MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Abomination


Par Emilien BOYER - Publié le Mercredi 27 Juillet 2016 à 15:55 | Lu 412 fois

Abomination
Que les mots sont difficiles à trouver pour exprimer le ressenti après un acte aussi abominable que le meurtre d’un ministre de Dieu, là, dans son église où il a toujours eu des paroles de paix et d’amour. Et de fraternité entre les peuples. Une vie arrêtée là où se célèbre la miséricorde divine, là où se chante la vie. Un acte qui n’a sans doute pas de sens puisque gratuit et d’une rare lâcheté. Au nom de qui ? Et pourquoi ?

Chaque fois, on entend la citation" Allahou akbar", "Dieu est (le) plus grand", donc empreint d’amour et de paix, par essence. Mais quelle est sa signification dans la bouche des islamistes intégristes et assassins qui n’arrêtent pas ici et là, aveuglément, de tuer, de massacrer de manière sanguinaire et aveugle tous les peuples de la terre ? Cri de guerre ? Expression de désir de création d’une nation par la terreur ? De la domination spirituelle ?

Une vie n’a pas de prix et ne devrait être reprise par celui qui l’a donnée. Une vie est une présence d’amour et de paix qui unit toutes les religions ou philosophies spirituelles du monde et qui organise la communauté et l’inter-communauté. Où se situe, dans ce contexte, la part extrêmement violente qui nous est imposée, et sur le sol français pour ce qui nous concerne ?

S’attaquer à un religieux (prêtre ou imam ou encore rabbin..), c’est s’attaquer à une valeur symbolique de notre humanité, et dans ce cas précis, à la chrétienté entière. C’est une nouvelle déclaration de guerre religieuse. Voilà, me semble-t-il, la signification de cette abomination. Et, il faut le souligner avec force, il "faut savoir raison garder" dans cette circonstance et continuer, toutes les religions ensemble, à prôner l’amour, la paix et le pardon.

D’autre part, même s’il est difficile de prévoir ce qui va se passer aujourd’hui ou demain, quelle est la responsabilité de notre gouvernement et du chef de l’Etat dans les drames qui se produisent, qui n’arrêtent pas de se produire ? L e contrat social, sur la base d’une élection démocratique, implique que le président de la République et le gouvernement qu’il nomme, sont "responsables de la sécurité des citoyens".

Jusqu’à présent, les mesures qui ont été prises ont-elles été suffisantes et permis de contrôler les situations et d’éradiquer le terrorisme dans notre pays ? Non. Il faudra bien un jour laisser cet humanisme socialiste qui tolère, ne condamne pas et permet aux criminels de faire ce qu’ils veulent, où ils veulent. Comment ? A eux, élus, de trouver les véritables solutions, d’engager les vraies actions au lieu de se contenter de mots qui nous étourdissent, nous montrent leur incapacité à véritablement organiser la sécurité civile.

Je partage cette pensée qui dit que les terroristes, et ceux qui sont identifiés de surcroît, doivent être arrêtés, incarcérés et traduits en justice. Et, pour ceux qui sont étrangers expulsés de notre sol.

Combien de morts devront nous encore dénombrer, combien de pleurs, combien de familles brisées,  avant d’avoir une attitude ferme de l’Etat et un meilleur discernement de notre magistrature?

Je ne terminerai pas mon propos sans une prière à Dieu d’accueillir son serviteur dans sa maison et d’aider sa famille.

Emilien BOYER

 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes