MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

À un ami disparu


Par Max Rallon - Publié le Mercredi 29 Avril 2015 à 16:54 | Lu 1277 fois

À un ami disparu
En Bretagne il y a quelques jours, en cette belle après-midi d’hiver, je longeais, avec ma famille, la baie du Mont Saint Michel, laissant le mont derrière nous en Normandie, nous dirigeant vers Saint Malo. Prémonition ? Mon regard accrocha une pancarte indiquant " la Gloussière " et j’eus une pensée pour un ami résident à la Réunion.

C’est là qu’était né dans les années 1920 mon ami Pierre Dupuy. Pierre est arrivé dans les années 1950 à la Réunion, suivant en cela une quantité de marins, de paysans, de soldats, d’artisans, d’employés venus les siècles passés à l’ile Bourbon.

En effet, la région de Saint Malo a été au début du peuplement de l’ile celle de France qui a la plus donné.

Moi aussi venu de ma Bretagne natale, je le rencontrais en 1968 et fis également connaissance avec son épouse Hélène Motais de Narbonne, née dans une ancienne famille créole disparue tragiquement dans les années 1990.

Ce n’est que bien plus tard que Pierre me raconta sa jeunesse difficile dans cette haute Bretagne qui se relevait de la seconde guerre mondiale. Il avait interrompu précocement ses études, se plaçant dans les fermes du voisinage comme ouvrier agricole. Quelques années plus tard, il rencontra son ancien instituteur qui s’étonna alors qu’il était un brillant élève qu’il ait interrompu ses études.

Il le convainquit de passer le bac alors qu’il avait une vingtaine d’années puis il passa brillamment le concours d’une grande école commerciale à Paris, l’ESSEC. Et c’est ainsi qu’après une première expérience en entreprise, il prit le chemin de l’Ile pour diriger la SERCA à Saint Denis et Saint Pierre, société qui distribuait les véhicules Fiat et en assurait les suivis mécaniques. Il s’intégra dans l’ile et fit sa place au prix d’un labeur acharné.
C’était un homme discret, courageux, plein de bon sens mais obstiné, franc et direct comme les hommes de sa race.

Il exerça de très nombreuses années ses fonctions de chef d’entreprise et fonda une famille créole. En retraite, il se consacra au service des autres dans diverses associations et fut longtemps juge au tribunal des Prud’hommes. Il lutta dans la fin de sa vie contre une douloureuse maladie, s’appuyant sur la présence de son épouse et la solidarité familiale sans jamais se plaindre.

Il n’était pas seul, à la fin de ses jours, trouvant de multiples occupations, écrivant quelques fois dans les courriers de lecteurs, des billets pertinents, car ses enfants et petits-enfants formaient autour de lui une garde attentive. Il s’éteignit doucement, discrètement, comme il avait vécu. En ce jour de deuil, malgré toute la tristesse liée à cette perte, nous disons à ses enfants, ses petits-enfants " courage ". Pierre était un sacré bonhomme. Son exemple vous guidera et ses amis sont avec vous.. Adieu l’ami.
 
Max Rallon Saint Gilles




1.Posté par noe le 30/04/2015 08:07

C'est triste de perdre un si bon ami !
Notre cœur est tout le temps en chagrin ...
La vie est ainsi !
Regardons-la du bon côté !

2.Posté par siana974 le 30/04/2015 12:14

Je vous remercie pour cette lettre. Mon grand-père était effectivement des hommes qui nous marquent quand on a eu la chance de croiser leur chemin. Cela fait du bien de voir que même après 11 années, le souvenir est toujours là. Les valeurs qu'il nous a transmises nous accompagnent au quotidien. Cela rend son absence un peu plus facile à supporter. Peut-être que lors de l'un de vos séjours à Paris, nous pourrions nous rencontrer, je suis toujours preneuse d'anecdotes le concernant.

Anaïs DUPUY

3.Posté par malouin et réunionnais le 30/04/2015 23:09

la région malouine est en effet, féconde en liens familiaux avec les familles réunionnaises.. il serait fastidieux de tous les citer.. mais certaines malouinières portent ses noms illustres..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes