MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

A quoi sert le SDIS ?


Par - Publié le Mardi 3 Février 2009 à 14:34 | Lu 2899 fois

Dimanche matin, ma nièce m'appelle affolée: sa mère, âgée de 75 ans, atteinte d'une maladie orpheline et allergique aux piqures de guêpes, vient malheureusement de se faire piquer par un de ces insectes. Elle est paniquée parce qui'elle vient d'appeler les pompiers de la Montagne qui ont refusé de se déplacer et qui l'ont incitée à contacter le SAMU. Lequel SAMU lui avouent ne pas pouvoir lui envoyer une ambulance avant 15h (il est alors 11h...). Informé de l'allergie dont souffre la personne âgée, le centre de secours reconnaît la gravité de la situation et incite même ma nièce à amener sa mère dans la demi-heure qui suit au CHD... sans toutefois être en mesure de lui envoyer un véhicule!
Deux heures plus tard, à Bellepierre, une jeune femme fait une chûte à moto, alors qu'elle roule au ralenti sur de l'herbe mouillée. Elle a manifestement un problème à l'épaule: au mieux épaule déboitée, au pire fracture. Là aussi ses parents appellent les pompiers qui expliquent qu'ils ne peuvent se déplacer, n'ayant pas d'ambulance de disponible.
La jeune femme est difficilement transbordée à l'arrière d'une camionnette, ce qui lui arrache des cris de douleur, et transportée au CHD où l'on diagnostiquera une double fracture...
Je vous laisse imaginer les conséquences si les blessures avaient été plus graves...
De quoi se demander à quoi sert le SDIS...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par yac du sud le 03/02/2009 15:26

a croire qu'on n'est à Mada

2.Posté par MoA le 03/02/2009 15:38

Certains vont crier au scandale du fonctionnaire fainéant, d'autre à la casse du gouvernement (sans même savoir que le sdis dépend du département). La seul manière de savoir qui dit vrai est de porter plainte. Si toute fois le procureur décide de donné suite une réponse pourra être trouvée ....

3.Posté par MAMODE Yassine le 03/02/2009 16:24

A vos prières.

Un soir vers 20h, ma fille de un an, qui était déjà sous Efferalgan et Antibiotiques à la suite d'une précédente visite chez le médecin, a vu sa fièvre monter en flèche jusqu'à frôler les 40°.
A défaut de pouvoir lui donner un autre médicament, un bain a permis de faire baisser quelque peu sa température mais pour remonter juste après.

Son regard se perdait de plus en plus dans le vide malgré mes efforts pour lui parler et la réconforter, et elle a commencé a avoir des sortes de spasmes.

Comme j'étais seul avec elle et que j'avais peur de la voir convulser si je prenais la voiture pour l'emmener moi même aux Urgences, j'ai donc appelé le 15 pour leur demander conseil voire même assistance.

Une dame me répond presque immédiatement, mais me met tout aussi immédiatement en attente pendant 2 minutes environ.
Ceci je peux le concevoir vu le nombre d'appels qu'ils doivent recevoir, mais l'attente est tout de même difficile à supporter quand l'on craint à tout moment de voir son enfant convulser.

Au bout d'un peu plus de 8 minutes, pendant lesquelles j'avais pu donner toutes les informations me concernant à la dame (adresse, n°tél ...), ainsi que le contexte qui m'amenait à les appeler, un monsieur finit par me reprendre en ligne et dire :
- Allo ?!? (puis silence)
Il a donc fallu que je lui demande s'il avait pris connaissance de ma situation, chose à laquelle il me répond
- Oui, la fièvre qui tombe pas .... ben .... allez chez SOS Médecins monsieur !!

Quid de ma peur et surtout de la possibilité de la voir convulser ?!?
Aucun conseil avisé pour m'aider à faire descendre la température ou encore pour me rassurer et me permettre de prendre la route sereinement.

J'étais tellement dépité que je n'ai pas eu le courage d'exprimer à ce monsieur ma déception, et me suis contenté de couper court à ses explications concernant l'emplacement de SOS Médecins que je connais déjà très bien.

Il ne me restait plus qu'à me reconcentrer sur ma fille encore plus seul que je ne l'étais avant d'appeler.
J'avoue l'avoir serrée très fort dans mes bras, et prié un court instant.

Très peu de temps après ma femme est rentrée et a pu l'emmener aux Urgences. (encore une autre histoire)

Pour terminer je dirai simplement que ma fille va mieux aujourd'hui, mais comme trop souvent à mon goût (j'ai deux enfants), aucun diagnostic n'a été fait par aucun des médecins que nous avons vu, juste des prescriptions de médicaments de plus en plus forts et de plus en plus nombreux.

Il ne me reste donc qu'à prier pour que mes enfants ne soient jamais atteints d'un mal nécessitant des soins en urgences dont leur vie dépendrait.

4.Posté par tleilax le 03/02/2009 16:33

Je trouve cela super grave et très inquiétant .
Si l'on ne peut même plus avoir confiance dans ce service public là ....

Au moins, le jour où une tragédie surviendra et qu'elle aura un écho national (genre une dizaine de morts parce que les ambulances du SDIS n'avaient pas assez de pression dans les roues), j'en connais un qui va demander des comptes et faire voler des têtes et une autre qui verra ses espoirs ministériels partir en fumée (et bien sûr, pas de lance à incendie pour empêcher ça) . A toute chose malheur est bon .....

On plaisante, on plaisante mais ça fait peur quand même .

5.Posté par Trouillomètre au maximum le 03/02/2009 17:21

Le SDIS sert surtout à employer les copains, les nervis, les gens qui remplissent les meetings électoraux (comme pour les cantinières et autres petits employés communaux).
Un de mes cousins a rapidement démissionné des pompiers d'une grande commune de l'ouest car il avait trop de scrupules à casser la gueule à des gens dont il n'avait pas envie de casser la gueule.
Une des meilleures preuves de ce clientélisme est que lorsqu'on leur demande de passer les concours qu'ils auraient dû passer, ils poussent des cris abominables. Voila pourquoi nous avons des pompiers qui courent le 100 m en 2 heures, qui savent à peine nager, et qui très probablement s'y connaissent en secourisme comme moi pour servir la messe.
Comme la gestion est certainement confiée à des gens de la même teneur, nous ne sommes pas étonnés qu'ils ne peuvent pas intervenir parce que tous les camions sont en entretien en même temps, parce que personne a commandé l'essence, parce que tout le monde est en congés en même temps, etc, etc ...
Si on veut changer les choses, il faudra commencer par demander comment faire aux politiciens, par exemple à MJD.

6.Posté par RAPHAEL le 03/02/2009 18:36

Crise financière?

7.Posté par denis le 03/02/2009 20:41

"d'appeler les pompiers de la Montagne qui ont refusé de se déplacer" (Pierrot)
Ca alors, moi qui admire les pompiers !
Le SAMU indisponible?

Post 3 "...Au bout d'un peu plus de 8 minutes,"!!!!! C'est dingue ! ....."- Oui, la fièvre qui tombe pas .... ben .... allez chez SOS Médecins monsieur !! " : j'hallucine, mais ca ne m'étonne pas de certains médecins ou des secrétaires.!
Et l'attente aux urgences, meme pour les gens en priorité, ca c'est terrible !-
Je souhaite une bonne santé pour tes enfants, mamode yacine.
Quand fera-t-on quelque chose, combien de morts pour que ce soit aussi efficace que la série de George Clooney ?

C'est quoi, le SDIS? Google : service departemental d'incendie et de secours, hum ! Les sigles ne veulent rien dire pour moi, ...pour les troisiemes qui vont en secondes professionnelles, le nombre de sigles est tellement grand qu'il y a un index pour les traduire.! Je me demande comment les éleves s'y retrouvent....Pourquoi ne pas revenir aux termes normaux pour tous les sigles? D'ailleurs, je suis d'accord avec Trouillometre ! Le chef pompier de ma commune, il est sympa, mais sa bedaine est plus grosse que la mienne, lol.


NB : Je connais "SOS médecins" de st Louis : ils sont tres bien !

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 23:08

le sdis est un nid à gros bras, avec malgré tout des pompiers investis par leur mission...c'est plus la gestion et le conseil d'administration qu'il faut allumer..

moi si j'étais à la place de certains, je porterai plainte contre les administrateurs du sdis pour manquement à leur obligation de mise en place de moyens dimensionnés aux besoins de la population..
bande d'enf...et d'incompétents va !

9.Posté par yac du sud le 04/02/2009 10:03

Ma fille a eu un accident de voiture à St Leu au mois de novembre, les pompiers de cette ville sont intervenus rapidement,avec une bonne prise en charge pour elle et la famille.Encore merci à eux. par contre je dirais pas la meme chose des gendarmes à la limite de l'insolence et agressifs:"un accident à cette heure çi,c'est l'heure de la sieste...." je ne savais pas jusqu'à ce jour qu'il y avait une heure d'accident pour les gendarmes de st Leu .

10.Posté par joue alawii le 05/02/2009 15:43

dans cette histoire le plus inquiétant à part bien évidement la santé des personnes concernées, c'est la présence constante d une personne du SDIS on l appellera par son nom de scene la Rose des Vents qui tourne aussi selon le vent, donc la présence constante de cette personne dans chaque reportage sur les manif à la Réunion: camionneur, terrassier, femmes battues, homme battus, greve quelconque, a n importe quelle heure de la journée, et de la nuit.. cette personne agent du SDIS, figurant parfois, interrogée souvent, inutile tout le temps, n est donc, pour arriver à la chute, jamais ou quasiment jamais au boulot, si tous les agents du SDIS faisait de meme on comprend mieux les retards lors des interventions mais heureusement il n y a pas que des ..AS comme lui dans cette institution.

11.Posté par tilou le 07/02/2009 16:15

De prime abord, des inquiétudes voire des plaintes existent. Dans notre "système", des outils pour tenter de les dissiper sont à notre disposition: par exemple, "lancer des coups de gueule" sur ce site ou sur la radio "préférée"....
Mais d'autres moyens plus officiels existent aussi : ce peut être un courrier à Madame la Présidente du conseil d'administration du SDIS avec copie à Monsieur le Préfet. Seule une prise en compte à un tel niveau, avec des plaintes documentées, pourrait conduire si besoin à un changement de comportement. Au pire effectivement si les faits sont du ressort du pénal, la saisine du procureur pourrait clarifier ces situations.
Il nous appartient d'apporter notre contribution citoyenne à l'amélioration du système.

Quant aux parties de ping pong entre le SDIS et le SAMU, le président de la république lui même s'était engagé à les faire disparaître en 2007. Les conclusions des experts sont rendues: il faut désormais que les axes d'amélioration validés au niveau national soient appliqués dans le département sans délai, ce qui n'est toujours pas le cas en ce début 2009.


12.Posté par marie le 01/04/2009 00:31

je pensais que cela arrivait qu'aux autres,bravo monsieur le pompier de la possession (stationnaire le dimanche 29 mars 2009) comment un chef peut désigner quelqu'un d'aussi incompétent que vous sans mettre un tuteur expérimenté à cheval avec vous?j'avais l'impression à presque 18 heures de vous réveiller dans votre sieste, mais monsieur vous avez 48 heures de repos pour 24 h de travail cela ne vous suffit pas !!.c'est une personne desespérée que vous aviez eu en face de vous dimanche( victime par terre, chute de 1.50 m à2 m saignant abondament , et vous étiez incapable de prononcer un mot pendant un laps de temps, il a fallu élevé un peu la voix pour vous secouer et vous répéter sans cesse que le bléssé perd beaucoup de sang, mais monsieur le pompier votre métier c'est un beau métier, on le fait par amour mais pas pour le plaisir de porter l'uniforme. vous m'aviez prise pour une balle de ping pong pour me balancer vers le 15 et là aussi ce service laisse à désirer, là encore il a fallu "gueuler" pour se faire entrendre de ses gens qui pensent que c'est eux qui fait la pluie et le beau temps.
vous ne savez peut être pas ce que c 'est de pointer à l'ANPE" croyez moi votre attitude changerait dans l'immédiat.
on ne vous contact pas par plaisir,croyez moi quand vous êtes dans la douleur, dans la souffrance vous vous accrochez même à la feuille d'un arbre dans l'espoir d'etre sauvé, entendu...
je confirme les autres commentaires j'ai été dans le même cas.
mais moi, j'ai eu la chance après un grand coup de gueule de recevoir un message du 15 sur mon portable(qui n'a pas eu le courage de me le dire au tél) qu'une ambulance se dirigeait chez moi.
j'ai eu tout de suite l'appel des pompiers du port qui étaient en intervention sur saint paul qui me disaient qu'ils arrivaient ( 3 personnes agréables, courtois et beaucoup de professionnalisme ) un comportement de la sorte aurait pu avoir des conséquences graves.

13.Posté par marie le 01/04/2009 00:58

un grand coup de geule pour le pompier de la possession (stationnaire du dimanche 29 mars 2009)
moonsieur excuse j'ai eu l'impression de vous réveiller pendant votre sieste, vous étiez incapable de me sortir un mot, de me répondre correctement, c'est vrai on ne s'improvise pas standardiste, mais quand on est incapable on se met à cheval avec un compétent.( vous allez me dire que c'est le problème de votre chef ? ok ? on fait le métier de pompier par amour mais pas pour le plaisir de porter l'uniforme !!! je ne fais pas votre métier mais à ma connaissance quand une personne fais une chute et saigne abondament votre droit s'est de sortir le véhicule et après vous prévenez le 15 de votre sortie, vous me confirmez avoir une ambulance de dispo: mais vous attendez les ordres du 15 ET pendant ce temps nous deux nous perdons du temps , le blessé saigne toujours, il faut croire que ce n'était pas mon jour de chance même le médecin du 15 n'était pas d'humeur il perd plus de temps au tél/ pour seulement vous dire n'importe quoi ( comme les pompiers sont là pour éteindre le feu mais pas pour transporter des bléssés) c'est véridique ... mais devant ma grande gueule il n'a pas eu le courage de me dire au tél:/ qune ambulance arrivait, il a passé un message sur mon portable. entre temps les pompiers du PORT me prévenaient de leur arrivée ( 3 sapeurs pompiers courtois, agréable et beaucoup de professionalisme ) comme quoi il y a encore de bons éléments n'est-ce pas monsieur le pompier de la possession. j'adresse à vous monsieur le pompier de la possession et à vous monsieur le médecin du 15 à l'avenir soyez agréable et pensez que vous avez en face de vous des gens qui souffrent sinon...
pointeez vous à l'ANPE et laissez la place aux gens qui veulent travailler.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes