MENU ZINFOS
Santé

ARS OI et académie de La Réunion s’engagent pour promouvoir la santé dans les écoles


Ce mercredi 14 mai 2014, la Directrice Générale de l’ARS Océan Indien et le Recteur de l’académie de La Réunion ont signé une convention afin d’articuler leur coopération en faveur des jeunes en matière de santé en milieu scolaire. Cet engagement vise à mieux prendre en compte les situations de handicap et les besoins spécifiques des jeunes scolarisés et à favoriser la mise en œuvre d’actions structurées et coordonnées au bénéfice de tous les élèves. Voici le communiqué de l'ARS:

- Publié le Mercredi 14 Mai 2014 à 16:42

ARS OI et académie de La Réunion s’engagent pour promouvoir la santé dans les écoles
Contexte et objectifs de la convention
 
La promotion de la santé, la prévention du risque sanitaire et les réponses aux besoins spécifiques des élèves nécessitent de mettre en place une collaboration structurée et coordonnée au bénéfice de l’ensemble des jeunes scolarisés. La signature d’une convention de partenariat vient consolider cette dynamique entre l’académie et l’Agence de Santé Océan Indien.
 
Cette convention traduit la volonté des deux parties d’introduire encore plus de cohérence dans les politiques publiques définies par le projet de santé, arrêté par l’Agence et le projet académique élaboré par le rectorat.
 
La convention fixe les orientations stratégiques partagées entre l’académie et l’ARS OI. Elle détermine les modalités de collaboration visant à atteindre les objectifs suivants : 
- Améliorer la connaissance de l’état de santé et de l’évolution des comportements de santé des élèves ; 
- Prévenir les risques sanitaires liés aux locaux d’accueil ou inhérents à la vie en collectivité ;
- Développer la promotion de la santé et l’éducation pour la santé en milieu scolaire ; 
- Organiser les parcours scolaires des élèves en situation de handicap lorsqu’ils sont partagés avec le secteur médico-social ;
- Gérer les situations d'urgence de santé publique au sein des établissements scolaires.
 
Suivi et évaluation
 
La mise en œuvre de la présente convention sera coordonnée conjointement entre les services académiques et ceux de l'ARS OI. Il est prévu un suivi annuel qui permettra d’évaluer l’impact de la politique de santé au niveau des établissements scolaires.




1.Posté par noe le 14/05/2014 18:09

Santé : garantir l’accès à la santé pour tous les Français !
Vœux pieux !
Une lutte plus vigoureuse contre les « arrêts de confort » et autres abus doit être conduite. Les fraudeurs récidivistes n’auront plus accès aux dispositifs d’aide.....

2.Posté par IDEE le 14/05/2014 18:58

Il faudrait aussi parler aux jeunes filles et aux jeunes garçons qui ne trouve pas dans le milieu familial ni dialogue ni écoute concernant la sexualité,car dans beaucoup de familles c'est un sujet tabou.Il est important de dire aux toutes jeunes filles qu'elles brisent leur vie en donnant naissance à l'âge de 14 ans ,15ans ;car mettre un enfant au monde à cet âge c'est gâcher leur avenir.
C'est un réel problème et il urgent à mon avis que notre société vienne en aide à ces jeunes qui ont besoin peut-être juste d'être conseillés.Surtout ne pas juger juste les aider à se projeter dans l'avenir.

3.Posté par lilou le 14/05/2014 22:45

pourquoi organiser seulement le parcours des enfants en situation denhanciap qd cela es partagé avec les ecteur medicoscila ?? que faites vous des api net ses non respectés?? e tla place de la mdph la dedans ??? c'est qd meme elle qui est cnesee notifier le niveau de handicap e tlintervention d'aide humaine ,qd on voit le niveaux e smedecinset des commissions pluridisciplinaires c'est a pleurer … alors cette convention devrait être tripartite et surtout associer les parents ,grand slaissés pour compte ds ces decsions institutionnelles .

4.Posté par Losicré le 15/05/2014 09:50

Avec un tel rapport de l'OMS paru hier, je pense que Mme la Directrice de l'ARS se fera une bonne lecture car il s'agit de nos adolescent(e)s scolarisés ou pas. Il parait même que la Santé mentale grande cause nationale en 2015 !!!!! états généraux 2014 de la pédopsychiatrie en 2014!!!! Loi de 1975 sur l'handicap....Impossible d'avoir un RDV ou de dialoguer avec cette Directrice, est-ce normal ?????

Quand au post 1, il faudra excuser son degré de l'ignorance sur ce sujet et bien d'autres. Il vaut mieux se taire....

La dépression, première cause de maladie chez les adolescents (Actualité presse Nationale).
L'OMS publie pour la première fois ce mercredi un rapport complet dédié aux problèmes de santé qui affectent les adolescents. Les accidents de la route restent la première cause de décès entre 10 et 19 ans.
« Le monde ne consacre pas suffisamment d'attention à la santé des adolescents". C'est le constat que dresse le Dr Flavia Buestro de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui publie ce mercredi pour la première fois un rapport complet sur les problèmes de santé qui touchent les jeunes dans 109 pays.
Premier enseignement: la dépression est la principale cause de maladie et de handicap des 10-19 ans. Certaines études montrent que toutes les personnes souffrant de problèmes mentaux ont enregistré les premiers symptômes dès l'âge de 14 ans.
Selon l'OMS, si les adolescents étaient traités à temps, cela pourrait prévenir des décès et éviter des "souffrances durant toute une vie". "Nous espérons que ce rapport va attirer plus d'attention sur la santé des 10-19 ans et qu'il servira à déclencher une action accélérée" sur leurs problèmes de santé, commente Flavia Buestro. »

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes