MENU ZINFOS
Société

AEIAR : Privée de son local, l’association ne peut plus nourrir les sans-abri


Depuis 20 ans, l’association "Écouter Informer Aider Réunion" (AEIAR) vient en aide aux plus défavorisés. Installée rue Meziaire Guignard à Sainte-Clotilde, elle distribue dans ses locaux des colis alimentaires, et cuisine des repas qu’elle distribue aux sans-abri du coin. Mais depuis l’année dernière, une autre association s’est accaparé la plus grande partie des locaux, cuisine incluse. Il ne reste que 9 mètres carrés à l’association et ses 10 bénévoles pour stocker les aliments et recevoir les familles.

Par - Publié le Lundi 10 Août 2020 à 10:59 | Lu 2069 fois

Devant la porte de l’association AEIAR, une mère de famille vient récupérer un colis alimentaire. Sur le trottoir, aux yeux de tous les passants, elle déballe ses sacs réutilisables pour emporter conserves, pâtes, riz et autres denrées. Car depuis l’année dernière, l’association ne peut plus recevoir les bénéficiaires de ces colis dans l’intimité de ses locaux, faute de place.
 
Une autre association, "Les Pluies d’Or", dédiée aux personnes âgées, s’est accaparé la plus grande partie des locaux jusque-là mis en commun, ne laissant que 9 m2 à l’AEIAR pour stocker les dons alimentaires des grandes surfaces, et les denrées distribuées par la Banque Alimentaire des Mascareignes.
 
"Nous sommes obligés de ralentir les commandes parce que nous n’avons plus de place pour stocker toute la nourriture. Du coup on distribue aussi moins de colis", nous explique une bénévole.

Le club de 3ème âge fait fermer le local par un agent de la commune
 
Tout bascule en février 2019, alors qu’un nouveau président est élu à la tête de l’association du club pour senior Les Pluies d’Or. C’est avec cette association que l’AEIAR et le club d’échecs également présent dans le bâtiment, se partageaient jusque-là un espace d’environ 130 mètres carrés, aménagé de placards, tables, chaises et d’une cuisine.
 
Mais voilà, suite à son élection, la nouvelle présidence s’arrange soudainement pour faire fermer le local en dehors de ses heures d’utilisation: "Nous avons été privés de cet espace suite à une prise de position du service pôle senior de la commune en faveur de l’association Les Pluies d’Or" affirme la bénévole, et ce malgré la mutualisation du local officialisée par les services municipaux en 2017.

Des conséquences pour l’association et ses bénéficiaires
 
Les habitants les plus précaires du quartier sont depuis obligés de récupérer les colis alimentaires en pleine rue, devant tout le monde, alors que la démarche peut en embarrasser plus d’un.
 
Autres victimes collatérales, les sans-abri du coin, pour qui l’association organisait de grands repas plusieurs fois par an:
 
"Depuis l’année dernière, les repas en faveur des sans-abri n’ont pu être organisés sur site faute de moyens matériels: nous avons été privés d’accès à la cuisine qui se trouve dans le local, alors que nos marmites et notre matériel se trouvaient à l’intérieur."

L’association lance un "un appel à l’aide désespéré"
 
L’AEIAR explique avoir épuisé tous les recours pour tenter d’obtenir à nouveau le partage du local nécessaire à son bon fonctionnement, et lance "un appel à l’aide désespéré pour ne pas abandonner ces personnes démunies de Sainte-Clotilde".
 
Pourtant en octobre 2019, après avoir été interpellée par l’association, l’ancienne mandature de Saint-Denis avait à nouveau donné un avis favorable au partage des locaux, dans une fiche de liaison officielle, datée et signée par la directrice de cabinet, l’élu délégué au patrimoine, l’élu délégué à la vie associative, l’élu de secteur, ainsi que la directrice générale adjointe au développement des territoires.
 
Celle-ci stipule clairement que l’AIEAR peut occuper l’espace de stockage, du lundi au vendredi de 8h à 12h, ainsi que l’espace d’activité du club senior les lundis, mercredis, et vendredis de 8h à 12h pole l’accueil du public. Mais rien n’y fait.
 
Sollicitée par les services municipaux pendant la crise covid, l’AEIAR a pu obtenir l’ouverture du local durant le confinement, pour distribuer des colis et des paniers fraîcheur dans des conditions optimales.
 
"Le 14 juillet dernier, l’adjoint de secteur a pris l’initiative de fermer à nouveau l’accès au local, et depuis, nous disposons d’un espace de 9 m2 dans lequel nous devons recevoir du public, stocker des vivres, et délivrer des colis… alors que nous touchons un public fragilisé, orienté chez nous par les services sociaux."
 
Les bénévoles sont dans la plus grande incompréhension. Comment peut-on mettre des bâtons dans les roues de ces personnes qui viennent en aide aux plus fragiles, gratuitement, durant leur temps libre, alors que la pauvreté est encore un fléau sur notre île ?
 
En attendant, l’association est toujours en contact avec la municipalité pour tenter de trouver au plus vite une solution.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Disaknapoudi le 10/08/2020 11:54

Le vrai visage de la mairie de St-Denis depuis quelques années. Par ricochet, l'hyper-proximité de la nouvelle maire à du plomb dans l'aile !

C'est sans doute encore un coup d'éclat de l'adjoint de Ste-Clotilde qui continue à jouer au kador malgré tous les dégâts qu'il a déjà faits.

Le président en question a du obtenir l'aval de je ne sais trop qui, ou alors, il a pris l'initiative seul. Si c'est le cas il doit être exclu pour non respect des décisions de l'autorité et de ses propres engagements. FAUTE GRAVE : Vite une AGE !

Encore un président qui n'est pas à sa place, mais soutenu malgré tout par la mairie : le comble ! ce qui n'est pas rassurant, c'est qu'ils sont nombreux à présenter ce symptôme d'autorité avec l'avantage parait-il, d'être indétrônables.

Y a du boulot sur la planche pour mettre fin à toutes ces dérives politiques, militantes, administratives... Si avec ça, vous continuez à revendiquer votre appartenance au SOCIALISME...

2.Posté par Didier le 10/08/2020 13:42

C’est quoi ce bordel ? Et que cherche la présidence de pluie d’or mettre les pauvres sans ressource honte à cette association ! Qui préside cette association malveillante ?

3.Posté par Yab bon des hauts le 10/08/2020 13:48

Les vioques qui ont bousillé la planète depuis mai 1968 sont de véritables égoïstes.


4.Posté par Lolita le 10/08/2020 14:18

Bravo madame le maire! On voit là toute la politique d'asservissement du tissu associatif dionysien en un seul exemple. Si tu n'obéis pas on organise ton asphyxie. Les conséquences pour les bénéficiaires ils s'en foutent. Ceux qui ont cru qu'une femme au pouvoir c'était la vie en rose, réveillez-vous la réalité n'attend pas votre prise de conscience pour exister.

5.Posté par #ladit le 10/08/2020 14:33

Comment est-ce que tous ces hommes et femmes politiques peuvent se regarder dans un miroir ...
Je leur souhaite belle vie mais gare au Karma, faudra assumer vous ou vos proches !

6.Posté par Lefion le 10/08/2020 18:27

Et voilà c'est ce que je dis depuis fort longtemps, la misère des uns fait le bonheur des autres !!!
Où comment profiter de la misère humaine pour s'asseoir dans la société civile à des fins non avouées bien entendu, politique et politicienne...
Certains l'ont très bien compris et brillent en ce sens....

7.Posté par Anonyme le 11/08/2020 01:27

Meme la maire ne peut rien dire à son elu de secteur . Comment peut-on accepter une chose pareille quand une association milite pour des personnes en difficulté ? Ce n'est que le debut je ne voudrais pas voir la suite à cette allure . Si une maire fraichement elue commence à laisser ses elus d'user de leur pouvoir pour penaliser les personnes qui viennent en aide je ne veux pas voir ce qui en sortiront dans un an .

8.Posté par kachane le 11/08/2020 05:37

personnes âgées y votent, les SDF et précaires, non !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes