la période de mars-avril où les tests tentaient de déterminer si "nous passions peut-être à côté du virus. Mais aujourd’hui, la situation a changé. On voit bien que le virus circule dans l’île. Il faut bien aujourd’hui tester le maximum de personnes symptômatiques", ajoute-t-elle. 




1.Posté par Ma sonnerie le 04/09/2020 20:37

Lycee X.
1 prof positif.
Y au moins 4, classes d'au moins 25 élèves en septaine quatorzaine.
Le rectorat veut le nom des élèves de premier rang..
Le prof a porté son masque pendant les cours.
Aucune consigne de donner sinon surveillez votre enfant aux parents sinon que l'ars ou la cgss appelera les parents...

Aucun appel au bout de 9 jours..

Retour des élèves des classes concernées 11 jours après le début de la septaine, d'ici ce lundi après demain.

Aucune obligation de test pcr obligatoire à fournir par les élèves..

De qui se moque t on ???

2.Posté par Lu le 04/09/2020 20:42

Enfin un article de journalisme sérieux...
A lire, ne pas s'arrêter au seul titre racoleur.

3.Posté par Ma sonnerie le 04/09/2020 20:45

Lycee X.
1 prof positif.
Y au moins 4, classes d'au moins 25 élèves en septaine quatorzaine.
Le rectorat veut le nom des élèves de premier rang..
Le prof a porté son masque pendant les cours.
Aucune consigne de donner sinon surveillez votre enfant aux parents sinon que l'ars ou la cgss appelera les parents...

Aucun appel au bout de 9 jours..

Retour des élèves des classes concernées 11 jours après le début de la septaine, d'ici ce lundi après demain.

Aucune obligation de test pcr obligatoire à fournir par les élèves..

De qui se moque t on ???

4.Posté par PAYET Frédérique le 05/09/2020 12:05

Selon l'ARS on ne considère pas comme cas contact si port du masque, ou comment éviter à tout prix les fermetures de classes.
Je signalais la semaine dernière le ridicule et l'incohérence de mesures prises à l'école Ariste Bolon du Port. Des cas COVID connus depuis mercredi. Tout le monde à l'école le jeudi et fermeture de l'établissement pour désinfection le vendredi. Est-ce à dire qu'on considère que le virus peut rester dans des lieux et sur des surfaces pendant plus de 72h? C'est totalement incohérent avec les autres mesures. Comprend qui peut...

5.Posté par Jean-Marc Chwialkowski le 05/09/2020 18:03

Pourquoi diable les journalistes s'obstinent-ils à parler de "cluster" plutôt que de foyer... ça doit faire plus intellectuel ?

6.Posté par Savate2doigts le 06/09/2020 06:59

Perso, j'attends mon test depuis 14 jours maintenant ! merci l'ARS ! c'est bon plus besoin, je crois que je l'ai eu mais ça a été sans trop de mal, une bonne grippe quoi !!!! par contre, je ne saurais jamais si c'était le covid ou autre chose !!!! Aujourd'hui quand je lis les sigles ARS, une seule idée me vient en tête cx'est que leurs dirigeants perdent un proche par cette maladie ou qu'ils y passent eux même ... triste

7.Posté par Boss le 06/09/2020 19:59

Ars médiocre

8.Posté par jean jacques crevecoeur,mon frère le 06/09/2020 21:05

Pseudos nouveaux CAS, ou bien être POSITIF, ne signifie nullement être MALADE
Maintenant, avec les langues qui se délits, on sait que les « hôpitaux de campagne militaire », dans le grand Est, les transferts dans d’autres regions ou « a l’etranger », c’était du cinéma pour jouer sur l’émotionel,
Il faudrait se poser la question de la volonté des autorités a refuser le traitement Marseillais !,, le classer vénémeux !!, ; ou bien d’avoir refuser les tests qu’avait en stock les veterinaires, ou bien, pourquoi avoir refusé le bras ouvert des cliniques privés, apte a recevoir pour soigner les Covid
A la place, partout en France , hormis Marseilles et Garches(92), on a laisser CREVER les covideux, avec du Doliprane, ou Rivotril pour mieux achever les vieux,,,,(Dr Délépine), tout ça est de notoriété publique maintenant !
Cette muselière(masque bidon) ,était un test de soumission a l’autorité,
Les gens ne s’étants pas regroupés pour refuser cet arbitraire, ça va recontinuer jusqu’au vaccin obligatoire, qui permettra de retrouver « le temps d’avant »
Ce vaccin (stimulé a volonté part la 5G mortifère) sera la condition pour pouvoir sortir de chez soi,ect,,
Dommage que des esclaves des temps modernes ne l’on pas encore compris,
Le souçis est qu’il y a des trolls payés pour discréditter la réalité, ce dont ils le font en reprenant le choc des mots et le poids des images,,
Des médecins généraliste, professions paramédicales, le savent, mais s’écrasent
Ainsi que des commerçants, professions libérales, judiciaires, ect, car ils ont des subventions
Mais tous ces collabos (on pourrait dire nazis-- Hitler ayant été élu démocratiquement,, on en a vu les résultats !---), ne songent pas que ces subventions sont une dette pour leurs enfants, petits enfants et que pour la payer, de nombreuses taxes arriveront, avec saisie de leurs biens,, de sorte qu’ils seront « nivellés vers le bas », financièrement parlant,,
Dommage pour eux d’avoir fait de longues études pour en arriver là !
Voilà le monde que ceux se croyants nantis , mais égoïstes, laisseront a leur progéniture, si ils en ont,,,,
Donc,une dette monstre et suivi de l’individu part la puce implanté dans le vaccin, grâce a la 5G
Concernant la dette, les Islandais ont su y remédier !
Tant pis pour les autres moutruches
Part contre, le personnel hospitalier Réunionnais devrait cesser d’etre complice du fait qu’ils attribuent « mort du Covid », alors que ces patients (clients malgré eux), sont MORTS d’autres choses, ou bien devants mourir, vu leur age
On sait maintenant que les morts réels du Covid ne sont que peu nombreux, et que d’autres affections tuent bien plus,,
que ce personnel hospitalier Réunionnais soit enfin aussi courageux que ces professeurs Français Raoult, Toussaint, Péronne, Montagnier, ect, ect, qui leurs ont montrer le chemin, mais ne peuvent en faire plus
et pour se faire une idée, il y a part exemple :
https://youtu.be/qslVQ9rgdLc

changement d'avis ! (Second degré),

https://youtu.be/-kNaxOrNp1U

https://www.ericremacle.net/


https://fulllifechannel.com/videos/_YPTuniqid_5f3581139d62e5.66978219_SD.mp4?download=1&title=

https://www.fulllifechannel.com/channel/JeanJacquesCrevecoeur





9.Posté par polo974 le 07/09/2020 08:25

Pourquoi celle qui ne parle pas dans le micro n'a pas de masque ? ? ?


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes