Courrier des lecteurs

A propos du vote du compte administratif de la Possession

Vendredi 24 Juillet 2009 - 09:57

Le 17 juin 2009 a eu lieu le vote du compte administratif de la ville de La Possession.
Ce moment aurait dû être un moment de débat démocratique. L’opposition, (le Modem et l’UMP) n’a pas assisté à la mascarade. On comprend très bien leur désistement compte tenu de la tension qui régnait dans la salle du conseil suite à la garde à vue du maire et de son fidèle DGS. En fait, tout a été fait pour que ce débat passe inaperçu.

Mais il faut savoir que sur le site internet du ministère des finances, n’importe qui peut consulter le compte de gestion de sa commune. Le compte de gestion est en fait le reflet du compte administratif. Nous voulons donc ici attirer l’attention des possessionnais sur la gestion de leur ville par l’équipe municipale en place.

Ce que l’on constate, c’est qu’en 2008 : Le résultat comptable est en forte baisse : 338.000 euros au lieu de 1.377.000 euros en 2007. Cette baisse s’explique par une évolution des charges supérieure à celle des produits.

La capacité d’autofinancement de la ville est donc diminuée. Elle ne couvre pas le remboursement d’emprunts en capital. Cette CAF est de 1.669.000 d’euros en 2008 alors qu’en 2007 elle était de 2.587.000 d’euros. Par conséquent, on peut dire que la CAF est rongée par l’augmentation des dépenses et le paiement de la dette. Après avoir remboursé la dette en capital nous obtenons une CAF nette négative de 79.000 euros.
 
La situation est préoccupante à La Possession. On se demande comment le maire va financer ses futurs projets sans avoir recours à l’emprunt ni sans augmenter fortement les impôts en 2010. N’oublions pas que la municipalité a souscrits de nouveaux emprunts à hauteur de 4 millions d’euros en 2008, ce qui a eu pour effet d’augmenter le taux d’endettement de 13,28%. Chaque possessionnais devient en quelque sorte un peu plus riche.

Les contribuables de la Possession apprécieront d’autant plus que la mairie a acheté un domaine en ruine à un camarade pour presque 1 million d’euros (2 fois le prix d’achat).
D’autre part, si on regarde avec plus d’attention ce compte de gestion 2008, on s’aperçoit que le fond de roulement est négatif de 2.231.000 euros. Ce qui signifie que l’équilibre financier n’est pas respecté, qu’il n’existe donc pas de suivi des dépenses, que les fournisseurs sont payés très en retard, en réalité tout ceci fait ressortir un problème d’anticipation des services de la mairie, qui gèrent très mal la trésorerie.

Concernant l’augmentation des dépenses de personnel, le maire avance le fait que la municipalité a transformé un certain nombre de contrats en CDI. Cet argument est contestable. En réalité les dépenses en personnel passent de 14.471.000 en 2007 à 15.946.000 d’euros en 2008, soit 122.916 euros d’augmentation par mois. Inimaginable pour le commun des mortels. Par pure projection, on peut dire que les dépenses liées au personnel vont dépasser allègrement les 17 millions d’euros en 2009. Cette dégradation est due en très grande partie au fameux plan en faveur des non titulaires. Ce plan a été adopté avant les élections. L’estimatif de ce plan a certainement été fait à la légère par les services de la mairie. Il se murmure même que le maire regrette amèrement cette initiative. D’après certains élus, l’embauche de cadres plus ou moins compétents pèse sur ces dépenses également. Les possessionnais vont devoir encore payer, alors que les services rendus par les services municipaux ne sont vraiment pas à la hauteur. Il suffit de voir l’incompétence de la gestion des espaces verts et du nettoyage des voiries sur la commune.

Enfin, si nous calculons le ratio de rigidité des charges structurelles, on trouve un résultat supérieur à 60%, ce qui signifie que la commune n’a plus de marge de manœuvre pour faire des économies.
Ces quelques éléments d’analyse montrent que les finances de la commune se dégradent sérieusement et que des mauvais choix ont été faits. Malheureusement, on pourrait approfondir encore plus cette étude. Il est évident que les collaborateurs du maire ne maitrisent pas de manière professionnelle la gestion des finances publiques. Pourtant son adjoint aux finances est un mathématicien et son directeur financier est bardé de diplômes. Mais n’oublions pas qu’un simple citoyen avec quelques connaissances comptables peut analyser maintenant les comptes de sa commune. Il suffit de se connecter sur le net.

D. HOAREAU, un contribuable de La Possession
delarivierah@yahoo.fr
Lu 977 fois




1.Posté par Pierre Dupuy Junior le 24/07/2009 10:11

Juste une question: le résultat comptable en diminution, je veux bien, mais qui vous dit qu'il n'y a pas de restes à réaliser ou de restes à percevoir?

2.Posté par D.HOARAEU le 24/07/2009 11:24

N'oublions pas que le compte de gestion doit correspondre exactement au compte administratif.
Ce compte prend donc en compte tous les mouvements opérés dans l'année 2008.
En compta publique il existe ce qu'on appelle les opérations de rattachements.
Logiquement le ministére, donc le trésor doit mêttre en ligne des chiffres fiables, il y va leur crédibilité. De toute façon si la situation était rose, le maire aurait fait beaucoup plus de publicité à ce sujet lors du vôte. Soyez en sur les impôts vont bien augmenter. Ils sont imcompétents.

3.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/07/2009 09:47

Le compte de gestion et le compte administratif doivent correspondre dans leurs chiffres mais comme ils ne mesurent pas la même chose, les résultats finaux ne sont pas égaux puisque le compte administratif prend en compte des chiffres qui ne sont pas au compte de gestion! C'est pour ça que je m'interroge sur la possibilité de restes à percevoir... Sans le CA, on parle dans le vide là.

4.Posté par DH le 27/07/2009 15:15

Les restes à réaliser correspondent en dep investissement, aux depenses engagées non mandatées au 31 /12 de l'exercice. En recettes d'investissement aux, recettes certaines avec engagement juridique n'ayant pas donné lieu à émission d'un titre.
Effectivement les RAR font partie du résultat de l’exercice antérieur et doivent être inscrits au Ca et repris, au même titre que les excédents ou les déficits, de façon sincère, au budget suivant, sans aucune modification. Le compte de gestion tient compte des écritures passées entre le 01/01 et 31/12 de l’année n-1. mais il nous donne quand même une analyses des fondamentaux budgétaires de la commune. Si la commune est bien gérée les RAR doivent être connus au vote du BP. Mais est-ce bien le cas à La Possession, de toute façon, le ministère a fait un gros effort de communication en mettant en ligne les comptes des communes. D’après la CRC il n’y a pas longtemps, la Possession n’est pas une ville qui joue le jeu en faveur d’une transparence financière. Alors demandons leur, leurs restes à réalisés.
On verra bien. ? Esperons que certains vont réagir ?.Si personne ne réagit c'est que la situation est vraiment pas bonne. Nous, nous disons que les jours futures ne seront pas bonne pour les contribuables. Sauf peut-être pour certains qui ont les moyens de construire une 2eme maison avec piscine dans un lotissement privé.

5.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/07/2009 15:49

Ce n'est pas nécessairement une question d'être bien gérée: avec le principe de la journée supplémentaire, le vote du CA peut arriver assez tard pour permettre de clore les dépenses débutées mais non payées de l'exercice.

6.Posté par DH le 27/07/2009 19:30

renseignez vous, mais d'apres nous le principe de la journée supplémentaire n'existe plus. nous allons confirmer cela. Les RAR existent seulement pour les depenses ou recettes en investissement

7.Posté par DH le 27/07/2009 22:26

La journée complementaire existe toujour mais elle peut-être reduite ou ne pas être utiliser.
De toute façon le débat est lancé sur la vérite des comptes des communes de la REUNION.
Si à la Possession les élus démocratiquement élus n'ont rien à cacher alors ils peuvent mettre en ligne leur CA sur votre site ou le site de leur ville. C'est cela aussi promouvoir la démocratie.
mais à n'en pas douter ils ne vont pas le faire car la situation devient critique.

8.Posté par Pierre Dupuy Junior le 28/07/2009 08:25

Si ça vous inquiète, vous pouvez en demander la transmission au titre de la publication des documents administratifs, puis le publier en ligne.

9.Posté par HAUTE DEFINITION le 28/07/2009 19:52

On va y penser.Mais l'opposition peut le faire également.ils ont été élus démocratiquement aussi.
Mais ils ne savent de quoi on parle, alors la majorité (maire et sbires) profitent de leur méconnaissance. Apres plus de 200 lectures de ce courrier, aucun possessionnais, et aucun élus ne se manifestent. Aurait-on mis le doigt sur une verité vraie . DC et WC, qu'est ce qu'ils en pensent?

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/07/2009 23:40

pas mal l'échange..mais junior, je te rappelle que le compte de l'ordonnateur et le compte du trésorier doivent nécessairement coïncider. c'est le b-a-ba de la gestion publique.

Mais bon, rappelons toutefois que les comptes des communes de l'ex civis étaient (et le sont peut être encore) très mal tenus..jusqu'en 1999, les services du trésor public, n'étaient capable de connaître la valeur du patrimoine des collectivités citées...et encore moins les communes membres, ou la CIVIS en tant qu'établissement intercommunal.. à tel point qu'ils ont eu recours (comme d'autres communes de droite) à un cabinet "conseil" pour faire ce boulot ... (et je vous laisse deviner qui a fait 50% de ce travail..)

Pour ce qui concerne la "certification des comptes", on en est encore loin, mais le législateur serait bien avisé de prévoir (pour ne pas dire contraindre) une assistance obligatoire par les commissaires aux comptes (certes nul n'est parfait, mais eux moins que d'autres en tout cas) pour l'établissement et l'arrêté des comptes de l'ordonnateur.

Tiens, je parie que le CA de la Possession ne contient même pas les comptes des associations bénéficiant de subventions municipales validés par leurs commissaires aux comptes selon les dispositions réglementaires... mais bon, si les communes ne le font pas, n'imaginez pas un seul instant que d'autres institutions (genre la Région..) vont satisfaire à cette obligation.. !! (histoire de vérifier les comptes de l'AMCUR...)

allez ...que junior et DH continue leur exposé, c'est bien là l'arbre qui cache la forêt !

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/07/2009 23:42

et je rappelle à DH qu'il peut disposer sur le site du ministère de l'intérieur, section collectivités locales, de l'intégralité des comptes administratifs de la Réunion, conseil général, conseil régional avec des comparaisons de différentes ratios sur des communes de taille identique..
j'avais déjà indiqué sur le blog de pierrot ce lien..
http://www.budget.gouv.fr/themes/gestion_collectivites_locales/comptes_collectivites/index.htm

ma générosité me perdra..

12.Posté par Pierre Dupuy Junior le 29/07/2009 08:40

10: les chiffres doivent coïncider. Mais le compte du comptable public ne mesure que l'effectivement dépensé et l'effectivement perçu. Le compte de l'ordonnateur , lui, prend également en compte les "restes à réaliser" et les "restes à percevoir" , qui sont des recettes ou dépenses prévues mais qui n'ont pu être effectuées dans l'exercice et sont donc repoussées à l'année suivante. C'est à ma connaissance la seule dérogation à cette obligation de coïncidence entre les deux comptes mais qui est majeure puisqu'elle peut porter sur de très grosses sommes et donc fausser les comptes.

13.Posté par DH le 29/07/2009 17:02

Je vais vous apporter un peu plus tard d'autres infos, mais c'est pas la peine de d'aller sur le lien de nicolas mais directement sur bercy. ok.

Nous attendons toujours l'explication de WC expert et éminent directeur financier bardé de dit-plomes de la Possession.

14.Posté par dh le 29/07/2009 22:23

Si quelqu'un peut contacter Wc , pour nous orienter, pauvres de nous.
N'oublions pas que wc est DGA avec beaucoup de di-plombes : explications:Prennons 1 videur de boite de nuit, son bof a fait quelques études, mais lui il végéte. Donc son bof aprés avoir pu s'installer en faisant le ménage, au sens propre comme au sens figuré, dans une collectivité, lui trouve un job d'été au cabinet d'un maire.
Avec l'appui du bof, ce grand garçon devient directeur financier diplomé. En fait le bof a compris comment tourne la boutique, il tient maintenant tout le monde par la barbichette( pression sur personnel, distribution de voiture, embauche d'amis, pression sur footeux, relation et plus avec promoteur et caserne verines....). Au cabinet on embauche comme on veut, avec salaire que l'on veut si on peut dire...niveau attaché territorial), et aprés 6 ans de fp on a 1 cdi avec même salaire mais avec les compétences aussi. Donc le WC peut nous renseigner su les mécanismes compliqués de la gestion comptable d'une collectivité. ( exemple: comment cacher 1 autofinancement par une tresorerie excedentaire, ou par des emprunts..il y a encores d'autres astuces que nous détaillerons plus tard). Il est arrivé un moment où le réunnionnais de base pour parler vulgairement et volontairement doit être informé, on appelle cela de la communication démocrative. salut à JYM.

15.Posté par Astucieux le 04/08/2009 18:43

Vous avez vu comment on fait des tours de passe-passe à st-louis.
Alors quand on vous dis qu'il y a des astuces. L'emprunt et l'impôt.
Les autres ville ne sont pas en reste.
Des plans farfelus qui grévent le budget, aprés on n'a plus de marge de manoeuvre, on ne peut plus donner 50 euros à des employés. Tout cela pour une question de power. C'est bien de nous informés sur les comptes des communes de l'île. 2010 l'année du cochon ou l'année des impôts. Aucune vision sur le long terme, mais on réfléchi : Elections. Des élus fraichement arrivés avec toutes les indemnités, (voitures, voyages) en plus qui posent des conditions pour les régionnales. Ils sont mal barés les posséssionnais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >