Faits-divers

Accident à Petite-Ile: Une femme enceinte perd le bébé, la conductrice fautive condamnée

Jeudi 13 Juin 2019 - 22:04

Le choc frontal a été violent et l’issue de cet accident survenu le 24 octobre 2017 à Petite-Ile a été dramatique. Une femme enceinte de 6,5 mois a perdu son bébé. La conductrice de 54 ans en cause était jugée ce jeudi devant le tribunal correctionnel. 

Ce soir-là vers 19h, la famille circulait en direction de St-Joseph. Monsieur conduit, la mère et quatre des enfants sont également à bord du véhicule familial. Alors qu’il entreprend un dépassement, dans son droit, là où les deux voies de la route nationale se transforment en trois, une voiture arrive en contresens. Appel de phare, klaxon…rien n’y fait la collision est inévitable.  Sans possibilité de se rabattre Riadhu, le père, s’arrête pour tenter d’atténuer la violence de l’impact. Les filles, âgées de 10 à 2 ans, sont blessées mais l’état de sa femme enceinte est le plus préoccupant. A l’hôpital, une césarienne est pratiquée, le bébé est réanimé, survit avant de décéder quelques heures après l’accident. Selon l’expertise médico-légale, l’enfant, une petite fille prénommée Andréa est décédée des suites de l’accident d’un traumatisme in utero et de celui subi par la maman. 

"J’ai essayé de pardonner à cette femme mais je n’y arrive pas. Je n’ai pas entendu qu’elle regrettait son geste, qu’elle avait commis une imprudence ou au moins une parole humaine", s’excuse presque Riadhu, invité à s’exprimer devant la cour. Pour cause, Julienne la conductrice, menue, les traits tirés et visage fermé, éprouve des difficultés à reconnaitre ses torts dans l’accident jusqu’à ce jour. Elle même, quelques minutes avant la collision, a dépassé un véhicule, circulant à vitesse autorisée, en franchissant une ligne dissuasive et s’était retrouvée sur la mauvaise voie. Comprend-t-elle que la manoeuvre est interdite exception faite pour les vélos ou véhicules lents types tracteurs ou cachalots, même si beaucoup d’automobilistes ont une mauvaise interprétation de cette ligne de dissuasion? Pas sûr. La quinquagénaire n’a rien vu ni entendu des signaux d’alerte pourtant corroborés par différents témoignages. Pour elle, c’est la "fatalité" et elle finit par lâcher:" je suis désolée, ça peut arriver à tout le monde, moi aussi j’ai vécu deux ans d’enfer", montrant seulement à ce moment-là une once d'émotion. 

Reconnue coupable de blessures involontaires et d’homicide involontaire, compte tenu du rapport du médecin légiste et du temps de vie du bébé avant son décès, Julienne a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis et à l’interdiction de conduire durant trois ans. La constitution de partie civile de la famille R. a également été reçue. L'audience de renvoi sur les intérêts civils se tiendra le 13 septembre prochain.
PB
Lu 18327 fois



1.Posté par Le respect le 14/06/2019 08:37

Un accident est vite arrivé !

Quand je vois ces p'tits cons à moto sans casque rouler n'importe comment, quand je vois ces p'tits cons avec leur Ibiza, leur Audi A3 ou leur BMW série se croire sur une piste de formule 1 qui vous collent le derrière et en plus vous font des appels de phares je dis OUI, il faut sanctionner !

La route est lieu commun où nous devons apprendre à respecter les uns et les autres ! Des cours de courtoisie devraient être mis en place lorsque les personnes passent leur permis, ils devraient également être contrôler la dessus !

Et vous piétons, ce n'est pas parce que vous êtes prioritaires sur les passages piétons que vous êtes dispensés de regarder s'il n'y a pas de voiture avant de traverser !

2.Posté par Manu le 14/06/2019 09:55 (depuis mobile)

Donc pas de prison l année prochaine repasse sont permie tranquille. MDR on appelle sa justice Mdr

3.Posté par Ti Tangue zilé zone le 14/06/2019 11:47 (depuis mobile)

La ligne dissuasion ? Pour certains conducteurs cette ligne n’est foutaise...sur la route des laves et la longue traversée de St Philippe...et en sus ils ne lisent pas Zinfos 974 pour comprendre le calvaire de cette famille meurtrie..18 mois ? Pfff

4.Posté par paulux le 14/06/2019 22:39

Que l’État continue a distribuer les permis de conduire comme des petits pains en expliquant par démagogie électoraliste et ce genre d'accident continuera. Il faut savoir ce que l'on veut : ou bien l'acte de conduire s'apprend et responsabilise, ou bien on donne le permis avec le moins d'heures de cours possibles.

5.Posté par Kiki le 15/06/2019 14:13 (depuis mobile)

Elle va devoir se trouver un chauffeur ! Ou prendre le transport en commun ! Elle cherche à minimiser son acte. Rien vu ni entendu des signaux d''alerte, c''est dire si elle était attentive derrière le volant. 18 mois, assez pr méditer, se repentir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie