MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

A propos de violences et d'insécurité: Et si l'on essayait d'élever et approfondir le débat ?


Les violences perpétrées le plus souvent par des jeunes et jusqu’à ces derniers jours à Saint-André , mais hélas pas seulement, ont logiquement provoqué beaucoup d’interrogations et d’inquiétude dans la population et des réactions de la part des élus et de ceux que préoccupent les affaires de la cité –La politique au sens premier et noble du mot , que beaucoup semblent avoir oublié .

Par JP Ciret, militant de la section PCR de St-André - Publié le Jeudi 8 Octobre 2020 à 07:49 | Lu 452 fois

De ce point de vue, chacun jouant dans le registre qui lui semble juste, nous ne nous prononcerons pas sur la tonalité de la réaction de l’un ou de l’autre et qui a fait l’objet de commentaires journalistiques peu réconfortants, du genre : « ..La volonté de commencer à mettre la pression à l’approche de la campagne des départementales.. » ou « ..A allumer la mèche  » comme il en a été attribué l’intention à la Section PCR de Saint-André.

Nous estimons que la réflexion sur ces graves problèmes ne se résume pas à une approche aussi étriquée du sujet donnant une image déconsidérée et dévalorisée de la politique. En ce qui nous concerne, faut-il le préciser, il n’était aucunement dans les intentions de la Section PCR de Saint-André de mettre en cause l’action de l’actuelle municipalité.

Il lui était simplement demandé de briser le silence et de mettre en œuvre, dans ce domaine, sa résolution exprimée au cours de la campagne électorale, d’agir contre l’insécurité et les violences qui peuvent l’accompagner, assurer la protection de la population dans toutes ses composantes. La même attitude responsable  que avons adopté sous l’ancienne majorité notamment au conseil municipal par l’intermédiaire de Jacky The-Seng qui avait - et il était le seul -maintes fois soulevé le problème de l’insécurité.

Cela étant, nous prenons acte des premières annonces de la Mairie. Et si violences il y a, elles doivent être stoppées et réprimandées au niveau qu’elles mériteraient. Mais, et c’est là qu’il convient de se montrer résolument et véritablement responsables. Jusqu’à ce jour, les rares réactions de quelques personnes sollicitées par les médias, ont été loin d’être convaincantes. Il est vrai que les réponses ne sont pas simples.

Les carences, pour ne pas dire les gouffres béants en matière éducative d’une trop grande partie de la jeunesse, doivent interpeller chacune et chacun d’entre nous : familles, enseignants, associations, institutions, presses, ont toutes et tous à sérieusement s’interroger sur le choix de société – on pourrait même dire sur l’absence de choix véritable – qui s’offre à la jeunesse.

Nous avons , pour ce qui nous concerne, des idées et des propositions à avancer dans ce sens , car il est clair que , sans un effort intense et considérable sur le plan éducatif , pas seulement intellectuel mais aussi éthique , dont il faudra bien, collectivement , se donner les moyens, nous aurons encore à déplorer pour longtemps, des évènements tels que ceux qui viennent de se produire à Saint-André et ailleurs.




1.Posté par Bertel de Vacoa le 08/10/2020 09:06

Je ne peux m'empêcher de réagir à ce courrier des lecteurs.

Je vais commencer par poser UNE question : C'est Qui et c'est Quoi le pcr - minuscules de rigueur - en 2020 ?

"Vivre et travailler au pays !" .... voilà la grande arnaque du pcr ! Pendant que les cadres s'enrichissaient ( voir source ) et actualité des "fils et filles de "... .... ils ont pris soin de garder sagement leur électorat sous le joug de leurs ambitions politiques, ce qui explique la situation actuelle !

Mon Père - RIP - et ses amis - RIP - ne sont plus là pour Témoigner mais MOI je me souviens des " vignettes Témoignages !!!"

Heureusement, beaucoup de Parents Réunionnais sont allés à l'école depuis... et ces Parents sont Fiers de leurs Enfants "Réunionnais du Monde !"... n'en déplaise à l'auteur de ce courrier !


"Les dirigeants communistes tentaient, lors des visites, d'encourager les étudiants réunionnais à s'organiser en association pour « mieux défendre leurs intérêts ». Cependant, ces appels restèrent lettre morte ou n'eurent que des effets passagers et limités. Les étudiants, déplorant la mainmise sur ce projet des cadres du pcr qui voulaient « placer leurs enfants aux postes-clés », firent échec à la création de ce regroupement, marquant ainsi une prise de conscience du traitement différencié réservé aux enfants des cadres ou de la nomenklatura familiale. C'est ce qui ressort des propos de Nathalie V., étudiante en langues étrangères, qui a passé quatre années en urss :
Ce projet d'association pour les Réunionnais m'avait ouvert les yeux parce que le président, le secrétaire et le trésorier étaient déjà choisis. C'était bien entendu les enfants des plus hauts cadres qui étaient pressentis pour faire partie du bureau. Et nous, on ne comptait pas. Les choses étaient pliées. Et là j'ai pensé qu'on allait se faire avoir. On en a parlé entre nous. C'est le côté autoritaire, pour ne pas dire dictatorial, qui m'a déplu. (c)

Source :
https://journals.openedition.org/etudesafricaines/20703

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes