Politique

ARAST : Paul Vergès veut “le règlement de ce dossier avant la fin de la semaine”

Mardi 12 Janvier 2010 - 15:04

Emmanuel Lemagnen et Yvon Virapin, conseillers régionaux, ont reçu ce matin une délégation des ex-employés de l'ARAST. Certains éléments de l'échange figurent cet après-midi dans la motion “relative des ex-salariés de l'ARAST”. La majorité et l'opposition ne sont pas d'accord sur l'objectif de la motion.


ARAST : Paul Vergès veut “le règlement de ce dossier avant la fin de la semaine”
“Le Conseil régional :
- demande au gouvernement de diligenter à La Réunion dans les meilleurs délais une mission de l'IGAS, afin de faire toute la lumière sur ce dossier ;
- demande à l'État de prendre les initiatives et les dispositions appropriées permettant l'intervention d'une solution ;
- souligne qu'il ne serait pas compris par l'opinion que le président de la République vienne à La Réunion, prôner le développement durable dans une telle situation et constate l'impuissance apparente de l'État à faire appliquer le droit”.

Cette conclusion de la motion a déclenché une réaction ferme de l'opposition régionale. Pour Roland Hoareau, la Région Réunion n'a pas à s'immiscer dans les prérogatives du Conseil général. Huguette Ramassamy et Dominique Fournel, également pour le groupe UMP et apparentés, ont dit “ne pas comprendre la mise en cause de l'État dans ce dossier”.

“Il ne s'agit pas de remettre en cause l'État”
, a répondu Raymond Lauret pour la majorité régionale. “Il s'agit d'avoir une application de la loi et du droit. Il est important et urgent de mettre fin à ce drame humain et ce désordre qui font sourire certains”, a poursuivi Raymond Lauret.

La Région s'immisce dans les affaires du Département ?

C'est Roland Hoarau qui a alors lancé une passerelle entre la majorité et l'opposition. “Le troisième point de cette conclusion me gène”. Huguette Ramassamy a pointé elle, deux “considérants” de la motion. Michel Tamaya a indiqué à son tour que la Région Réunion “n'a pas à s'ingérer dans les affaires du Département”.

Puis, Michel Tamaya a proposé que la mission de l'IGAS, si mission il doit y avoir, nomme un médiateur. “Si nous intervenons dans ce problème, c'est parce qu'il y a une prise de conscience de la précarité. Et c'est à huit jours de l'arrivée du président de la République que l'on étale sur la place publique cette distorsion sociale”, a répondu Paul Vergès.

"Que l'IGAS vienne faire ici ce que les instances réunionnaises auraient dû faire”

Paul Vergès a donné sa vision sur l'ampleur de cette crise sociale. “C'est vrai que le président de la République n'est impliqué d'aucune façon dans cette crise sociale, mais il en sera le témoin. Si ce problème s'était posé à l'échelle nationale, c'est toute la France, c'est l'État dans son ensemble qui se serait mobilisé. Ici, on ne cesse de se déchirer. Alors que l'IGAS vienne faire ici ce que les instances réunionnaises auraient dû faire”.

Paul Vergès a dénoncé ensuite la gestion de l'ARAST. “Et quand je vois les salaires qui y sont pratiqués, ils se traduisent par des émoluments mensuels de 8.300 euros, quand je vois des rémunérations à 4, 5, 6 ou 7.000 euros, dans une association subventionnée par les fonds publics, dont la mission première et d'aider les plus démunis...”

“Est-ce qu'il faut laisser trainer ce scandale jusqu'à l'arrivée du président de la République. Quelle personnalité on veut remettre en cause ? Je vous laisse imaginer les intérêts des uns et des autres. Aussi, nous ferons tout pour que les véritables raisons de ce scandale soient mises au grand jour et ce dossier sera réglé avant de la fin de la semaine”.

Au final, un accord a été trouvé pour une modification de certains termes de la motion.

La motion modifiée a été voté à l'unanimité. Voici la nouvelle version :
Le Conseil régional, considérant les motions présentées par les différents groupes de l'assemblée sur la route du Littoral et le tram-train :
- réaffirme le caractère prioritaire du tram-train et de la nouvelle route du Littoral ;
- souligne qu'en application du protocole de Matignon, l'Etat et la Région doivent conjuguer leurs efforts pour faire avancer ces deux dossiers prioritaires dans les meilleures conditions et dans les meilleurs délais ;
- réaffirme la volonté unanime des conseillers régionaux de contribuer à l'avancement de ces deux dossiers ;
- dans cet esprit approuve la proposition du président de la Région d'inviter les représentants des groupes politiques, à participer aux travaux du comité de pilotage sur la route du Littoral.
Jismy Ramoudou
Lu 2755 fois



1.Posté par Christian le 12/01/2010 16:09

Loin de moi l'idée de soutenir la politique le Paul Verges et de sa majorité, mais je trouve, que sur ce sujet, il a raison.
En effet, 1.200 salariés en situation précaire du jour au lendemain en métropole auraient fait se déplacer le président depuis longtemps.
Il me semble logique, et ce même s'il n'est aucunement responsable de la situation, qu'il intervienne dans ce dossier en rencontrant les parties en cause (ex salariés, CG, AGS) et en nommant un médiateur en charge d'aplanir la situation en toute objectivité.
Cessons les querelles de clocher en cherchant les responsables. Il me semble urgent, comme dans tout problème majeur, de trouver une solution avant d'en chercher les responsables.
Il sera bien temps, dès lors que les ex salariés seront sortis de l'impasse où ils se situent, de chercher à connaître les responsables de ce désastre.

2.Posté par FRANCO le 12/01/2010 16:22

Comment M. Paul Vergès peut-il décemment s'indigner du salaire de certains membres de l' ARAST alors que lui même a fait voter par l'assemblée plénière de la région que son fils Pierre, vice président de la région, puisse ajouter en toute légalité des revenus émanant de ses fonctions à la SR 21 à ses indemnités d'élu, indemnités dépassant le plafond légal et dont l'écrêtement, la somme dépassant ce plafond est reversée à Yvon Virapin cumulant déjà les indemnités de conseiller régional et de conseiller général, ( que les revenus totaux et réels de Pierre Vergès et Yvon Virapin soient rendus publics !) et qui paie depuis 2003 sur le budget du cabinet de la présidence à sa fille Françoise un salaire de 7 800 € mensuels !!! Plus que sa propre indemnité de président de région et plus que l'ancienne indemnité du président de la République avant son augmentation de 170 % !!! C'est sans doute parce que je dénonçais ce salaire à tort à 14 000 € mensuels que Mlle Françoise Vergès m'a traité dans une lettre ouverte de "Caudillo" !!!! Depuis j'ai corrigé mon erreur en ramenant ce salaire à 7 800 € /mois, ce qui fait quand même, depuis 2003, plus de 72 mois, soit la modeste somme de 561 600 €, soit pas mal de Rmi ou de RSTA comme directrice d'un bâtiment toujours virtuel et encore loin d'être construit.

N'est-ce pas "l'Hôpital qui se fout de la Charité" en dénonçant le gaspillage d'argent public de l' ARAST ?

3.Posté par jina le 12/01/2010 16:24

Si on peut lui envoyer une ex de l'ARAST qui a qq notions de coiffure,

4.Posté par gagnant le 12/01/2010 16:35

si jamais verges regle ce probleme avt la fin de cette semaine il est certain qu'il remporte les régionales haut la main. il passe au premier tour parce que tous les salariés de l'ARAST + la famille lui en seront reconnaissant 1200 personnes + 3 personnes par famille voir plus, faites le calcul

5.Posté par mwa la pa di le 12/01/2010 16:39

Pauvre Pote Paul, il perd toute contenance et sombre dans le gâtisme. Comment peut il avoir des exigences ? comment peut il oser alors qu'il fait profiter sa famille de bien des avantages financiers... Donneur de leçons ? En fait il veut passer pour celui qui aura contribuer à résoudre le problème. Du vent de la pub mais rien de bien sérieux.

6.Posté par Caton2 le 12/01/2010 16:50

Je suis pleinement d'accord avec Franco. J'ajoute que c'est surtout pour se démarquer sans le dire de Madame Dindar, que Paul Vergès croit jouer finement en mettant l'État dans le rôle d'arbitre. Il pense que cela l'exemptera de se désolidariser de Madame Dindar, devenue pestiférée, C'est pourtant Monsieur Vergès qui a cautionné, par son soutien sans faille, la gestion du social par le département. Je ne crois pas que cette manœuvre réussira et que le scandale de l'ARAST marquera, plus que les péripéties du Tram Train, l'esprit des électeurs, y compris ceux de Monsieur Vergès.

7.Posté par TILOOT le 12/01/2010 16:51

DONNER NOUS LE MONTANT DES FETES DE FIN D ANNE DE LA FAMILLE VERGES AU FRAIS
DU CON TRIBUABLE ET ONT VERRA LA VERSION DES PETIT ROQUER QUI SUIT LEUR
MAITRE

8.Posté par pimanzoizo le 12/01/2010 16:52

Hé Hé,ZORRO est arrivé !sanss'presser .....

9.Posté par mwa la pa di le 12/01/2010 16:54

Paul, tu te fous de nous encore une fois avec ta morale sur les salaires alors même que tu as favoriser tes enfants. Drôle d'éthique monsieur le grand timonier. Faites ce que je dis et pas ce que je fais.

10.Posté par Louis jamblu le 12/01/2010 16:55

Et Franco de sortir son couplet contre Vergès. Si Paul n'était pas président, que serait l'Antoine?

11.Posté par Ecœuré le 12/01/2010 17:30

sur l'air de zorro

eh eh paulo est arrivé éé
sans se presser er er
le grand paulo ....le grand paulo
avec solution dans son grand chapeau
...........................................
j'en étais sûr qu'il viendrait en sauveur !!!!!!
élection oblige l'occasion qui tombe à pic pour lui

il nique tout le monde et coiffe vira sur le poteau comme sauveur
et de passer devant le Président comme l'homme fort de la Réunion et qui sait avoir grâce à cela ses subventions pour le tram train

il sauve nassimah et victoria nout dépité salon ne se vengera pas cette fois ci de nassimah
( lui curieusement se fait toujours discrêt quand baisement y pète et je pensais que les gens de l'arast sont allés le voir dans sa permanence toujours rempli de....vide )
une manère de dire arast-toi là t'es pas ma bande

il est fort ce paulo faut le reconnaître c'est vrai face à la droite la plus bête du monde c'est du petit lait pour eux

12.Posté par FRANCO le 12/01/2010 17:42

Et oui cher "Louis jamblu", je reste toujours vigilant face à un imposteur. J'ai été formé à bonne école. L'Antoine n'est rien qu'un simple citoyen qui s'exprime et n'entend pas imposer ses vues mais les exposer. Chacun fait ce que bon lui semble car c'est de la contradiction que naît la vérité à laquelle chacun croit.

13.Posté par verges profitation le 12/01/2010 18:04

Pas foutu de gérer correctement les dossiers de sa compétences, il se met maintenant en tête de gérer ceux qui ne lui reviennent pas. ND a du venir pleurer à la pyramide inversée. Lamentable. Cet homme est prêt à tout. Maintenant que Nassimah est hors circuit, il est bien le seul adversaire à la droite. Vergoz existe t-il? Que fait le PS? Le PS cautionne ou quoi?
Du fric en l'air, des dossiers qui ne le concernent pas, ses enfants aux meilleurs postes. Quand est ce qu'on aura une vraie alternative? C'est peut être terrible, mais le seul a avoir dénoncé la gestion de l'arast depuis plusieurs mois, c'est robert! apparemment c'est à droite que se trouvent les considérations sociales désormais.
Décidément, la réunion a besoin de changement...

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/01/2010 18:21

vergès vient de lyncher nd..tant mieux?

15.Posté par FRANCO le 12/01/2010 18:46

Paul Vergès s'est décarcassé en 2009 pour montrer à Nicolas Sarkozy, le 5 mars, date anniversaire de ses 84 printemps, avec la manifestation du COSPAR, cette courroie de transmission de son clan, qu'il était le "patron sans faille de la Réunion" Qu'il faudra donc compter sur lui pour les élections présidentielles de 2012.

Alors quand le conseil général et sa présidente UMP, sur lesquels avec le groupe Alliance, il a mis largement la main dessus, foutent un bordel pas possible et mettent des centaines de Réunionnaises à la rue et dans la rue, en occupation des locaux du Conseil général, des milliers de personnes dans la "merde", abandonnées à elles-mêmes et cela quelques jours avant la venue de Sarkozy, cela fait désordre et laisse à penser que notre grand timonier ne tient plus la barre du navire !!!

Alors vite les apparatchiks du clan Vergès au PCR sont allés mobiliser le "Jean Hugues Ratenon à tout faire" pour mettre en place une nouvelle machine à gaz style COSPAR, le "Mouvement associatif pour l'accès aux droits fondamentaux" pour sauver la situation qui devient délicate tant le "merdier" de l'ARAST est devenu une redoutable bombe à retardement pour les Dindar certes, mais aussi et surtout pour les élus du PCR, du PS et le cumulard du Modem qui sont devenus comme un seul homme les "grands experts de la casse sociale" que l'on attribuait si généreusement à l' Etat, à Sarkozy, à Fillon, à l' UMP !!!

Un tel désordre doit cesser avant l'arrivée de Sarkozy sinon l'image, cliché avantageux de grand timonier et grand patron de la Réunion, risque d'en prendre un bon coup dans l'aile. Tous les alimentaires et tous les militants sont donc convoqués à St Leu pour rendre du crédit à Paul Vergès, largement démoli par les couillonnisses de Nassimah et ses "conseils".

Avec le bilan plus que désastreux de ces 6annnées, avec la contestation de plus en plus large et profonde de la gouvernance de plus en plus népotique, clanique et partisane du président, les régionales ne s'annoncent pas aussi triomphantes et assurées que souhaitées. Les ralliements annoncés du PS et du vert rouge Defaud, risquent de ne plus suffire face au programme "La Réunion avec confiance" du jeune Didier Robert et face à une union de la droite dont les Réunionnais découvrent qu'ils ne sont pas à la Réunion, les plus "casseurs et les plus magouilleurs", les élus "soi-disant communistes" ou de "gauche" étant au conseil général pire qu'eux !!!

Vite il faut en finir avant l'arrivée de Sarkozy sinon celui-ci va soutenir uniquement son poulain Didier Robert et abandonner sans état d'âme son nouvel allié de "Réconciliation et Fraternité" du clan PCR de Paul Vergès. Ce serait moche à la fin de sa carrière que la région Réunion bascule le 21 mars dans le camp Sarkozy .... et que Ti Pierre ne devienne pas président de région, que la MCUR ne se fasse pas, que le tram-train soit renvoyé aux calendes grecques !!! Quelle horreur !!

16.Posté par ladictature le 12/01/2010 19:00

totalement d'accord avec franco,ce donneur de leçon du nom de polpot,ferai mieux de modifier la paye de ces enfants ,qui est 'il est pour se permettre de tels commandements sur le conseil general ? est il élu au conseil general ? Ok ,on enverra aussi l'igas à la région ,il y a de quoi mener de bonnes enquêtes également.Un veritable dictateur
Pour lui il faut surtout lorsque sarko arrive que tout soit bien,clean pour que lui même soit bien vu par le président ,de la lèche ,vraiment il ne sait plus quoi faire ou proposer pour se faire bien voir par sarko.pauvre PCR,lamentable .et le pauvre tamaya qui s'y met aussi ,y fait pitié,il est bien aux ordres!!!!!!

17.Posté par ti colon le 12/01/2010 19:20

Toute action positive, tout avancement dans ce dossier, à compté de maintenant, sera à mettre dans l'escarcelle de Paul le sauveur !!!
Paul a parlé !!! Paul veut !!!
De la haute voltige !!! De l'art ou de la science ???
Pourquoi Paul veut régler ce problème cette semaine, après un assourdissant silence de sa part, parce qu'il ne faut pas laisser trainer ce scandale jusqu'à l'arrivée du président de la République.
Il veut gagner sur tous les tableaux. Il veut gagner auprès des ex ARAST. Il veut gagner auprès de la population. Il veut gagner localement. Il veut gagner aux yeux de l'Élysée. Il veut gagner auprès de la presse locale; mais la cerise sur le gâteau serait de gagner aux yeux de la presse nationale.

Pour cet objectif je lui suggère:
Ne rien faire jusqu'à l'arrivée du Président et une fois le Président sur place, sous les yeux des caméras nationales qu'il aille fermement au devant de ces manifestants et avec son autorité bien connu règle une bonne fois pour toute cette pagaille ... LOL
(souvenez-vous de l'épisode de la route des tamarins lorsqu'il a apostrophé d'inoffensifs citoyens qui avaient osé lui poser une question dérangeante)
Tenez bon .... jusqu'à l'arrivée du Président.... ils flippent...
Le pouvoir est entre vos mains.........................................

18.Posté par bertel le 12/01/2010 19:20

" 14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/01/2010 18:21
vergès vient de lyncher nd..tant mieux? "


NON ! L'assemblée unique avant l'heure ?

De quoi se mêle le Président du CR ?

Pourquoi les élus bafoués du CG par cette ingérence inadmissible, amha d'observateur, ne disent rien... de quoi et de qui ont-ils peur ?

Bertel de Vacoa

19.Posté par thierry le 12/01/2010 19:25

putain d'hypocrite....ce vieux schnock me dégoute vraiment.

20.Posté par Jesus was a rolling stoned le 12/01/2010 19:27

Toujours prompt à tenter de récupérer l'actualité à son avantage le vieux renard ...... Mais peut être que si le Président savait faire son travail et gérer les affaires au lieu de s'occuper à placer sa clique ici et là, tous ces problèmes n'existeraient pas....
Nous assistons en ce moment à la fin d'une époque...toutes ces figures vont bientôt disparaître du paysage politique Réunionnais.....
AH !!!!!!!!,de l'air!!!!!!enfin!!!!!

21.Posté par Cambronne le 12/01/2010 20:02

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/01/2010 18:21
vergès vient de lyncher nd..tant mieux?

disons que l'on sauve la porcelaine et l'on sort les poubelles... juste pour faire dans dans la sauvegarde du patrimoine et par la même occasion l' éco durable

22.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/01/2010 20:48

vergès donne toute la mesure de sa capacité à tirer les ficelles..
suis d'accord avec Franco.
d'ailleurs, les élus de l'oppostion au CR ont ils relevé ce fait (les rémunérations "exorbitantes" dans les associations) ?

23.Posté par Batman le 12/01/2010 21:04

Et voilà le band salariés l'ARAST lé comme comcombres ; la région y çà fait gratin avec zot pou serve sarko au menu. Band demeurés , zot la pa compris que zot sera encore bernés dans ce l'implication la region dans un domaine qui appartient pas lu. Le seul et unique possibilité que l'était offre à ces salariés y revenait uniquement à Yvan hoarau pour réagir avec la force qui faillait pou sauve zot emploi comme la cgtr la fé le coup de force dans le cas hilarion. Hein zot toutes na intérêt change défenseur parce que zot lé deja coqué d'avance

24.Posté par Caton2 le 12/01/2010 21:48

Madame Dindar se retire des régionales. Il était clair qu'elle ne pouvait plus se trouver sur une liste de l'Alliance, ni sur aucune liste. Paul Vergès ne fait qu'essayer de sauver les meubles car il y a le feu dans la superbe combinaison d'alliances "contre nature" qu'il avait mis en place avec la complicité de Madame Dindar. C'est, malheureusement pour lui et heureusement pour la Réunion difficilement rattrapable. Toute la savante construction destinée à s'assurer la majorité au deuxième tour des régionales en ratissant large au premier est en train de s'écrouler.

25.Posté par béa le 12/01/2010 22:07

ça sent la récup. électorale.... tout ça ....

26.Posté par Ariane le 12/01/2010 22:24

une vraie salade, n'importe quoi ? Vive la récupération électorale

27.Posté par ERICK LE ZOREIL le 12/01/2010 22:27

eST ce que ce serait possible de mettre une autre photo de l'ancien en haut

ça fait un peu clochard je trouve, non ?

28.Posté par TANGO le 12/01/2010 22:58

Il faut que popol prenne conscience qu'on est plus en 1950, que le réunionnais a évolué et que les jacassements du vieux dinosaure ne suffisent plus pour alerter la meute.

Dans un premier temps il convient de voir que ce n'est qu'à 6 jours de l'arrivée du président de la république que popol sort de son hibernation alors que depuis plus de deux mois les salariés sont dans une détresse inconsidérée et lamentable.

Dans un deuxième temps il convient de préciser que l'IGAS Inspection Générale des Affaires Sanitaires, qui ne peut intervenir que dans les structures à vocation sanitaire, n'est pas habilité à intervenir dans le secteur du médico social comme c'est le cas de l'ARAST. Encore une fois il s'agit pour les élus de tromper les salariés.

Pendant que popol fait croire à sa compassion, il oublie de dire ou rappeler les salaires de sa descendance qui eux ne risque pas d'être dans la situation des salariés de l'arast.

Mesdames messieurs ne vous y trompez pas il s'agit pour Popol d'un coup médiatique en prévision des prochaines élections et pour son ami de la CGTR, un coup de pub en prévision du prochain congré de la CGTR.

Je vous parie que d'ici peu, comme cela a été le cas pour monica, les valérie bénard et autre CGTR se verront proposer un poste au conseil général surtout si le PCR "alliance" gagne.

Qui vivra verra.

29.Posté par MATT le 12/01/2010 23:14

PAUL le sauveur de la Réunion ? le faiseur de morale alors que lui même ne respecte rien.
Francoise est payée d'avance pour la MCUR.
La SR21 société d'économie mixte. Moitié public moitié privé. Qui sont ces privés ?
la SR21 reçoit énormément d'argent de l'europe et de la Région. Comment sont elles utilisés ? Comment se fait les partages des bénéfices ?

30.Posté par Maoul974 le 12/01/2010 23:22 (depuis mobile)

C est vrai qu il y a de quoi se poser des questions quant a certains salaires de la défunte asrast ... Mais que Paul Verges s indigne de l importance de ces dits salaires ... C l hôpital qui se fiche de la charité ... (façon de parler) parce qu a force de gros salaires, de voyages et d'avantages en tous genres il en connait qui ne valent guère mieux !!! Aussi son indignation, il peut se la garder !!! On n est pas tous bêtes à manger de l avoine pour gober son discours démago d' avant régionales ...

31.Posté par T.V.A le 13/01/2010 00:23

C'est une réalité : Paul Verges et la Région se sont toujours immiscés dans les affaires du Conseil Général. Nassimah Dindar c'est la marionnette et Paul Verges tire les ficelles. Il fallait être bien naïf pour ne pas le comprendre :

http://www.zinfos974.com/Communique-de-Transparence-Verite-Action-Lettre-ouverte-a-Messieurs-Paul-Verges-et-Gilbert-Annette_a13749.html#last_comment

32.Posté par DIVERSION MINABLE le 13/01/2010 06:06

Cet appel au secours de Vergès à l'Etat est très pitoyable: Voila un président de région qui dispose de pouvoirs considérables et qui ose impliquer l'Etat dans un conflit qui ne le concerne pas.
La ficelle est grosse: Il s'agit d'une opération de diversion de petite envergure...assez minable.

33.Posté par citoyen le 13/01/2010 06:44

Euh, la motion finale n'a rien à voir avec l'ARAST....

34.Posté par citoyen le 13/01/2010 06:52

Quelle belle tentative de récupération politique alors que la majorité actuelle du CG comporte des élus PCR, et que Paul Vergès fait la pluie et le beau temps auprès de ses militants et élus s'il le veut ...

Que n'a-t-il fait en temps utile.... Maintenant que l'ARAST est "morte", il joue les "sauveurs" de dernière minute tout en fustigeant les rémunérations des cadres (tiens, tiens, ça me fait penser à quelqu'un, ca....), alors que probablement tous ces élus pensaient que la fin de l'ARAST ça passerait pas comme une lettre à la poste, malgré quelques prostestations....

Surtout à 8 jours de la visite du Pdt de la République... Donc 8 jours pour régler le problème... Bizarre d'ailleurs tout ça..... pour 2 personnages n'ayant absolument pas les mêmes choix politiques en théorie..... On compte pleurer et quémander à NS lors de sa visite....?

35.Posté par devineur le 20/01/2010 15:36

Le grand timonier a voulu faire un coup de bluff le 12 janvier dernier en exigeant le règlement du conflit de l'ARAST avant la fin de la semaine. Nous sommes le 20 janvier et force est de constater le poids de Paul VERGES. Le conflit est plus que jamais enlisé, et aucune solution sérieuse n'est en vue.
En réalité, VERGES a voulu tirer la couverture à lui, car il est en campagne électorale pour le mois de mars.
Les réunionnais peuvent constater le brillant résultat qu'il a obtenu avec sa gesticulation médiatique dans ce grave conflit social : ZERO POINTE !
Ceux qui croient en ses belles promesses pour la réalisation de la route du littoral dans les meilleurs délais en seront pour leur frais.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter