MENU ZINFOS
Faits-divers

Accusé de continuer à gérer ses sociétés, Jonathan Rivière finalement relaxé


L’ancien chef d’entreprise est apparu meurtri hier devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Condamné à une interdiction de gérer durant 8 ans, Jonathan Rivière a "l’impression qu’on s’acharne sur lui pour des virgules".

Par PB - Publié le Vendredi 29 Octobre 2021 à 17:00

Sa faillite personnelle a été prononcée le 15 décembre 2020 mais sa "descente aux enfers", il la date du litige qui l’opposait à la SBTPC pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. Depuis, ses affaires vont de mal en pis. Il ne lui restait qu’une société de location de trois containers et la gestion d’une SCI. 

L’ancien transporteur assure pour autant avoir cessé toute activité de gestion comme ordonné par le tribunal de commerce mais il a bien fallu assurer la transmission à son frère, explique-t-il. 

Aujourd’hui "déphasé de la vie", confie-t-il, il ne vit que grâce aux loyers en location courte durée qu’il perçoit. "Je n’ai plus trop de goût, tout le temps on s’acharne sur moi", livre-t-il. Mais Jonathan Rivière n’a pas perdu une certaine assurance : "Si on me donne le droit de gérer, je trouve la roche et je finis la NRL".  

"Une des missions du parquet est le respect des décisions judiciaires", tance le ministère public qui rappelle que plusieurs lettres de relance ont été envoyées par le greffe pour rappeler au prévenu de régulariser officiellement la situation. 

Défendu par Me Frédéric Hoarau, Jonathan Rivière a obtenu la relaxe. Le conseil a fait notamment valoir l’absence de matérialité prouvant une gestion effective. 




1.Posté par Le Jacobin le 29/10/2021 18:32

On dirait qu'il y a un problème chez les transporteurs ?
Après Jean Bernard C...
Joël M...et voilà
Jonathan R....

Tout le monde est Macoco .....

Nous sommes rassurés, les gros bras qui bloquaient nos routes sont mis en veilleuse.

Dieu est grand il protège les justes.

2.Posté par Ouais... le 29/10/2021 20:17

Pour lui je ne sais pas, mais bon nombre d interdits de gestion, continuent à faire la pluie et le beau temps dans leur entreprise, au vu et su de tout le monde... La preuve, quand une entreprise a été sanctionné, continue de travailler de la même façon, avec un gérant différent.

3.Posté par Charitable le 29/10/2021 20:45

Les gens boss et on des problèmes !!
Faut que tt le monde qe mette on Rsa. Ou vas t on?
Je penses qu il aurait dû avoir une gérance sous contrôle et point bas

4.Posté par BinBin le 30/10/2021 04:16

Post 2 ouais..
👍👍👍
_ mette sous lo nom son cabri ek son bèf la plupart du temps .na un pé i prend ossi cosson comme garanti.

5.Posté par Tina Ralbol le 30/10/2021 08:29

Fichez lui la paix...il y en a un dans une chambre consulaire bizarrement qui s'en sort tout le temps...

6.Posté par La justice est moins regardante avec Ibrahim Patel le 31/10/2021 08:21

Jonathan s’est fait avoir !
Trop petit entrepreneur, manque de réseau !
Et n’oubliez jamais cela: la SCPR avait et continue d’avoir l’ambition de posséder le monopole de la vente d’agrégats dans le sud par l’ouverture de la carrière de Bois blanc !
Il y a une alliance entre la préfecture et les gros du BTP!

7.Posté par Dadou le 31/10/2021 20:36

Et que devient patel??? Toujours élu malgré les charges !! Et pourtant c’est lui qui devrait donner l’exemple !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes