Société

"Accapareurs" du littoral réunionnais : "Il y aura application stricte de la loi"

Mercredi 7 Février 2018 - 10:45

Dimanche dernier, 200 à 300 personnes s'étaient mobilisées à l'appel du collectif
Dimanche dernier, 200 à 300 personnes s'étaient mobilisées à l'appel du collectif
Après une mobilisation ce dimanche sur la plage de l’Hermitage, les membres de l’Union des Réunionnais en colère ont, hier, été reçus en délégation par le directeur de cabinet puis par le préfet Amaury de Saint-Quentin. "Il fallait le rencontrer pour porter la voix des Réunionnais qui ne comprennent pas l’injustice qui se développe sur le littoral de la zone balnéaire de Saint-Gilles mais aussi sur les autres communes du Territoire", indique Karl Bellon, porte-parole du collectif. 

Une pointe de déception se lisait sur les visages à l’issue du premier entretien. "Oui, le message était compris, la situation plus claire au vu des documents que nous apportons sur la table, mais aucune visibilité sur la suite des opérations n’était clairement définie".

Selon Karl Bellon, le préfet a fait preuve d’une écoute attentive tout en assurant une réponse ferme en cas de non-respect de la réglementation. "Pour lui il y aura application stricte de la loi. S’il y a eu faute, il y a aura sanction et engagement de procédure". Rappelant le recours en référé suspension engagé la semaine dernière, le recours au fond en annulation des AOT jugées illégales, le collectif assure rester vigilant quant au renouvellement des AOT des établissements installés sur la plage. 

Lors d’une réunion prochaine, les membres de l’Union définiront la suite de leurs actions.
N.P
Lu 2578 fois



1.Posté par JORI le 07/02/2018 10:59 (depuis mobile)

"il y aura application stricte de la loi". Va falloir encore pouvoir sortir ses services du bord de plage. Quand on voit la crc apporter sur un plateau des irrégularités relevées sur ste marie et que rien n''est fait, il y a de quoi se poser des que

2.Posté par C vrai le 07/02/2018 11:36 (depuis mobile)

On en doute quand même. À sainte Marie la CRC va plus loin que incompétence, irregularites .... il est même questions de fraudes organisées, vols, deyournements et les elus restent en place. Ou est la Justice ? Quel exemple ?

3.Posté par Frigidaire le 07/02/2018 11:43

Il y a également l'attribution des AOT qui est à revoir. Nous ne pouvons avoir une dégradation du front des plages avec l'installation de "terrasses". C'est ce qui s'est passé il fût un temps avec l'utilisation des trottoirs par les bars.
Autres faits significatifs sont les nuisances sonores de ces "alcôves" qui ne peuvent être tolérés, sauf bien évidemment à l'heure et les jours où cela se produit il n'y a pas les forces de l'ordre plus occupées à verbaliser les automobilistes sous l'emprise de l'alcool délivré par ces mêmes "accapareurs de littoral".

4.Posté par GIRONDIN le 07/02/2018 12:56

1.Posté par JORI
+1

Beaucoup de bruit pour rien : c'est légal ou illégal ?

5.Posté par Dakor974 le 07/02/2018 12:56

Copier sur les mesures en métropoles, d'accord.... Mais également :

Pique-niquer

Rien n'empêche d'organiser un pique-nique en famille ou entre amis sur la plage. Mais pas question de faire du feu, ni même d'utiliser un barbecue, fut-il à gaz.

Bref, oubliez les saucisses grillées, préférez le sandwich jambon. A moins que vous n'optiez, ça s'est vu, pour la grande classe avec huîtres et vin blanc frais.

Camper

Camping ou bivouac sont strictement interdit sur la plage. Pas question de vous installer avec tente igloo et sacs de couchage. C'est par ailleurs dangereux, les engins de nettoyage intervenant tôt le matin pour ratisser le sable. En revanche, on ne vous dira rien si vous terminez une soirée arrosée par un petit somme la tête dans le sable (sauf que y a plus de soirées...).

La plage sera redevenue territoire des baigneurs et seulement !!!!!

6.Posté par Desbassyns le 07/02/2018 13:08

Dans cette affaire, n'y aurait-il pas la complicité de certains élus municipaux?

7.Posté par BAND MAKRO le 07/02/2018 13:13 (depuis mobile)

Et devant le préfet, vous avez hurlé « ZOREY DEOR » ?
Votre mouvement a des fondations identitaires insupportables et de facto des relents racistes nauséabonds.


8.Posté par beaulieux le 07/02/2018 14:13

Union des réunionnais en colère...pensez aussi a la saleté et au manque de civisme...

9.Posté par Nono le 07/02/2018 15:14

@3 Attributions des AOT par appel d'offre, et non plus par relation.

@5 Tout à fait. Fini le délicieux cari réchauffé sur la plage, mais également dans les forêts des hauts. Egalement, interdiction de rubaliser le 31 Décembre. La loi et rien que la loi Française, ça risque de faire grincer quelques dents chez les défenseurs de la tradition Réunionnaise si nombreux dans ce collectif.

10.Posté par Marie le 08/02/2018 08:26

et pour finir ces personnes qui insultent les clients et touristes dans ces bars en leur disant "zoreil dehors"....comme d'habitude çà dérape bravo!
notre Président de Région prévoit combien de touristes sur cette ile?????....ben on est mal barré!

11.Posté par Kaf-konsian le 08/02/2018 08:26

Dakor 974 Nono baulieux band Makro
Je suis entièrement d'accord avec vous mais pour cela,il faudrait commencer par être sur le même pieds d'égalité avec nos compatriotes de la métropole à tout point de vue .Droit et devoirs et si pour beaucoup d'entre vous,il y a pas mal de boulot sur le,plan des devoirs je vous invites à regarder sur le plan des droits ce quil en est .Cela permettra peut être de relativiser les propos . Et de pouvoir régler ce problème , car c'est un problème
En métropole tout les incivilités mentionné dans vos commentaires sont sanctionnés et pour sanctionner il,faut des agents sur le,terrain et pour qu'il y ai des agents il faut que l'état pourvois et pour quil pourvois il faut quil estime cela nécessaire et normal de considérer notre département de la même manière que ceux de métropole ....en attendant soyons Konsian et essayons de vivre ensemble et de respecter la,voix des réunionnais .......

12.Posté par St Gilles le 08/02/2018 08:42 (depuis mobile)

Et pour les futurs projets prévus pour la dernière forêt de l''''Hermitage (oeil de boeuf) ont fait quoi?

13.Posté par JORI le 08/02/2018 15:52 (depuis mobile)

11.Kaf-konsian.Le bien vivre ensemble commence d''abord et surtout par l''application des lois par tous et de la même façon sur toute l''île. Quand la crc dit qu''il y a des "irrégularités", elles doivent être sanctionnées,comme une construction illégale

14.Posté par Mussard le 09/02/2018 13:41

Té fallé travay lékol , zot n auré gyin travay

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter