Courrier des lecteurs

ADEFAR : Déclaration de manifestation publique

Vendredi 24 Juillet 2009 - 11:49

ADEFAR                                                                                            Saint Denis, le 20 juillet 2009
Association de Défense des Agriculteurs de la Réunion

A
Monsieur le préfet,
Monsieur le sous-préfet de Saint-Pierre,
Madame la sénatrice,
Madame et messieurs les députés,
Monsieur le président du Conseil Régional,
Madame la présidente du Conseil Général,
Madame et messieurs les maires,
Madame Margie SUDRE,
L’association Kiltir Partou,
L’ensemble des médias,

Mesdames, messieurs,

Suite aux problèmes sanitaires de nos filières animales, dus à l’importation d’animaux porteurs de maladies (notamment le bateau de 2003), de grosses difficultés économiques et familiales ont été engendrées pour la majorité de nos éleveurs. A ce jour de nombreux experts ont été missionnés et ont pointé de nombreux dysfonctionnements commis par l’ensemble des institutions responsables. (Exemple : le non-respect de la charte d’introduction d’animaux). Ils n’ont cependant pas déterminé l’origine de ce fort taux de réforme et de mortalité qui pour l’ADEFAR, est due à la fragilisation et la destruction du système immunitaire de nos cheptels.

A ce jour, aucune solution n’a été proposée pour toutes ces familles en difficulté. Certaines n’ont eu d’autre recours que d’aller en justice. (11 dossiers en cours d’instruction dont 4 rapports ont été rendus en faveur des éleveurs). Dernièrement, sur l’ordre du préfet, le GDSBR et le CIRAD après toutes ces missions d’experts viennent d’être à nouveau nommé pour déterminer l’origine de ces mortalités. Nous pouvons deviner encore cette même conclusion : "mauvaise conduite d’élevage, hémoparasitose, (c'est-à-dire mauvaise lutte contre les parasites)", et à nouveau un autre programme de lutte contre les tiques et les mouches sera préconisé. Nous contestons le choix de ces personnes (on prend les mêmes et on recommence). Nous estimons que l’heure n’est plus à déterminer l’origine de ces réformes et mortalité mais d’apporter des solutions en concertation avec les différents acteurs. Le temps passe, la souffrance et la misère grandissent.

ARRETONS !!! D’accord pour la Réunion, "département d’expérience", mais pas au détriment des travailleurs qui veulent vivre dignement.

Afin de sensibiliser l’opinion publique, nous vous informons qu’une manifestation aura lieu le mercredi 29 juillet 2009. Il s’agit d’une marche qui partira de la commune du Tampon vers le Conseil Général et sous-préfecture de Saint Pierre.

Nous comptons sur votre collaboration pour le bon déroulement de cette manifestation.

L’ADEFAR,
Chrisptophe ACQUIER et Daniel BEGUE
- 0692 76 55 58 - 0692 66 62 22 -
Lu 707 fois




1.Posté par REUNION STAT le 03/08/2009 14:07

On dirait que c'est devenu une histoire sans fin, sauf pour les premiers maillons de la chaîne: les éleveurs. Le problème est encore entier et prend toutes les dimensions possibles (technique, social, économique, politique, culturel bientôt). On se retrouve par ailleurs dans une situation où chacun défend son pas de porte.

M. ACQUIER et M. BEGUE entiérement d'accord avec vous sur le fait qu'il faut être plûtot dans l'action et l'opérationnel que dans la recherche de coupables. Mais comment faire pour apporter les bonnes solutions si l'on ne va pas au plus profond des choses et surtout si chacun ne prend pas enfin ses vraies responsabilités?. A qui demandez vous réellement de trouver des solutions? aux mêmes du départ?

Ceux la même qui sont censés le faire sont pas plus en bonne santé que ceux qu'ils doivent accompagner. Et certain ont même mieux à faire que de se préoccuper de votre problème et certain de vos collègues sont égalment tombés dans le panneau...

Quand l'agriculture deviendra-t-elle une affaire d'agriculteurs et que l'on cessera de voir en ceux-ci une source continue de profits? C'est la même chose ailleurs mais on le voit peut être plus à la Réunion.

En résumé, il est important malgr étout de rester dans le circuit de la discussions, car ni agriculteur ni organisme agricole ne pourront résoudre seul cette situation.

On a tous besoin de vivre et on a intérêt à réagir vite...

Un boug la besoin travay mai pas ladilafé...laisse ca la corniche

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >