MENU ZINFOS
Faits-divers

Accident mortel à Boucan Canot : La rencontre entre le conducteur et la famille du défunt


Ce mardi, celui qui a pris la vie d'un jeune homme le 14 août dernier sur la RN1 de Boucan Canot a tenté de se repentir face à la famille de la victime.

Par - Publié le Mardi 29 Décembre 2020 à 17:12 | Lu 24526 fois

Capture d'écran : radar 974
Capture d'écran : radar 974
La chambre de l’instruction statue le plus souvent sur des demandes de mises en liberté conditionnelle de détenus ou sur des demandes de prolongation de détention de la part du parquet. L’avocat général donne les arguments pour un maintien en détention tandis que le détenu cherche à convaincre les magistrats de le placer plutôt sous contrôle judiciaire. S’il y a des victimes, elles ne sont pas souvent présentes car le centre d’intérêt reste le sort du détenu en attendant son procès. 
 
Mais ce mardi, on sentait une lourdeur dans la salle d’audience du bâtiment de la Cour d'appel de la rue Juliette Dodu et l’émotion était palpable. La même ambiance que pour la grande majorité des affaires d’homicide involontaire. Un conducteur qui ne souhaite à la base faire de mal à personne, prend accidentellement la vie d’une victime. La douleur se fait ressentir chez les deux parties, en général autant chez l'auteur des faits que chez les proches de la victime.

B.T, la quarantaine, était devant la chambre de l’instruction pour faire appel d’une ordonnance de prolongation de sa détention. Il souhaitait en effet pouvoir être placé sous contrôle judiciaire chez lui en attendant son procès.

Et les proches de la victime étaient là également, soucieux – et sûrement curieux – de la suite judiciaire qui allait être donnée à l'affaire. Une première rencontre avec celui qui a ôté la vie à leur fils, frère et fiancé de 28 ans. 
Accident de St-Gilles: Le jeune homme décédé est le fils de Jean-René Dreinaza
 
Le drame s’était déroulé le 14 août dernier sur la RN1 au niveau de Boucan Canot. Alors que le jeune homme venait de se fiancer et qu'il conduisait en direction de l’hôtel où il devait passer la nuit, une Audi Q7 venant de Saint-Gilles s'est déportée sur sa gauche et a foncé dans sa petite Twingo. Le jeune homme décèdera sur place. La passagère, grièvement blessée, survivra. 
 
Quant au conducteur de l’Audi, B.T, il était saoul après une après-midi très arrosée à Saint-Gilles. Le taux d’alcool dans le sang : 0,95 mg. Selon les témoins du restaurant, il était ivre, désagréable et vulgaire. Dommage pour ce bon père, travailleur; apprécié de son entourage. Sauf que boire, conduire vite et utiliser son téléphone au volant, c’est une mauvaise habitude pour B.T. Son casier judiciaire compte plusieurs mentions. Comme si un accident ne pouvait qu’arriver. 
 
"Je veux dire à quel point j’ai honte de ce que j’ai fait"
 
Devant la chambre d'instruction, un membre de la famille du jeune chauffard est invité à témoigner. C’est sa mère qui se rend à la barre. "Il réitère sa conduite, il n’a pas compris", dit-elle avec une voix tremblante. Une dignité reconnue par le président d’audience et qui provoque des larmes chez le détenu. Après les réquisitions de l’avocate générale qualifiant son appel de "peu respectueux" et révélant "un manque de réflexion sur son comportement", puis les arguments de son avocate en faveur de sa mise en liberté, B.T ne tenait qu’à une chose, s'excuser. 
 
"Il y a eu une chose de bonne aujourd’hui, déclare-t-il à la famille en tentant de retenir les sanglots. J'ai pu mettre un visage sur vous, ceux à qui je dois demander pardon. Tous les jours, je partage votre douleur. Je sais que je suis coupable, madame. Je veux dire à quel point j’ai honte de ce que j’ai fait et du comportement que j’ai eu. J’accepte d'ores et déjà les condamnations que je vais avoir". 
 
La décision sera rendue par la chambre de l’instruction le 4 janvier prochain. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Troudnez le 29/12/2020 17:29

Chaise électrique ou pendaison

2.Posté par wai le 29/12/2020 17:55

au large des roches noires ...

3.Posté par lor le 29/12/2020 18:28

dormez sur place ou dans votre voiture après des soirées arrosées combien faudra t il de morts?

4.Posté par Citoyen enragé le 29/12/2020 18:34

Au trou et pour toujours

5.Posté par Royal Bourbon le 29/12/2020 18:38

Il recommencera

6.Posté par papanke le 29/12/2020 18:54

boisson alcoolisé i amene tre loin le poussa c boire ou conduire bonpé i comprend pas que lalcool le danzeré

7.Posté par cmoin le 29/12/2020 19:09

Le fameux bon père avec un lourd casier judiciaire,qui roule ivre,sans permis et qui tue.

8.Posté par TICOQ le 29/12/2020 20:04

Au trou ! Sans dec, en plus il veut fêter le nouvel an en famille !!!! Aucun respect, larmes de crocodile....au trou le chauffard !!!!!!

9.Posté par TICOQ le 29/12/2020 20:05

Il n'est pas devenu alcoolique du jour au lendemain. On ne connaitra jamais le nombre d'accidents qu'il aurait pu occasionner dans le passé.

10.Posté par Fidol Castre le 29/12/2020 20:38

https://youtu.be/H2zr4bqXxCc

Dans d'autres pays, on ne plaisante pas avec les poivrots au volant.

11.Posté par Stephane le 29/12/2020 20:53

C'est triste mais il doit être sanctionné sévèrement autant pour la réparation du préjudice familial mais aussi pour l'exemple social. Tout le monde a envie de rentrer chez soi après une sortie ou une soirée.

12.Posté par Violence routière le 29/12/2020 20:54

Et le restaurant en question a laissé partir l’assoiffé sans rien dire? Qui de leur responsabilité ?

13.Posté par ali le kafhir le 29/12/2020 21:02

certaines personnes doivent en tuer d'autres pour comprendre

c'est triste mais c'est comme çà

il sera pas le dernier

14.Posté par Manon le 29/12/2020 21:49

On vole une fois et on recommence un verre et on recommence tue et on recommence

15.Posté par Anje le 29/12/2020 23:42

Pourquoi ne mettez pas le nom !!!???

16.Posté par Fêtard le 30/12/2020 02:38

Comme un mardi gras
👍👍👍👍👍👍👍👍

17.Posté par hannus le 30/12/2020 07:05

il a recommencé.....il recommence.....il recommencera......

18.Posté par LesJugesQuittentLeNavire le 30/12/2020 11:27

Trop facile de pleurer après coup. Le jeune homme qui est sous terre n'aura plus jamais cette chance de pouvoir rire ou pleurer lui ... Les larmes d'un crocodile. Qu'il croupisse en prison !

19.Posté par Tipoul le 30/12/2020 18:06

à mettre hors d'état de nuire même si le mal est fait , car c'est un assassin

20.Posté par Ocean le 31/12/2020 08:40

Courage à la famille!!! Dure de perdre un enfant un frere un fiancé.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes