MENU ZINFOS
Social

ARAST : peut-être le salaire de décembre ou une nouvelle prime


C'est à la mi-journée que la préfecture dira si oui ou non, le Conseil général et les AGS sont parvenus à s'entendre sur un protocole commun pour le dédommagement des 1.200 salariés de l'ARAST, suite à la liquidation judiciaire de leur structure.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Lundi 25 Janvier 2010 à 08:17 | Lu 1599 fois

La mobilisation n'a pas faibli du côté des irréductibles de l'ARAST. Les banderoles des différents syndicats sont encore plantés dans les haies. Hier, Jean-Paul Junot de la CFTC, Valérie Bénard et des ex-salariés ont organisé un pique-nique sous le hall du palais de La Source.

L'hémicycle transformé en chambre occasionnel, avait comme un air de vacances pour quelques enfants qui reprennent ce matin, pour certains les chemins de l'école. “C'est le soir au moment de dormir le plus difficile, nous sommes nombreux, il fait très chaud et nous n'avons pas droit la climatisation. Tant pis, on fait avec”.

Aujourd'hui, peut se révéler un premier tournant dans le déblocage de la situation. “Nous attendons une décision de la préfecture. Elle devrait intervenir vers midi. Les AGS et le Conseil général ont demandé les élus pour l'un et leur direction nationale pour l'autre, sur le paiement de notre salaire du mois de décembre, ou d'une nouvelle prime de 1.000 euros qui serait partagée à 50-50 par le Conseil général et les AGS. C'est cette réponse là qu'on attend pour aujourd'hui”.

L'autre décision importante pourrait également tomber cette semaine. “Les AGS doivent aussi doivent aussi étudier le courrier du préfet, concernant le mandatement d'office pour voir si ça suffit comme garantie pour débloquer le reste des indemnités”.

Les ex-salariés tiendront une assemblée généralel cet après-midi, après la première réponse de la préfecture.




1.Posté par ex le 25/01/2010 09:56

bien que c'est le rôle de l'ags de payer les indemnités, vu que tout le monde se renvoie la balle, pourquoi ne pas demander à l'ags et au cg de payer ces indemnités à 50/50 qu'on en finisse une fois pour toute

2.Posté par alédipartout le 25/01/2010 12:49

Honte à vous madame Valérie Bénard de profiter comme vous le faites de la détresse des gens et de les inciter à entrer dans un conflit sans fin en mettant en permanence leur vie en danger. Honte à vous de ne pas annoncer que vous faites parti des travailleurs dit "protégés" au même titre que Libel, Grosset et compagnie, et que des dessous de table ont plu à la liquidation de l'ARAST, que ce soit en argent ou en materiel de toute sorte. Honte à vous de cacher toute la vérité quant à votre prochaine candidature aux régionales ou sur la liste de votre père! Ah des voix, vous allez en avoir à présent!!!
Honte à vous de vous servir comme bouclier humain ces femmes qui n'ont elles malheureusement pas toucher un mois de salaire plein en décembre, ce qui n'est pas le cas pour vous et pour vos nombreux acolytes. La manipulation pur et simple de ces pauvres gens. C'est à vomir toute cette histoire!

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/01/2010 15:49

faut pas tomber dans la délation stupide pour faire du tort à ceux qui se bougent le cul, alédipartout...

4.Posté par HONTE A VOUS MEME le 25/01/2010 16:16

a alédipartout

vous parlez de dessous de table je crois que vous etes bien placé et le seul a avoir pu en bénéficier merci de nous avoir mis au courant
et pour votre information il serait stupide de mourrir idiot , dans toute société privé ou public il existe des salariés protégés des syndicalistes ceci est dans le droit francais charge a vous de demander cette notification a votre nassima.
Honte a vous meme vous qui restait tranquillement chez vous a attendre que les autres fasse débloqué des aides d'urgence et je suis sur, vous etes le premier a tendre la main
dans ce cas renoncer a vos indemnités renoncer aux aides d'urgence personne ne vous en empeche libre a vous de le faire c 'est ce qui s'appelle vivre en démocratie
et dans la loi francaise la diffamation est puni par la loi

5.Posté par alédipartout le 25/01/2010 21:35

La loi et la politique, je m'assois dessus messieurs et mesdames!!! Et la politique, je m'en servirais à bon escient, exactement de la même façon que sont entrain de le faire les personnes que j'ai cité dans mon premier message! Et je n'en demords pas, mon message à fait boule de neige? Tant mieux c'était l'effet recherché! Je saurais où vous trouver chère Madame Bénard le moment venu, qd vous aurez fini de faire n'importe quoi avec ces pauvres gens, et là je serais fier de vous dire bien en face ce que je viens d'écrire ici. Et pour votre gouverne, je ne suis pas non plus dans le camp de cette chère Nassima, qui elle aussi a sa part du gateau a tirer! Et non, vous ne me verrez jamais me démené comme un damné dans les locaux ou devant le portail du conseil général ou ailleurs. Parce que je ne me laisse pas manipuler aussi facilement que vos moutons dociles. Je vois la situation et je l'analyse! Tout ceci est calculé depuis la liquidation de l'ARAST. Et une dernière question s'il vous plait, ayez au moins le courage d'être hônnete: Qui a voté pour la liquidation de l'arast lors du verdict du 26 novembre au tribunal? n'étais-ce pas le troupeau de syndicat tous autant que vous êtiez??? Là vous ne pouvez pas le nier, j'y étais, et j'ai bien vu à quel point tout ceci n'était qu'un coup bien calculé depuis les premieres manifestationsde mars 2008! Arrêtez donc tout ce cinéma. C'est la honte de voir ainsi des mères de familles dans un tel état d'humiliation! Ah dernière chose, Je n'ai pas droit aux aides d'urgence moi. Autant pour moi! PFFFF! "la diffamation est punie par la loi"!!!! Revenez à ce que j'ai dit au commencement de mon message! Et vive la démocratie et la république française! Et vive les reunionnais qui ne savent que se faire manipuler! Vous irez loin comme ça!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes