Société

Abandon et souffrance animale: "On est revenu 20 ans en arrière !"

Mardi 10 Juillet 2018 - 09:32

"Il y avait une amélioration mais cette année, on est revenu 20 ans en arrière !". C'est le désolant constat dressé par la présidente de la SPA, Denise Sula, quant au nombre d'abandons et d'animaux en souffrance sur notre île. "Plusieurs centaines abandonnés chaque semaine", déplore-t-elle, complètement écœurée par cette situation d'urgence permanente. Des actes plus fréquents en période de vacances scolaires, mais qui malheureusement sont aussi perpétrés tout au long de l'année. Et constituant un délit passible de 30 000 euros d'amende et de deux ans d'emprisonnement.  

Au cours de notre entretien, Denise Sula reçoit un appel. Une dame souhaitant abandonner son chat. Un appel parmi d'autres... "Pourquoi n'en voulez-vous plus ?", lui demande-t-elle avant de prévenir : "Nous n'avons plus de place, il faudra le faire euthanasier votre chat dans ce cas". Car les refuges sont petits, les places rares, et "nous ne pouvons pas sauver tous ces animaux, même avec plein de bonne volonté", nous explique-t-elle. "La situation est gravissime, pitoyable". 

Pour ces boules de poils abandonnées, livrées à leur sort, les perspectives d'avenir sont peu radieuses : mourir euthanasiées par la fourrière, mourir écrasées ou se faire blesser sur la route, souffrir de la faim ou de maladies... Autant de scénarios crève-cœurs pour ceux qui sont sensibles à la cause animale. Sans compter le nombre de chiens ou chats errants que l'abandon peut potentiellement entraîner, si l'animal n'est pas stérilisé.

"Un problème d'éducation"

Ceux qui ont plus de chance sont recueillis par des bonnes âmes, des bénévoles ou des associations, et finissent adoptés, dans une famille ici ou en métropole. C'est notamment le cas de ces deux labradors, abandonnés par leur propriétaire en fourrière après 7 ans de "vie commune". "Il les a abandonnés sachant très bien qu'ils allaient être euthanasiés", regrette-t-elle, en colère devant "tant d'égoïsme". "Comment est-il possible qu'il n'y ait pas, sinon un attachement, mais au moins un respect ?"

D'autant plus que partir en vacances et avoir un animal ne sont pas incompatibles. Il existe des solutions : les pensions, les gardes à domicile (qui peuvent être très peu coûteuses), mais aussi les voisins, les proches. Ou encore partir en voyage avec son animal.

"Il y a un problème d'éducation et de responsabilité. C'est peut-être un mal-être de la population, qui n'est pas propre à La Réunion, mais qui ici se ressent très fortement", déplore la présidente de la SPA, étonnée qu'il n'y ait pas "plus de sensibilité par rapport à ça". Elle ajoute : "Il y a un problème de surpopulation d'animaux. Il ne faudrait pas faire rentrer tous ces chiens de race". Et s'indigne du business dont ils font l'objet. "Il faudrait surveiller les petites annonces, les réseaux sociaux, pour interdire les ventes ou les échanges d'animaux illégaux".

Si pour certains, l'éducation n'est plus à faire, les marmailles, adultes de demain, représentent l'espoir d'une façon de penser plus avertie par rapport à cette problématique, et au bien-être animal de façon plus générale. À condition qu'ils intègrent bien, dès l'école si ce n'est pas à la maison, que les animaux ne sont pas des objets mais des êtres sensibles, qui ressentent des émotions, et qu'il est primordial de respecter. 

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 5405 fois



1.Posté par Ti tangue abandonné le 10/07/2018 09:45

Pourquoi ne faire campagne de sensibilisation par l’éducation nationale...en direction des jeunes enfants, pour 1 chien égal : une famille avec cour clôturée , puisque le préfet a mis fin aux nuisances des pétards des réveillons qui contribuent également à l’errance de ces pauvres bêtes Comme ceux du grand brûlé qui trainent et se renouvellent avec les dangers connus (attaques de touristes , danger pour les motards)

2.Posté par noé le 10/07/2018 10:02

Et a-t-elle pensé aux souffrances et abandons d'êtres humains chez nous … les SDF ?????

3.Posté par Mwa la pa di le 10/07/2018 11:19

L'errance animale date de bien plus de 20 ans, déjà dans les années 70 nous étions avec des bandes de chiens sans maitre qui sillonnaient les villes. C'est un véritable fléau dont nos élus ne se soucient guère. Il faut éradiquer ce fléau et sanctionner les "maitres" qui nourrissent les chiens errants. Il faut que ceux qui nourrissent se sentent propriétaires de ces animaux.

4.Posté par Jp POPAUL54 le 10/07/2018 11:41

Nous ne sommes pas revenus mais nous sommes restés 20 ans en arrière !!
La souci premièr étant l'éducation.
Sans mauvais jeu d'expression " les chiens ne font pas des chats".

5.Posté par Al' le 10/07/2018 11:55

Il y aussi Goni (www.goni.re) pour trouver quelqu'un pour garder nos animaux ou bien proposer de garder des animaux, c'est gratuit ! Juste un peu de bonne volonté !!!

6.Posté par yoyo le 10/07/2018 12:36

bjr tous les personne mi connais pa ou sa zote té habite 20ans en arrière mon souvenir l avez tous chien té i traine sur tous koméla y mettre le chien dans voiture ou su lit dans la maison

7.Posté par Choupette le 10/07/2018 12:47

Les gens, comme le mec avec ses labradors, prennent des chiens, de préférence de race prestigieuse, pour flatter leur égo. Tout simplement.
C'est pour cela qu'ils n'ont aucun état d'âme lorsqu'ils les abandonnent. C'est comme une voiture. Elle devient trop vieille pour eux, ils la remplacent.
Ce ne sont pas des êtres humains; ils ne valent pas leur chien. Ce sont eux qu'il faudrait piquer en premier. Un jour viendra ... .

https://jack35.wordpress.com/2018/07/10/un-code-juridique-de-lanimal-en-france-video/#more-85493

8.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/07/2018 13:31

*"ABANDON" et "SOUFFRANCE" ... HUMAINE...

*C'est La Réunion - PIRE, qu'il y a 50 ans en arrière...OUI !

*Il y avait la pauvreté - mais pas la MISÈRE d'aujourd'hui.

*"On n'avait pas d'argent, mais on n'était pas malheureux."

*Paroles de Mafatais...

9.Posté par Post 2 noé le 10/07/2018 13:36 (depuis mobile)

Nul ,zéro , commentaire qui ne sert à rien ,aucun rapport , la spa sont des bénévoles en plus , qu'est-ce que tu fais pour la misère dans le monde toi?

10.Posté par loyada le 10/07/2018 13:50

2.Posté par noé***qui ont quand meme du pognon pour picoler leur "charette " arretes un peu !

11.Posté par amelie le 10/07/2018 13:54

Oui mais avez vous remarqué qu'il y a 20 ans de celà les chiens errants se battaient entre eux pour la nourriture mais de nos jours ce n'est le cas on dirait qu'ils partagent.

12.Posté par Carmen le 10/07/2018 14:14

Avis aux habitants du Tampon : TAK fait stériliser et identifier gratuitement trois animaux par foyer.

13.Posté par cassandre le 10/07/2018 14:54

Rien n'a changé en 20 ans oui !! Toujours aussi cruels et indifférents, en France et en 2018 c'est juste LA HONTE !!! Wake up !!!

14.Posté par Georges le 10/07/2018 14:58

à Noe je vous cite "a-t-elle pensé aux souffrances et abandons d'êtres humains chez nous … les SDF ?????

on peut dire que dans la connerie vous détenez la palme....! aucun rapport !

15.Posté par loyada le 10/07/2018 15:51

12.Posté par Carmen *** et il n a pas les moyens d informer la population mediatiquement ??? pour les conneries la il y a de la pa
lace ds les medais et ....des sous !!!

16.Posté par paul le franc le 10/07/2018 16:24

punaise la quantité de commentaires débiles de gens qui racontent n'importe quoi, dans le genre " penser aux sdf.." "il faut sanctionner les "maîtres" qui nourrissent les chiens errants" "et avez vous pensé à l'abandon des humains" mais il n'y a pas incompatibilité à s'occuper d'animaux malheureux par rapport à la souffrance humaine, s'occuper des uns ne veut pas dire ne pas s'occuper des autres..! que faites-vous pour les humains ? et alors il ne faudrait donc pas donner à manger à ces pauvres animaux de compagnie abandonnés par des humains sans cervelle, sans cœur, ils n'en ont pas plus pour les humains, ils auraient du mal, ils ne font pas partie de l'humanité ! j'habitais la Réunion dans les années 80, je me souviens des hordes de chiens errants, j'en ai recueillis, j'en ai ramenés en métropole, les autres ceux qui sont restés ont servis d’appâts pour la pêche aux requins.. elle est belle l'humanité à la Réunion,et aujourd'hui ce qui a changé, c'est qu'il y a des humains, des vrais, qui pensent à ces pauvres bêtes et qui s'en occupent, ça fait partie de l'humanité, comme s'occuper des sdf, et autres personnes abandonnées elles aussi, et pour ça, il y a de nombreux organismes et associations comme pour s'occuper de ces pauvres animaux qui savent donner tant de joie et d'amour, alors ne critiquez pas ces personnes au grand cœur qui oeuvre pour la conscience humaine. Vous aussi, apportez votre pierre à l'édifice, agissez, défendez la vie tout simplement.

17.Posté par Choupette le 10/07/2018 17:11

2.Posté par noé

Elle y pense, bien sûr. Mais comme elle sait que tu t'en occupes très bien ... .

18.Posté par Josiane le 10/07/2018 17:23

En cette période des vacances scolaires, c'est aussi une bonne occasion d'aller faire un petit tour au refuge du Grand Prado pour promener quelques-un de ses chiens tenus en laisse, toujours ravis d'aller en ballade. D'autre part, en ce moment il fait froid la nuit et le refuge animalier de la SPA de SAINTE-MARIE du Grand Prado a besoin de couvertures, même usagées, pour les animaux qu’il héberge. Si des personnes possèdent des couvertures, voire également des plaids, paniers, corbeilles qu’elles n’utilisent plus, elles peuvent venir les déposer au refuge de SAINTE-MARIE car cela permettra d’améliorer le bien-être des petits pensionnaires chiens et chats de la SPA. Des colliers pour chiens de toutes tailles et des laisses pour les promenades sont les bienvenus aussi. Un grand merci par avance. Par ailleurs, les temps sont durs pour tous et le refuge du Grand Prado de Sainte-Marie ne déroge pas à la règle.
Parmi nos animaux certains ne sont pas adoptables, ou trop vieux pour trouver une famille, parfois même caractériels pour certains de nos chats.
Evidemment ces animaux ne seront jamais euthanasiés et finiront paisiblement leur vie au refuge, choyés par le personnel et les bénévoles. Cela a un coût pour notre association et c’est pour cette raison que le refuge du Grand Prado cherche des parrains et marraines prêts à nous aider et à subvenir à leurs soins, nourriture particulièrement et médicaments bien sûr. En général, le montant des parrainages est apprécié par chaque donateur, il peut être réalisé en une seule fois ou sur plusieurs mois selon chacun des donateurs. Pour les animaux à parrainer, pour plus d'informations, voir la rubrique Actualités "Parrainer un vieux chien ou chat du refuge du grand prado" sur le site www.spareunion.fr

Josiane, bénévole SPA Réunion

19.Posté par René le 10/07/2018 17:50 (depuis mobile)

Et les 2 chiens morts dans une voiture fermée en plein cagnard à Puteaux ? Ce sont peut être des réunionnais...Et celui dépecé récemment en Métropole..encore des réunionnais...À mon humble avis, ceux qui se débarassent le plus de leurs chiens sont..

20.Posté par image honteuse mais reelle de la Reunion le 10/07/2018 18:05

Tout animal doit être pucé, et IDENTIFIABLE comme tout humain, avec suivi de santé obligatoire.
Y a pas de raison, quand on veut un animal, on assume !!!!!!!!!!!
Ainsi la responsabilité du propriétaire sera engagée.

A force de faire n'importe quoi, on finira par imposer un PERMIS payant pour posséder un animal ......
tout ça à cause des sauvages qui réfléchissent pas avant de prendre un animal !

21.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/07/2018 18:36

*Quel dommage, Madame SULA, Présidente de la SPA,

*Que vous n'ayez pas daigné répondre à mon fax du 17 août...2009 !

*Ne serai-ce que par courtoisie...

*Mais le silence EST une réponse, ICI, à La Réunion !

*(Il était question de CHIEN ! - vaste problème...ICI !)

22.Posté par Gustavia le 10/07/2018 19:21

Mais ce n'est ni plus ni moins que la Réunion dans toute sa splendeur
La réalité quotidienne de l'amour que portent les Réunionnais aux animaux en général.

23.Posté par loyada le 11/07/2018 00:07

19.Posté par René*****Si la connerie n'est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille.

24.Posté par le 11/07/2018 07:49 (depuis mobile)

On ne parle que de la Spa bien mieux loti que d''autres associations qui ont aussi besoin d''aide, de dons,couvertures de nourritures de soins de paniers etc.
Arpa, envol toit, arche de Noé pour ne citer qu''eux.il n''y pas que la SPA dans le besoin.

25.Posté par Surcouf le 11/07/2018 08:04

La situation à la Réunion est désastreuse, elle choque de nombreux touristes qui voient ce qui se passe. Les politiques , pas tous, souvent s'en désintéressent: les chats et les chiens ne votent pas. Pourquoi tant d'attaques de troupeaux ? Parce que effectivement il y a des chiens errants. La faute à qui ? Aux chiens ? Qui gouverne, l'humain ou l'animal ?

26.Posté par ginette le 11/07/2018 09:57

@poste2posté par noé. Bien entendu qu'elle y pense car on peut très bien être sensible à la cause animale tout en étant sensible aux causes humaines, à la misère humaine, aux SDF mais pour ceux-ci il existe des associations qui leur viennent en aide et on ne peut pas s'investir à fond pour toutes les causes en même temps, une vie n'y suffirait pas, et quand on s'investi au quotidien pour les animaux en détresse, à longueur d'année, la tâche est immense, il y a tant à faire. Personnellement, je suis profondément reconnaissante à Madame Denise Sula, présidente de la SPA Réunion, qui consacre bénévolement une très grande partie de sa vie, depuis de longues années, à sauver des animaux en détresse, elle a sauvé un très très grand nombre d'animaux et continue à le faire. BRAVO à vous Madame, tout mon profond respect et mes remerciements pour tous ces animaux en détresse. J'en profite aussi pour remercier tous les bénévoles du refuge SPA du Grand Prado de Sainte-Marie (et des autres associations de protection animale toutes utiles et complémentaires à la Réunion) dévoués et formidables.

27.Posté par Myriam le 11/07/2018 10:35

Petit message aux amis des bêtes : La SPA recherche des bénévoles pour une collecte au magasin Leclerc Rivière des Pluies Sainte-Marie le samedi 28 juillet de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Si vous avez un peu de temps libre, vous pouvez venir nous rejoindre, ces journées nous permettent de collecter nourriture pour chiens et chats et produits d'entretien pour le refuge du grand Prado. Vous pouvez appeler Hélène au 0262 28 75 15 ou au 0692 14 68 97 ou vous inscrire au refuge du Grand Prado au 0262 28 67 78 ou au 0692 30 86 88. Un grand merci par avance pour votre précieuse aide.

Myriam, bénévole SPA Réunion

28.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 11/07/2018 10:47

*À Post.25 - Surcouf:

*"Qui gouverne" ?? - Personne, voyons !

*C'est bordel partout, partout !

*Disons: ILS SE "GOUVERNENT"...TOUS.

29.Posté par geraldine le 11/07/2018 11:04

@24.Posté par le 11/07/2018 07:49. Bien évidemment toutes ces associations que vous citez ont besoin de dons, de couvertures, de corbeilles, de nourriture pour chiens et chats, etc..... ainsi que l'association RPA, l'association APPAR, elles sont toutes complémentaires et font un travail formidable en faveur des animaux en souffrance. Milles mercis à elles et également à la SPA toutes nécessaires.

30.Posté par Marc le 11/07/2018 11:07

@19.Posté par René le 10/07/2018 17:50 La maltraitance animale et les abandons d'animaux n'ont hélas pas de frontières et en métropole, il y aussi des actes de maltraitance et les abandons sont assez fréquents en période de vacances, ce qui est inadmissible, lâche et irresponsable.

31.Posté par hugues le 11/07/2018 11:09

@25.Posté par Surcouf. Bien dommage que les animaux ne puissent voter, mais les politiques ne doivent pas oublier que leurs amis et protecteurs sont nombreux à pouvoir voter.

32.Posté par hugues le 11/07/2018 11:34

@27.Posté par Myriam. Bonjour, j'espère que des gentilles bonnes volontés pourront venir vous rejoindre pour cette collecte fort utile afin de vous aider

33.Posté par Josiane le 11/07/2018 14:44

Pour compléter mon message :

Si vous avez l’occasion de venir à l’ile de la Réunion, sachez que la SPA Réunion recherche actuellement (et tout au long de l’année), des personnes qui voyagent, par avion, à destination de PARIS pour accompagner des chiens où ils sont attendus et adoptés par des familles en métropole. Pour plus d’infos à ce sujet, vous pouvez contacter la présidente de la SPA Réunion Madame Denise SULA par tél au 0692 30 86 90. Merci d’avance car vous rendriez un énorme service à la SPA en faveur de nos toutous.
Petites précisions pour les voyageurs accompagnateurs ::
L’enregistrement des cages, au départ de la Réunion, est fait par des bénévoles de la SPA qui vous accompagnent jusqu’au comptoir d’enregistrement de la compagnie.
Lors de votre arrivée à l’aéroport, à PARIS, vous avez simplement à sortir les cages qui se trouvent sur les tapis à bagages que vous remettrez à la sortie aux représentants de l’Association partenaire qui prennent en charge nos animaux.
Tous les frais éventuels demandés par la compagnie aérienne, relatifs à l’accompagnement par avion d’un animal de la SPA Réunion, sont à la charge de l’association.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >