MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

A propos de la polémique sur le Vendredi Saint...


Par - Publié le Jeudi 2 Avril 2009 à 11:48 | Lu 1492 fois

A intervalles réguliers, au rythme des fêtes importantes des différentes religions, la Réunion est agitée par des polémiques portant sur la nécessité revendiquée par certains de permettre à des élèves, voire même à des employés, d'obtenir des jours de congés supplémentaires pour pratiquer leur foi.
J'avoue ne pas comprendre cette polémique.
Posons les problématiques:
1) Nous vivons dans un état laïc, ce qui signifie que l'Etat n'a pas à s'immiscer dans la pratique d'une religion et, par voie de conséquence, à offrir des demi-journées ou des journées de congé supplémentaires pour pouvoir assister à une cérémonie religieuse. Ce qui m'amène à condamner la circulaire du Premier ministre François Fillon stipulant que "des autorisations d'absence doivent pouvoir être accordées aux élèves pour les grandes fêtes religieuses".
2) Mais comme dans un état laïc, chacun est libre de vivre sa religion comme il l'entend, il appartient donc à chaque citoyen qui le souhaite de se donner les moyens pour assister à la célébration religieuse de son choix.
Dans ces conditions, s'agissant d'un élève mineur, il revient aux parents de lui faire un mot d'excuses à destination de son enseignant. Et il appartient à chaque salarié qui le souhaite de déposer un jour de RTT ou de congés annuels.
Reste le cas des enseignants. Comment ne pas s'interroger lorsque l'on lit dans le Quotidien d'aujourd'hui que, "en coulisses, certains enseignants croyants pratiquants ont l'intention de reporter leurs cours pour pouvoir prendre part au chemin de croix"... Si de tels faits sont avérés, ils ne peuvent qu'être condamnés et faire l'objet de sanctions de la part de la hiérarchie. Les élèves non pratiquants ont le droit de bénéficier de cours ces jours là dans des établissements publics.
Puisqu'on parle du Quotidien, attardons nous quelques instants sur le "Commentaire" signé par Ludovic Prouvost en page 3 sous le titre "Respect mutuel à avoir". Apparemment, Ludovic Prouvost a oublié quelques instants ses habits de journaliste pour endosser ceux de défenseur des catholiques pratiquants...
Je cite quelques unes de ses phrases: "Cette coutume de jeûne et de prière pratiquée à la Réunion depuis des années permet aux plus jeunes d'aller respecter la tradition du chemin de croix qui nous conduit tous vers la lumière de Pâques"...  "Qui nous conduit tous..." Il n'est pas venu à l'esprit de Ludovic Prouvost qu'une part importante des Réunionnais n'est pas "conduit(e) vers la lumière" le vendredi de Pâques, qui est pour eux un jour comme un autre? De quel droit parle t-il au nom de tous les Réunionnais?
Je continue: "Dans une île de tolérances au niveau des religions, il sera de bon ton de ne pas tenir compte des absences justifiées ou injustifiées"... Je pense que le conditionnel "serait" conviendrait mieux, ce qui éviterait l'impression de voir notre journaliste donner des ordres au personnel enseignant...
Enfin, la conclusion n'est pas mal non plus: "Espérons que le prochain calendrier scolaire triennal tienne compte de ce sacré vendredi, qui ne sera jamais un jour comme les autres"... Le voilà qui donne maintenant des ordres directement au recteur... Pas mal!
Un "Commentaire" est certes un espace dans lequel le journaliste doit s'engager, donner son opinion. Mais pas au point de se ranger aux côtés d'un des protagonistes d'une polémique, en ne s'appuyant que sur ses convictions personnelles et en oubliant que tout le monde en pense pas nécessairement comme lui...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pierre Dupuy Junior le 02/04/2009 12:09

La problématique de l'enseignement est effectivement importante et mériterait beaucoup de réflexions.

Plus simple en revanche est celle qui porte sur les policiers et militaires: le canard enchaîné révélait récemment que des ordres avaient descendu la chaine hiérarchique (il faudrait que je retrouve le numéro, je l'ai laissé à la maison, vous aurez la référence demain) depuis Matignon pour que les chefs "incitent" leurs subordonnés à participer à la messe ce jour là. Ce qui est grave dans un Etat laïc. Heureusement, aucun de nous ne doute que les absences de ce jour saint seront déduites des rtt...

2.Posté par Cambronne le 02/04/2009 13:27

Ils me feront toujours rire les argument athées laïcards lorsqu'ils ne font pas grève ils veulent les jours fériés

3.Posté par Fabros le 02/04/2009 13:31

Quand «le sacro-saint vendredi saint» débride les énergies séculières ecclésiastiques pour que le «citoyen catholique présumé» puisse désormais sécher régulièrement - avec l’aval étatique en appoint - une journée d'activité professionnelle au profit de son seul culte confessionnel, notre République Laïque en péril pleure immanquablement devant une telle immersion religieuse incongrue au cœur de nos chères institutions publiques. A ce rythme effréné, à chaque déplacement papal de sa Sainteté éhontée, afin d’évangéliser les hérétiques du monde entier, les fidèles réunionnais pourront dès lors débrayer en journée pour aller suivre tranquillement dans leur case sanctifiée, les vibrantes homélies vaticanes distillées sur les ondes satellitaires et radiophoniques. Des mots gravés çà et là à méditer en son âme et conscience.

4.Posté par Lolo le 02/04/2009 14:05

Si de tels faits sont avérés, ils ne peuvent qu'être condamnés et faire l'objet de sanctions de la part de la hiérarchie.

Des sanctions envers des professeurs? Leur hiérarchie? OOUUH! Ils doivent trembler les pauvres! Sans rire, un professeur de français pourrait bien décider d'enseigner le dessin pendant ses heures de français qu'il n'y aurait pas de sanction contre lui... alors pour une absence pour cause de chemin de croix!

Mais sinon, je pense que les professeurs ont le droit de s'absenter pour motif personnel (il y a un quota de jours par an il me semble non? Si des profs pouvaient nous éclairer). Assister à une cérémonie religieuse paraît être un motif personnel non? J'en connais qui ont pris des journées pour assister (participer) à des mariages (à l'église, donc à une cérémonie religieuse!). Est-ce un abus d'après vous?

5.Posté par etjosedire le 02/04/2009 14:22

Il est surprenant de noter que, il n'y a pas si longtemps de cela, les débrayages durant ce vendredi semblaient « naturels », les mécréants profitant de ces moments à leur guise.

Aujourd'hui (cherche t'on à ménager des susceptibilités non catholiques ?) l'État français semble ne plus se sentir la fille aînée de l'église. Il se souvient qu'il est la laïque. D'engagé dans une direction, on passe a un replis sur une position « constitutionnelle ».

Et demain, les débrayages en France seront ils rythmés par le calendrier lunaire ?

6.Posté par HATBACH le 02/04/2009 14:58

L'Ile de la Réunion demande a être rattachée à l'Alsace-Moselle(Traité de Versailles de 1919) et elle bénéficiera de deux jours fériés supplémentaires, le Vendredi Saint et le jour de la Saint-Etienne, le 26 Décembre. Pas si c... ces (...) de l'EST!

7.Posté par michel rvn blanche le 02/04/2009 15:09

Mon collègue musulman lui il pose ces jours de congé pour ces 2 fêtes annuelles et ne se pose pas de questions pourquoi il doit déposé des congés pour ces fêtes et moi non,en plus on a droit à de delicieux gateaux !!! Et il m'a posé cette question ce matin : "maintenant pourkoi na pu vacances Pâques comme avant"...Et c'est la même chose pour mes collègues tamouls (ils posent leurs jours de congé pour les cérémonies).

8.Posté par Halte au commnuautarisme le 02/04/2009 16:18

Il faut arrêter avec ces congés donnés pour fête religieuse ! On est pas à Maurice ! Là bas chaque communauté vit séparée même si personne le dit. Même dans les hôtels chacun a sa place: Les hindou s'occupent des chambres et du service au restaurant; les créoles bruns sont "garçons de plage" au "boat house"; d'autres créoles s'occupent de l'accueil clients à l'arrivée des groupes et les rares personnels blancs sont des filles qui s'occupent des mini clubs pour les enfants.
Nassimah Dindar passe son temps à organiser des réceptions pour les minorités (juifs, musulmans , chinois etc...). Quel gaspillage d'argent et vision étriquée de notre société.
Si les catholiques demandaient à être tous reçus à la Villa du département, toute une année de festivités n'y suffirait pas.

9.Posté par Christian le 02/04/2009 17:20

Dans une république laïque, il serait peut-être temps de supprimer les jours fériés liés à des fêtes religieuses (catholiques) et de les substituer par des jours fériés. Quelques exemples :
- Jour de commémoration de l'abolition de l'esclavage (férié à La Réunion mais pas en métropole)
- Institution d'une journée dédiée à la déclaration des drits de l'homme et du citoyen
- ....

10.Posté par Whatelse le 02/04/2009 18:07

Sinon les responsables politiques peuvent faire comme le maire de Saint-Denis : informer les agents communaux que les services ne fonctionneront plus vendredi à partir de 12 h pour cause de vendredi saint.
Il faut dire qu'il en faut du courage pour renvoyer les agents à un moment où la mairie est ... fermée !!! lol. Eh oui, pour ceux qui ne le sauraient pas, la mairie de Saint-Denis est fermée le vendredi après-midi !!!
En tout cas, cette décision à un double avantage : ne pas mécontenter monseigneur et ne pas léser les administrés. Mais elle a aussi un inconvénient : elle confirme, après le treizième mois, que les agents communaux de Saint-Denis sont des moutons, pour être polis.

Sinon quoi d'autre ?

11.Posté par Pedro le 02/04/2009 18:14

Surprenant tous ces laïcards qui se réveillent lorsque les catholiques ne font que ce qu'ils font depuis des siècles, mais qui oublient leur laïcité lorsque les deniers publics, par dizaines de millions d'euros sont octroyées aux musulmans pour la construction de mosquées que les uns veulent plus belles, plus grandioses, plus luxueuses que les autres, sans compter les hectares de terrain attribués pour l'euro symbolique.

Ce ne sont pas les musulmans qui sont en cause, ils exploitent ni plus ni moins les contradictions d'une république qui affirme haut et fort qu'elle est laïque face aux catholique, mais qui ne l'est plus lorsqu'elle est face à l'Islam.

Pierrot, n'a t-il pas fait tout un drame pour une messe célébrée dans l'enceinte du RSMA, mais a t-il prononcé un mot contre l'attribution de sommes colossables sur le dos des contribuables à la communauté musulmane. Deux poids, deux mesures...,

(Réponse de Pierrot Dupuy : Détrompe toi Pedro. Je critique de la même façon les dérives quelles que soient les religions. Si tu cherches bien, tu devrais trouver sur l'ancien Blog un article où je critiquais l'argent public donné par l'Etat ou des collectivités pour financer les mosquées. Et ce qui est valable pour les mosquées l'est pour tout autre lieu de culte, quelle que soit la religion. Je suis prêt à me battre pour que chacun puisse pratiquer la religion de son choix, mais je suis également pour que chacun assume ses responsabilités. S'ils veulent des lieux de culte, c'est à eux de les financer. Je suis de religion catholique, mais il est hors de question que je demande à un athée ou à un musulman de payer une église avec l'argent de ses impôts. Tu ne me prendras pas en défaut là dessus...).

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/04/2009 20:34

la fermeture du vendredi après midi, correspond à l'application des 35 heures.. Ahhh... qu'il est doux de buller sous les plafonds de la mairie de st denis... !!

13.Posté par Pedro le 02/04/2009 22:24

Dont acte Pierrot. J'ai la même attitude.

Mais tu ne me contrediras pas qu'il y a actuellement en France Métropolitaine, des dizaines de grandes mosquées financées avec les deniers publics au mépris des dispositions de la loi de 1901 et qu'il n'y a aucune offuscation médiatique. Où sont les jolis penseurs de la Ligue des droits de l'homme, du PS, de l'UMP, et Josée BOVE, et le facteur de Neuilly (Besancenot)... et Miss Buffet folklore et tradition... et les journaleux, le nouvel obs, le Monde. Hein où sont-ils ?
C'est le cas pour la Grande Mosquée de Bordeaux, Strasbourg, Lille, Marseille, Nantes, en région parisienne, Lyon... Non ce sont pas les clubs de foot. Il y a grosso modo 1500 lieux de cultes actuellement financés, dans toutes les régions de France et je le répète avec les deniers des contribuables.

14.Posté par nounne974 le 02/04/2009 22:35

Et c'est reparti pour un tour ! Les profs vont encore en prendre plein la gueule pour pas un rond ! Je vous fais remarquer qu'ils n'ont rien demandé pour une fois !!!
Dans le secondaire (je ne connais pas les us et coutumes du primaire, peut-être que le Maire y pourvoira!), les enseignants peuvent déposer des demandes d'autorisation d'absence en précisant le motif, étant entendu qu'il fait en même temps des propositions de remplacement des heures non effectuées. C'est ensuite le chef d'établissement qui décide ou non de l'accorder. Il me semble que, depuis quelques années, si la demande est faite sur la journée du vendredi saint pour motif religieux, elle est de droit; mais je n'en suis pas sûre.
En ce qui me concerne, je serai ce jour-là comme tous ceux que Dieu a fait ouvrables, dans ma classe devant un public vraisemblablement clairsemé comme les jours de préparation de communion et comme les lendemains de communion. Autorisation d'absence ou pas, la tradition fait que beaucoup de parents garderont leurs enfants à la maison.

15.Posté par michel rvn blanche le 03/04/2009 16:24

Pour répondre à pedro je me suis renseigné auprès de responsables musulmans de St Pierre:1)TOUTES LES MOSQUEES ET ASSOCIATIONS MUSULMANES DE LA REUNION sont financées par leur communauté et aucun des terrains n'a été acquis au FRANC/EURO symbolique.2)On parle de Vendredi Saint,le débat part vers l'islam et Nassimah Dindar.Je crois que toutes ces festivités au C.G 974 existait avant elle pleins de mairies organisent ce genre de reception.Je ne suis pas un Fan de N.D et loin de là. Joyeuses Paques a TOUS

16.Posté par HERZOG le 03/04/2009 17:14

Est-ce que pour les grandes fêtes musulmanes, notre nouveau recteur fera preuve d'autant d'intégrisme pour les pratiquants musulmans ?
Les chinois, les hindous, les tamouls auront du soucis à ce faire.

Une nouvelle ère s dessine : le TALIBANISME

Monsieur le Recteur, votre poste vous a été offert par votre ami NICOLAS 1er, mais il aurait vous fournir un mode d'emploi. La Réunion est surement un modèle de cohèsion sociale pour la France, mais on n'est pas au MAROC

17.Posté par Falbala le 04/04/2009 11:34

Pâques est la plus grande fête religieuse catholique. Il est important, même si on ne le fait pas toute l'année, de participé aux cérémonies pendant cette période. Le vendredi Saint est un jour particulier.
Qui sait ? C'est peut-être cette concience religieuse qui fait que à la Réunion nos jeunes ne sont pas encore arrivés à toutes les dérives , à toutes les violences constatés dans les établissements scolaires de Métropole, et qu'on entend régulièrement par les médias ?
La population réunionnaise, et en particulier les jeunes, même s'il n'y a plus une grande pratique religieuse, restent attachés à leur croyance. Ce n'est sans doute pas une mauvaise chose. La religion est surement un facteur d'éducation.
Il serait dommage de vouloir casser cela, et d'essayer de mettre les établissements scolaire au niveau de la Métropole où il n'y a plus ni foi, ni loi.


18.Posté par Kader Oussel le 04/04/2009 16:15

Je suis issu d'un mariage mixte et je ne suis pas chrétien. Mais mon avis est que la France est un pays de tradition chrétienne, et malgré sa laïcité (dont je suis partisan), on peut comprendre qu'elle ait hérité de quelques jours de fêtes chrétiennes institués par l'usage comme jours de congés sur le plan national.
Je trouve aussi inopportun d'ajouter des congés des calendriers religieux plus ou moins "exotiques" (islam, bouddhisme, etc.) que si l'on ajoutait des fêtes chrétiennes aux congés "nationaux" dans les pays de tradition musulmane ou bouddhiste etc. ...
Si vivre sa foi (ou ses superstitions, ou son idéologie) est une priorité, il faut vivre là où elle est de règle, et ne pas faire chier les autres ailleurs.
Amen.

19.Posté par Pedro le 04/04/2009 17:26

Voilà qui est bien dit Kader. Bcp devrait lire et relire votre post, je crains que le politiquement correct ne les empêche de comprendre son bon sens dès la première lecture. Bonne lecture Pierrot jr et sénior.

20.Posté par annais le 04/04/2009 19:16

"Monsieur le Recteur, votre poste vous a été offert par votre ami NICOLAS 1er, mais il aurait vous fournir un mode d'emploi. La Réunion est surement un modèle de cohèsion sociale pour la France, mais on n'est pas au MAROC " ..herzoc

monsieur vous êtes petit, vos propos sont des insultes,lamentable, inculte, enfin petit "grain lentille " dans l'ocean indien qui s'agite, qui s'agite

21.Posté par Pierre Dupuy Junior le 05/04/2009 13:22

18. Le probleme c'est que la communaute musulmane de France, puisque c'est elle que vous ciblez manifestement, est de plus en plus importante en France. Par consequent, l'arrangement qui avait ete trouve avec la laicite, a l'epoque ou la quasi totalite de la population francaise etait catholique, tient de moins en moins la route... La liberte religieuse, telle que la concoit notre declaration des droits de l'homme et du citoyen, veut que l'on n'impose pas ses pratiques religieuses a son voisin, meme de facon aussi innocente qu'un jour ferie. C'est pour ca que je propose un systeme qui permettrait aux catholiques de continuer a feter leurs jours de fete et aux autres religions de feter les leurs. Ce n'est en aucun cas une attaque contre le catholicisme, ca me parait juste etre du bon sens, tradition ou pas.

A ce sujet, vous confondez religions et nations. Les pays arabo-musulmans ne sont certes pas des anges, loin de la, mais ce n'est en aucun cas le cas de la majorite des musulmans de France.

22.Posté par GL974 le 09/04/2009 10:23

Je pense qu'on peut débattre à propos du devenir des différents jours fériés en France qui correspondent à des fêtes religieuses. Peut etre faut il les maintenir, les modifier en jours fériés sans "appellation" religieuse, mais de là à en créer d'autres...non.
Je suis pour la possibilité de pratiquer son culte, mais je pense que c'est à chacun de s'en donner les moyens. Une cérémonie a pratiquer...Pourquoi pas un RTT ou un congé annuel?
Nous disposons en France de beaucoup, beaucoup (si si j'insiste) de congés annuels au regard des autres pays. Libre a nous de les organiser.

Et pour revenir au vendredi Saint de cette année 2009, que dire des mairies qui ferment, ou qui ferment leurs ecoles (st pierre, cilaos, )? Le pays ,laic, ne doit pas s'arreter de tourner parce qu'une fete religieuse arrive.
Surtout s'il n'y a pas de jour férié déjà établi.
Comment un maire peut il justifier de fermer des écoles, au titre d'une fête religieuse?
N'y a t il pas mélange des genres?

Et plus terre à terre, en fermant les écoles, les enfants doivent être gardés autrement, bien souvent par les parents, qui ne travailleront pas, qui eux seront obligés de poser leurs jours de congé ou de RTT, même s'ils n'ont pas de fête à célébrer.

Donc pour conclure, je pense que chacun doit pouvoir etre libre....de choisir, mais aussi d'assumer ses choix.

23.Posté par Basile le 09/04/2009 19:53

Miracle, la pluie "catholique" met fin à la polémique : beaucoup d'écoles seront fermées !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes