MENU ZINFOS
Social

ADI : L’intersyndicale demande audience au Premier ministre le 9 ou 10 juillet prochain


Dans un courrier adressé à Matignon, le SAFPTR, la CFDT-Interco et la CFTC demandent à François Fillon, des précisions sur “le devenir des ADI dans le cadre du RSA”. L’intersyndicale espère également obtenir une rencontre avec le Premier ministre lors de son voyage à La Réunion.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Lundi 15 Juin 2009 à 17:41

ADI : L’intersyndicale demande audience au Premier ministre le 9 ou 10 juillet prochain
Dans sa lettre au locataire de Matignon, les représentants du personnel s’interrogent en premier lieu sur la proposition n°15 du rapport : “Donner aux Conseils généraux la possibilité d’intégrer les ADI à la collectivité départementale”.
L’objet principal de la missive, c’est “la question du repositionnement des agents, l’examen se fera sous la responsabilité du Conseil général”, proposent les représentants du personnel.
Afin de garantir le devenir des agents, toujours suivant les préconisations du rapport Victoria, l’intersyndicale veut des certitudes sur leur avenir professionnel, et ce, quelle que soit l’option qui sera prise :
-    “s’il y a création d’un nouvel Établissement public départemental, l’intégration et l’affectation de l’ensemble du personnel (agents fonctionnaires et contractuels)” ;
-    “s’il y a réaffectation au sein services du Conseil général, l’intégration de l’ensemble du personnel (agents fonctionnaires et contractuels)” ;
-    “en cas de maintien et de redéfinition des missions des ADI, garantir le positionnement de l’ensemble du personnel (agents fonctionnaires et contractuels) au sein de l’institution avec une évolution des postures professionnelles”.

Quelle que soit l’option, l’intersyndicale indique que l’ADI, “notre institution qui a toujours su maintenir une paix sociale”, veut continuer à prendre part “aux politiques sociales d’insertion en faveur du public réunionnais”.
Patricia Doxiville (SAFPTR), Lydie Garsani (CFDT) et Marie-Lourdes Sam-Caw-Frève (CFTC), les signataires du courrier, souhaitent discuter de tous ces éléments avec François Fillon lors de sa visite dans l’île, le 9 ou 10 juillet prochains et ont demandé audience au Premier ministre.




1.Posté par mimi le 15/06/2009 19:48

vous me faite rire ,pensez vous que fillon aura le temps de vous écouter et même si il vous écoute ,il n'en fera rien de vos doléances. c'est sur le plan locale qu'il faut traiter vos revendications.
Croyez vous encore une fois que ce ministre va se mouiller contre, tous les politiques locaux, croyez vous qu'il va désavouer les élus , il y a bientôt les régionales. c'est une visite de tourisme.
Au faites , allez donc voir paul verges, c'est le papa de tous ,c'est toujours lui qu'on va voir en fin de parcours, le meilleur , le dieu , le plus fort ,en gueule surtout ,souvenez l'échange sur la route des tamarins , les syndicalistes chez lui ferment leur gueule .un véritable dictateur !!!!!!
j'oublais allez donc voir sa ministre :catherine gaud!!!!!!!




2.Posté par joue alawii le 17/06/2009 14:56

Les syndicats ? ecrire à qui , les ministres ?au Premier ministre ? ...................................

Les Syndicats CACA ;;;;; comme disait Coluche


L adi i sa fermé sa, pole emploi i sa mange a zot tou le monde i koné sauf band domoun ladi

au fait que devient le fameux Imara qui aurait insulté la presidente avec plusieurs articles sur zinfo ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes