Faits-divers

[Actualisé] Poudre suspecte à l'Université: Tout risque écarté

Vendredi 3 Mars 2017 - 17:38

La faculté des Lettres du campus nord a été évacuée peu après 13H45 ce vendredi 3 mars. De la poudre suspecte a été détectée dans le bâtiment des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de La Réunion. La cellule d’intervention face aux risques chimiques et radiologiques est, comme à chacune de ces découvertes, sur place. Le bâtiment a été évacué.

C'est le personnel administratif qui, à son retour de la pause déjeuner, a découvert sur des poignées de porte de salles administratives de la poudre suspecte. Deux personnes ont touché ces poignées et, effet psychologique ou pas, ont été prises de rougeurs, de démangeaison et de difficultés respiratoires, selon la communication de l'Université.

17h30 : L'université s'est exprimée via un communiqué et écarte tout risque :

Ce jour à 13h, de la poudre blanche a été découverte sur six poignées de porte de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines du campus du Moufia par des agents de l'Université de La Réunion qui rejoignaient leur bureau après la pause déjeuner.
Immédiatement, l'alarme du bâtiment a été déclenchée.

L'évacuation des étudiants et des personnels s'est déroulée dans le calme et un périmètre de sécurité a été organisé.
Deux personnels qui ont été en contact avec la poudre, dont l'un a fait l'objet de rougeurs à la main, ont été pris en charge par le médecin des pompiers, sur place.

Après analyse, dès 16h, les risques chimiques et radiologiques ont été écartés. Quant au risque biologique, les analyses ont permis de l'éliminer définitivement à 17h.

Les deux agents qui avaient pris en charge par les secours ont pu regagner leur domicile. Les cours reprendront normalement dès demain matin.
SH
Lu 5325 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 03/03/2017 15:58

Allergie à de la craie...

2.Posté par anonyme le 03/03/2017 16:32

Set reparti.

3.Posté par yab le 03/03/2017 16:42

C'est certainement de la poudre de perlimpinpin qui permet d'avoir un week end prolongé pour les accros du boulot

4.Posté par Choupette le 03/03/2017 16:53

C'est plus français d'écrire "Les deux membres du personnel touchés" que "Les deux personnels touchés"

5.Posté par môvélang le 03/03/2017 23:45

il parait que noula même pas peur des terroristes, mé noufé peur nous-même, je conseille à ces trouillards de ne pas visiter de boulangerie ou pâtisserie , de poudre blanche, il y en a partout !

6.Posté par Crikotte le 04/03/2017 06:52

boof juste quelqu'un qui n'a pas lavé ses mains.....!

7.Posté par almuba le 04/03/2017 07:59

Un peu de farine et c'es la panique générale, principe de précaution oblige.
Branle-bas de combat dans les administrations et malaises à répétition.

8.Posté par christian le 04/03/2017 09:15

C'est un petit malin , faut l'attraper et met a lu kamarad avec Lo Nirlooo
Va fait bon ménage
12 ans ossi

9.Posté par Marie le 04/03/2017 21:16

De toute évidence cette poudre découverte par les douaniers qui ont fait un malaise et par les étudiants qui ont eu des difficultés respiratoires n'est pas aussi inoffensif qu'on veut bien nous le faire croire mais on communique pas pour ne pas affoler la population.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Décembre 2017 - 07:01 Découverte macabre à Saint-Joseph