MENU ZINFOS
Social

ADI : le Conseil général nomme une mission


La tentative de Daniel Gonthier et de quelques conseillers généraux de l’opposition, de faire en sorte qu’une délégation des grévistes de l’Agence départementale de l’insertion, soit reçue par la Commission permanente a été vaine.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mercredi 4 Mars 2009 à 12:49 | Lu 2480 fois

Une vingtaine de représentants de forces de l’ordre pour cent cinquante de grévistes de l’ADI, qu’est-ce qui a motivé un tel dispositif de sécurité ? Si l’on excepte, la fermeture de la route qui passe devant le palais de La Source, provoquée par les manifestants, il y avait à notre avis aucun risque de débordement.
Et ce n’est pas la sortie de quelques conseillers d’opposition à la majorité composite de Nassimah Dindar, qui a fait monter la température, des employés de l’ADI en grève depuis ce matin. Cette mobilisation s’est déroulée dans une ambiance bon enfant.
Peut-être pas pour Patricia Doxiville, déléguée syndicale de la SAFPTR, lors de la rencontre avec les représentants du Conseil général. “Ce n’est peut-être qu’une impression, mais à chaque fois que j’intervenais, un des interlocuteurs me répondait de manière désagréable”.
Autre particularité de cette rencontre, ce n’est pas le vice-président de l'ADI, M. Vienne qui sera bientôt remplacé par Jean-Jacques Vlody, qui a conduit la discussion. Ce qui donne raison à Daniel Gonthier lorsqu’il demande “qui dirige l’ADI au Conseil général ?”
Son directeur Marc Paoli, pourtant sur le départ mais “qui n’a aucune information sur ce sujet”, et il nous l’a dit avec un sourire magnifique, était également présent ce matin, d’abord parmi les manifestants puis à la table de discussion.
C’est avec la même sérénité et une grande classe que celui est en train devenir le chouchou des 368 employés de l’ADI, dans ce contexte particulier, qui s’est dit ravi de la mission mise en place à l’issue de la réunion entre le Conseil général et la délégation d’une dizaine de travailleurs de l’ADI. Cette mission sera menée par Hugues Maillot du Département et déjà cité pour remplacé Marc Paoli et deux représentants syndicaux.
Vous aurez les éléments de ce protocole sur la vidéo. (à venir)





1.Posté par pascal-eric le 04/03/2009 13:28

Chers collègues, si vous êtes reçus par JJVLOOSER c'est perdu d'avance. N'oubliez pas qu'il a perdu les élections de secrétaire général du PS, que ce même parti ne lui accorde pas sa confiance pour les elections européennes... Il perd tout! Si le ps n'a pas confiance en lui, comment voulez vous qu'il soit un interlocuteur fiable?

2.Posté par MICHEL le 04/03/2009 17:51

Je suis d'accord pour une autonomie de l'ADI mais il faut que le recrutement au sein de cet établissement public se fasse par concours. Bizarre, je n'ai jamais vu d'annonce pour recruter des agents et je connais pourtant des personnes qui se vantent d'y travailller et d'être titulaires...
Quand on se fait pistonner pour être embauché (surtout si on est du 1er canton de St Denis) on doit accepter la tutelle du conseil général.
Je ne mets pas tout le monde dans le même panier mais tout cela est vérifiable facilement.

3.Posté par Gros Louis le 04/03/2009 18:08

Attention à Monsieur Paoli, chers camarades. Demandez lui ce qu'il a fait de Cap Insertion à La Possession. Cette association a été liquidée avec plus de 400.000 euros de déficit. (...) Gare aux dommages collatéraux!

4.Posté par elocin le 04/03/2009 20:54

que vois je? le vlooser, le gros coeur comme j'aime l'appeler, veut entrer à l'ADI? Empêcherz le tout de suite si vous ne voulez pas que la situation se complique d'avantage. A chaque que vlooser fait ou tente de faire quelque chose c'est l'échec le plus complet. Et c'est pour cela qu'il a l'air si arogant, un psy vous dirait que c'est manque de confiance en soi. Comment peut il en être autrement, quand on voit que son propre parti le "massacre" au point de le rendre plus ridicule qu'il est (éh oui c est possible). Ce qu vlooser sait faire à merveille, c'est du blabla, il est imbatable. Heureusement que nous avons monsieur Didier Robert pour redorer le blason de la classe politique local. Vlooser essaye de s'en inspirer, mais avec un ane on ne fait un cheval de course, domage pour lui qu'il n'a pas encore compris cela.

5.Posté par 6 Monie le 04/03/2009 20:54

L’ADI = 80% de pistonnés 20% de patentés

Cette « Association » a tellement servie d’agence de placement pour copains-coquins-cousins, que l’on peut voir les différentes strates des origines géographiques des salariés à travers la commune d’origine du président du département.
Ainsi, tout a commencé en 1989 avec Eric Boyer avec la mise en place du RMI et la création des CLI (ancêtres des ADI) : c’est la première vague de salariés dionysienne recruités. Ensuite vient en 1994 les salariés encartés petitilois avec le règne de Christophe Payet. 1998 c’est la déferlante Saint-Leusienne, avec le règne de Jean-Luc Poudoux qui a marqué par la puissance de la vague. Enfin les derniers salariés embauchés tantôt dionysiens phase II, tantôt musulmans, et toujours un lien avec le premier canton de Saint-Denis : la princesse Dindar.

On a connu avec la gendarmerie comme le refuge des alcooliques qu’on ne voulait pas à la sncf et aux ptt, on trouve maintenant l’ADI comme refuge des pistonnés qu’on a pas pu mettre aux mairies, au département, ou aux SEM.

Pourvu qu’elle épargne le RSA, de toute façon c’est des fonctionnaires, ils trouveront bien refuge avec ceux qui les ont mis en place ou inversement.


6.Posté par M.BOYER le 04/03/2009 22:36

Allez section Cfdt Interco ADI
Montre ban na de quel baton A. Mani y chauffe dont!!
Bye

7.Posté par Michel le 05/03/2009 07:04

La Présidente va nommé une mission a l'ADI, et il parait que ce sera J.Hugues MAILLOT, il est de nature du Conseil général de nommé des chargés de mission. Pour exemple au SDIS, le Colonel CAROLI est venu à la REUNION faire une mission, quelques mois plus tard, il prend la place du Colonel LOUBRY. Le colonel ANTHENOR qui n'était pas encore sur l'effectif du SDIS est nommé Colonel à la Place de FONTAINE; le petit VIDOT fait une mission sur la responsable des Ressources Humaines quelques jours après elle est virée avec fracas et le petit VIDOT s'installe à sa place; voilà quelques exemples des chargés de missions et ben à l'ADI ce sera la même chose, Hugues Maillot sera le prochain directeur de l'ADI. Ou vas t-on? Les chargés de missions sont tous des incompetents et les agents de l'ADI doit lever la tête.
A quel titre Michel MANI parle au nom des agents de l'ADI alors même que Mme DOXIVILLE et Monsieur IMARA sont élus pour défendre la cause de ces agents, ne melangeons pas les choses, laisssons les agents de l'ADI s'exprimé, leurs élus sont combatifs et meritent tout mon encouragement et mon soutien.
Courage

8.Posté par joue alawii le 05/03/2009 08:42

Imara conseil de discipline, Doxiville inutile totale, hier au CG c'est la CFDT qui était présent c EST TOUT. Le syndic majoritaire a mobilisé 30 personnes sur 360 LA HONTE...... rentr zot kaz laiss fair les pro...

9.Posté par le yab le 05/03/2009 20:03

joue alawii, ton comentaire vraiment bas, les élections professionels lé terminées, tourne la page té!!!! zot la gagne dan baba c tou. MAJORITAIRE PARTOUT Téééé! allez sans rancune, sinon pou la figuration zot lé fort mais soyons unis au moin pour ce combat c important, c le minimum. allé sans rancune.

10.Posté par Ti rougail le 09/03/2009 22:08

Oui c'est vrai dans le personnel de l'Adi et comme partout il n'y a pas que des personnels compétents et sérieux. Il y a aussi et malheureusement beaucoup de "gratèr d'ki" ! La situation dans laquelle l'Adi se trouve est une orchestration savante d'un groupe de personne qui n'a jamais su prendre conscience qu'il faut qu'ils justifient de leur salaire, qu'ils se concentrent sur leur mission première celui d'écouter les allocataires du RMI pour mieux leur orienter. Eh bien non, faire des visites privées sur le temps de travail ou pire ne jamais se pointer sur son lieu de travail et faire semblant de tout gérer depuis la maison, être sur le chantier de sa maison plutôt qu'au boulot, se balader dans une voiture de service sans se soucier que cette dernière est affectée au service et non à sa famille, passer son temps dans le PMU de la ville plutôt que son bureau, être inscrit dans la PARA plutôt que dans le travail...et avec ça, réclamer le plus fort une PROMOTION avec la bénédiction de quelques véreux à certains postes de la direction...l'Adi lé in bato fou ou dé troi dalon y saigne à zot pou in gro tas gratèr d'ki... Ryan la insulte la présidente : Pou ki li pren li ? Allé travail la figur...hier ou té gaign' RMI, la donn' à ou in CIA, zordi ou lé fonctionnaire et tou ça sans concours ou lé pa content encor ? Fo fou ça dehors... A coz ban gratel komça l'Adi lé entrain fou dan fon.... Madame La présidente, graine lo l'Adi ou va rende service bon pé travailleur de l'Adi ! sat y gaign' pa travail, allé crévé....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes