MENU ZINFOS
Santé

ARS : "A ce rythme, le nombre de personnes contaminées pourrait doubler en 2 semaines"


La directrice générale de l'ARS La Réunion a dressé une nouvelle cartographie de l'épidémie Covid-19 à La Réunion. Martine Ladoucette se veut prudente : la situation peut basculer dans l'un ou l'autre des scénarios, rappelant le côté déroutant de la maladie. Si la situation est favorable aujourd'hui, comparée à la métropole, la moyenne des 70 cas par jour est plus élevée que celle des 3 semaines précédentes du mois d'octobre.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 30 Octobre 2020 à 18:12 | Lu 4656 fois

Une tendance à une nouvelle dégradation

"La situation sanitaire de La Réunion reste, à ce jour maîtrisable et demeure aujourd’hui plus favorable que celle que notre région au mois de septembre dernier. Il y a eu 415 nouveaux cas dans la semaine du 19 au 24 octobre, 500 cas confirmés ces 7 derniers jours, soit une moyenne de 70 cas par jour et donc un nombre de cas confirmés, rapporté à notre population, 6 fois moins élevé que la métropole.

Il y a un taux de positivité sur les tests pratiqués qui reste inférieur à 5 %, donc sur 100 prélèvements effectués, moins de 5 positifs en moyenne. Un nombre de patients présents en médecine, comme en réanimation, encore limité : 31 en médecine, 12 en réanimation, soit 15 % des lits installés.

Pour autant, l'évolution de la situation de ces 7 derniers jours traduit aussi une tendance à une nouvelle dégradation de la situation sur l'île. Pourquoi ?

Parce que la moyenne des 70 cas par jour est plus élevée que celle des 3 semaines précédentes du mois d'octobre, et que cette nouvelle progression n'épargne pas, en particulier, les personnes âgées de plus de 65 ans comme de plus de 75 ans.

Parce qu'on a dû gérer, pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, les effets d'un cluster important en EHPAD : dans un seul établissement, on a recensé 30 personnes contaminées dont 22 résidents et 9 personnels, en 15 jours de temps seulement. Cette situation ayant d'ores et déjà provoqué un décès parmi les résidents.

Parce que l'augmentation du nombre d’admissions en médecine, observée soudainement depuis 2 jours, est importante.

Parce que l'indice de propagation de la maladie est à nouveau supérieur à 1 et que, par conséquent, potentiellement le nombre de personnes contaminées à La Réunion pourrait à ce rythme doubler en 2 semaines."

 
"La situation sanitaire sur notre île peu évoluer très vite"

"Il est démontré, jusqu'à présent, que la situation sanitaire sur notre île peu évoluer très vite dans les 2 sens, amélioration ou dégradation. Par conséquent si le développement de la propagation du virus n'est pas une fatalité en soi, grâce à nos efforts collectifs ; à l’inverse le ralentissement de la propagation ne sera pas non plus le fait d’un heureux hasard ni celui d’une immunité collective qui est loin d’être acquise."

Des dépistages trop limités

"Le nombre de tests aujourd'hui pratiqués à La Réunion est devenu trop limité, tout particulièrement le test de suivi préconisé pour les retours de voyages alors que le taux de positivité sur ces tests est à présent supérieur à 2%. Force est de constater que 10% des nouveaux cas de la semaine correspondent à présent à des retours de voyages. Il redevient donc indispensable de se prêter à ce type de dépistage, rassurant pour tout le monde : pour les personnes concernées comme leur entourage."

L'arrivée des diagnostics rapides antigéniques

"Les patients se présentant aux urgences d'un hôpital pour un autre motif que la COVID-19 ou encore les personnels travaillant en EHPAD ou encore les étudiants des universités, vont pouvoir bénéficier dès la semaine prochaine de l'apport de nouveaux tests, les tests de diagnostics rapides antigéniques, qui vont donc donner des résultats rapides en 20 minutes et qui sont considérés comme fiables pour permettre un diagnostic."

Les adultes de 45 à 65 ans constituent le plus gros contingent des patients

"La COVID-19 est une maladie toujours surprenante, déconcertante même et potentiellement grave. En pâtisse les personnes les plus vulnérables et notamment les plus âgées, bien évidemment exposées aux formes les plus graves de la maladie et au décès, mais aussi les adultes de 45 à 65 ans qui constituent, chaque jour, le plus gros contingent des patients hospitalisés en médecine, comme en réanimation avec des risques forts de séquelle respiratoire et/ou neurologique pour le long terme."

L'hypothèse d'un couvre-feu 

"Je n'hésiterai pas, sur la base de l'évolution des indicateurs chiffrés, à préconiser et à proposer dès le moment venu à Monsieur le Préfet, le recours à un couvre-feu à large portée comme ultime étape avant l'éventualité d'un reconfinement sur La Réunion, à l'instar de ce qui se pratique dorénavant en métropole ou en Martinique. C'est-à-dire un couvre-feu, qui puisse démarrer dès le début de la soirée chaque jour de la semaine et concerner également tous les week-ends, de nature à limiter le plus possible les interactions sociales mais aussi, et au moins autant, par les regroupements intrafamiliaux."




1.Posté par GIRONDIN le 30/10/2020 17:37

...... Je n'hésiterai pas, sur la base de l'évolution des indicateurs chiffrés,....

😷


'' '' '' 'La Réunion attaque son troisième jour de confinement. Un dispositif national, alors que l'île compte désormais 28 cas avérés de coronavirus, dont 2 en réanimation selon les dernières annonces de l'ARS..... '' '' 'Jeudi 19 Mars à 16H57 Imaz
😷

2.Posté par Laxisme le 30/10/2020 18:15

Aucune mesure concrète suite au confinement du territoire national. Pas de couvre feu, rien. Au contraire, la reprise des sports collectifs est autorisée. Fin décembre, nous sommes de nouveau confinés.

3.Posté par bob le 30/10/2020 20:02

LADOUCETTE VA DOUSSER !!!

4.Posté par Nicolas le 31/10/2020 05:09

Après les vacances convergentes des locaux et des métropolitains touristes, une augmentation était prevoyable. On a eu un pic après les touristes de juillet août.
Je me répète ici, la meilleur des choses et de fermer Gilot jusqu'au printemps européen (sauf rapprochement familial bien sur)

5.Posté par Léo Rider le 31/10/2020 04:15

Seulement 25% des arrivants Gillot effectue un test dans les 2 à 4 jours. Que fait ARS concernant les 75% restants ??? Aucun suivi, aucune obligation !!! Laxisme total!!!

6.Posté par Désiré le 31/10/2020 06:58

Elle a tout à fait raison car le maitre mot pour cette pandémie est lAnticipation .

7.Posté par vanessa groton le 31/10/2020 07:00

pourquoi hesiter mr le prefet instaurez un couvre feu des la semaine prochaine par mesure de precaution a 21h ça limitera les degats et les chiffres baisseront ceci jusqu au mois de decembre

8.Posté par LuigiMario le 31/10/2020 07:05

On parle bien de celle qui a envoyé des masques périmés ? On parle bien de celle qui n'apis bougé le petit doigt depuis le début de cette pandémie ? Pauvre d'elle, mise en place par plus incompétent qu'elle, impossible de remplir son rôle correctement.

9.Posté par Mry le 31/10/2020 20:36

Ces nouvelles mesures préfectorales ne servent qu'à générer de la frustration et seront au final contre productives : les familles vont se réunir à huis clos dans les maisons au lieu d'être en pique-nique à l'air libre...et se contaminer bien plus!

Des menaces de confinement basées sur des chiffres très mal choisis par des communicants déconnectés du réel : il suffit d'un epad contaminé en plus pour atteindre le taux de contamination des personnes âgées, et idem pour le taux des places en réanimation qui n'est même pas calculé sur celui des places disponibles si plan blanc et nous serons en planc blanc si confinement...
Il faut apprendre à vivre avec ce virus qui va circuler pendant plusieurs années et simplement respecter les mesures barrières et limiter les piques niques à 10 personnes car 6 avec les nouvelles familles recomposées est également inadaptée...

La seule bonne chose de ces annonces est le rappel du nombre de personnes à respecter dans les lieux clos comme les magasins !

Si on arrive à un confinement sur ces chiffres très mal choisis, il y aura en plus double peine pour les travailleurs indispensables comme ceux de la santé, qui ne pourront même plus décompresser les week-ends où ils ne travaillent pas...

10.Posté par polo974 le 01/11/2020 12:26

5.Posté par Léo Rider le 31/10/2020 04:15
"""
Seulement 25% des arrivants Gillot effectue un test dans les 2 à 4 jours. Que fait ARS concernant les 75% restants ??? Aucun suivi, aucune obligation !!! Laxisme total!!!
"""

Le pb est qu'il est impossible d'obliger, par contre, on pourrait demander une caution de 5000 euros (ou 10000) à l'embarquement, et la restituer après présentation du résultat du test...

Le foyer (cluster en franglais si vous préférez) de l'EHPAD est un gros soucis (il va probablement hélas amener 4 ou 5 autres décès), car ça monte qu'il y a un manque de précautions.
Et surtout démontre qu'une addition à 2 chiffres avec une retenue est hors de portée de l'ARS:
""" on a recensé 30 personnes contaminées dont 22 résidents et 9 personnels """
22 + 9 = 31 aux dernières nouvelles

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes