MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

À propos de l'interview donné samedi matin sur France-Inter par Daniel Cohn-Bendit


Par André Pouchet - Publié le Dimanche 7 Juin 2020 à 13:58 | Lu 1010 fois

À propos de l'interview donné samedi matin sur France-Inter par Daniel Cohn-Bendit
Des amis m'ayant reproché de ne pas m'être précipité pour écouter la parole éclairée de ce considérable personnage de notre Histoire, je me suis alors senti obligé, recourant aux possibilités offertes par le replay, de me rattrapper en m'en infligeant l'écoute plus ou moins attentive. Et il m'a fallu patiemment endurer les habituelles et fallacieuses impudences que les serviles "journalistes" qui officient sur nos ondes "nationales" s'empressent de recueillir avec une piété si respectueuse et si digne de tous les éloges.

Le dit interview commence fort bien. Puisqu'il commence par un grossier mensonge très facile à démasquer ! C.- B. prétend en effet  que, en 1968, Georges Marchais, alors secrétaire général du PCF, l'aurait traité de "juif allemand". Cela est archifaux ! Ce que Marchais, dans les colonnes de L'Humanité, avait précisément écrit, c'était "l'anarchiste allemand Cohn-Bendit". Ce sont les gauchistes qui, avec la plus totale mauvaise foi, sont allés prétendre que, derrière les mots de Marchais, ce qu'il fallait en fait percevoir, c'était, suggérée de façon subliminale, une sournoise dénonciation à caractère antisémite ! D'où le slogan qui en découle : "Nous sommes tous des juifs allemands", un refrain que les étudiants bien manipulés (j'en étais !) se sont empressés d'entonner, enchantés de pouvoir ainsi se parer, eux aussi, d'une flatteuse auréole victimaire. Voir également les braves CRS ni plus ni moins transformés par les mêmes en affreux SS... Quelle honteuse mascarade !

Puis l'entretien se poursuit avec des considérations d'une grande banalité sur les difficiles problèmes de la "judéité", ceux, très délicats, du positionnement par rapport au Sionisme et à Israël. Bavardages très convenus, sans guère d'originalité, mais qui ne mangent pas de pain ! Au moment de conclure l'entretien, l'un de nos courageux journalistes branche C.- B. sur De Gaulle et lui réclame un jugement sur ce personnage que les Français d'aujourd'hui sont de plus en plus nombreux à regretter. Alors notre gugusse, bon prince, veut bien concéder que le Général avait pu jouer un rôle positif en 40 en appelant à la Résistance, puis, après 58, en mettant un terme à la Guerre d'Algérie, mais que "à la fin des années 60, il n'était pas à la hauteur". Sous-entendu, je vous ai rendu un grand service en déboulonnant ce vieux totem, en aidant à dégager ce vieux débris ! 

Merci, mon cher Dany, pour ce travail de salubrité publique ! Mais, malheureusement, tu ne t'es pas arrêté en si bon chemin, toi qui te voulais "à la hauteur",  puisque tu nous as fait ensuite la promotion de la calamiteuse Europe de Maastrich pour laquelle tu as appelé à voter, puisque, toi le grand pacifiste, tu as soutenu les désastreuses guerres de Bush, Blair et Mitterrand en Irak, puis celle tout aussi désastreuse de Sarkozy en Libye... Plus tard, tu n'as pas craint non plus de cautionner le hold-up présidentiel de Macron dont tu t'es fait le très diligent et très zélé agent électoral. Admirable bilan ! Tu peux bien parler du "rapport apaisé" que tu as aujourd'hui avec la grande figure du Général, figure que tu affectes de considérer avec un brin de condescendance apitoyée. La réalité c'est que, par rapport à la stature de ce dernier, par rapport à l'héritage immense que De Gaulle nous a laissé (héritage malheureusement en partie dilapidé par l'incurie de ses piteux successeurs), ce que, toi, tu nous a apporté, ce n'est rien d'autre que malfaisances et impostures à répétition. 

Sans parler de tes exploits pédophiles, qui font que les Verts allemands ne veulent plus entendre parler de toi et que tu es aujourd'hui devenu personna non grata Outre-Rhin ; des "exploits" qui, si nos implacables féministes et nos vigilantes Metoo se montraient un minimum conséquentes avec ce qu'elles nous proclament, devraient normalement t'interdire de continuer à te pavaner dans nos médias. Pour celles et ceux qui ne sont pas informées de cet aspect peu reluisant du personnage, je mets le lien avec l'émission de Pivot où ce porc est un jour venu se vanter du plaisir qu'il avait éprouvé, dans le jardin d'enfants dont, pendant son "exil" à Francfort, il avait pris la responsabilité, à se faire débraguetter par une fillette de 5 ans :   https://www.gentside.com/pedophilie/pedocriminalite-daniel-cohn-bendit-lui-aussi-rattrape-par-ses-propos-sur-les-jeunes-enfants_art93708.html .
Alors, pourquoi demander des comptes à Mazneff, cet amateur revendiqué de fraîches adolescentes, et pas à celui qui, s'il n'a pas dépravé lui-même de très jeunes enfants (comme naguère, même si aujourd'hui il le dément, il l'avait pourtant fièrement affirmé), a du moins, par ses odieuses déclarations, moralement justifié les agissements criminels d'indiscutables et avérés prédateurs pédophiles ?  

André Pouchet, le 07/06/20.




1.Posté par A mon avis le 07/06/2020 15:56

André Pouchet, vous écrivez :
qt[Puisqu'il [Cohn Bendit] commence par un grossier mensonge très facile à démasquer ! C.- B. prétend en effet que, en 1968, Georges Marchais, alors secrétaire général du PCF, l'aurait traité de "juif allemand".]qt

C'est vous qui êtes pris en flagrant délit de grossier mensonge. Très facile à démasquer en écoutant l'interview !

En effet, dans cette interview Cohn-Bendit ne dit pas que "G.Marchais l'aurait traité de juif allemand". Il dit en substance :
"Un éditorial de l'Humanité, le journal communiste de G.Marchais, me dénonçait comme un provocateur anarchiste Allemand, puis il y a eu cette reprise de camarades qui ont dit oui, il y a un sous entendu antisémite là dedans, et c'est comme ça que c'est parti"

2.Posté par X le 07/06/2020 17:59

post 1
donc selon vous COHN-BENDIT n'est pas un pédophile notoire ....

3.Posté par Nivet le 07/06/2020 18:09

M. Pouchet, très bon recentrage !

A.N.

4.Posté par polo974 le 08/06/2020 07:17

2.Posté par X le 07/06/2020 17:59
...

Apparemment, vous avez des problèmes de lecture ou de compréhension de l'écrit...
Même Pouchet n'a pas oser l'écrire.

Sinon, pour l'auteur du billet,
votre truc, c'est mensonge (relevé par A mon avis) et attaque ad-hominem, mais à part ça, rien de neuf, ni rien sur le contenu de l'interview...
juste une diatribe comme en raffole Nivet, c'est dire le niveau (bien bas du front)...

5.Posté par polo974 le 08/06/2020 07:18

à Nivet: t'as le centre très à droite...
mais ça, on le savait depuis longtemps.

6.Posté par Jean Le Monstre le 08/06/2020 09:26

EXCELLENT !
C.B. est l"exemple du parvenu de droite ; on commence à l'extrême gauche étant jeune, puis petit à petit, au fur et à mesure qu'on est médiatisé, qu'on gagne du pouvoir, qu'on gagne de l'argent, le glissement à droite se fait tout seul, même à l'extrême droite, même à l'extrême connerie.
Et les médias sont toujours là !

7.Posté par Mahébourg le 08/06/2020 10:36

En 1968, Dany Cohn-Bendit se vantait d'avoir pissé sur la tombe du Soldat inconnu.
Quelques années plus tard, sur un plateau télé, à une heure de grande écoute, il déclarait avec fierté avoir tripoté des gamines.
Par la suite, il publia un livre merdique qui faisait l'apologie de la pédophilie.
Aujourd'hui, ce vieux pédoc assumé, comme nombre de ses potes de gauche, a rallié la Macronie, ce qui lui assure un accès sans limite aux médias.
Ce qui lui permet d'intimer au Professeur Raoult l'ordre de "fermer sa gueule"...
Et patati et patata et patin couffin...
"C'est grand, c'est beau, c'est généreux...la France !!!"

8.Posté par André POUCHET le 08/06/2020 11:58

A-mon-avis a raison. Je n'avais pas écouté l'interview assez attentivement. C-B a reconnu que Marchais n'avait pas dit ce que lui ont prêté les propagandistes gauchistes. Veuillez donc remplacer mon second paragraphe par celui-ci :

" L’interview en question commence fort bien. Puisqu'il commence par l’évocation d’un grossier mensonge abondamment diffusé en 1968 ; mensonge selon lequel Georges Marchais, alors secrétaire général du PCF, aurait dénoncé Cohn-Bendit en tant que « juif allemand ». Cohn-Bendit qui, à l’époque avait benoîtement laissé dire, veut bien reconnaître aujourd’hui que cela était faux. En effet les mots qu’avait utilisés Marchais dans un éditorial de L'Humanité étaient en fait : « l'anarchiste
allemand Cohn-Bendit ».

Pour le reste du papier, rien à changer : je persiste et signe.

9.Posté par André POUCHET le 08/06/2020 16:38

Si, encore quelque chose à changer. Quelque chose qu'A-mon-avis (heureusement pour moi !) n'a pas aperçu et dénoncé. En 1968, Georges Marchais, contrairement à ce que j'écris, n'est pas encore secrétaire général du PCF. Il ne le sera que quatre ans plus tard. Le secrétaire de l'époque, c'est Waldeck Rochet.

Et puisque nous parlons de Georges Marchais, qu'on me permette de rappeler en passant que celui-ci, bien qu'il dirigeât un parti inféodé à l'état soviétique - je ne l'ignore pas - ne disait pas que des conneries et que, sur un certain nombre de questions essentielles, il aurait même été sage de l'écouter.

Par exemple sur la question de l'immigration. Le 6 janvier 1981, dans un meeting à la Porte de Pantin, il proclame : " Il faut stopper l'immigration officielle et clandestine". Dans le même temps le Parti, s'oppose à la construction par le maire socialiste de Rennes, Hervé, sous couvert d'un "centre culturel islamique", d'une mosquée doublée d'une école coranique : https://www.youtube.com/watch?v=0PoLtWcUugQ

Le 20 février 1981, voici encore ce qu'il déclare dans un meeting à Montigny-les-Cormeilles : "Nous posons les problèmes de l'immigration, ce serait pour utiliser et favoriser le racisme, nous chercherions à flatter les plus bas instincts ! Nous menons la lutte contre la drogue, ce serait parce que nous ne voulons pas combattre l'alcoolisme apprécié et répandu dans notre clientèle ! Pour la jeunesse, moi, je choisis l'étude, le sport, la lutte et non la drogue... Alors, comme l'autre jour un dirigeant socialiste, ils crient tous en chœur : "pétainisme ". Quelle honte ! Quelle idée lamentable se font ces gens-là des travailleurs !... Après vous, je le dis avec toute la force de mon indignation, de telles attaques ne déshonorent que leurs auteurs et ils ne méritent que le mépris". (https://www.youtube.com/watch?v=sCfVkATt1vs)

Voilà pourquoi, tout compte fait, je préfère, et de loin, un Georges Marchais à un Cohn-Bendit !

10.Posté par Jean RAMONA le 08/06/2020 17:02

il faut séparer le bon grain de l'ivraie -- c'était la sagesse de nos anciens.Georges Marchais a été un visionnaire au grand contraire des surdiplomés Macron ,Giscard ,Chirac ,Sarkozy,Mitterand --Il savait ce que ouvrier français voulait dire

11.Posté par maikouai le 09/06/2020 10:48

L'analyse proposée sur les agissements du personnage, colle avec la réalité de l'époque. De plus opportuniste de première, il a su contrairement à Alain Kriv..., (véritable et invariable militant entre autre, même, si on ne partageait pas les valeurs), tirer profit de sa situation de pseudo révolutionnaire. En effet pseudo, il semble bien que certains agitateurs dont faisait partie C.B., étaient « pilotés, ou missionnés », car le Grand Charles par son aura international, faisait à l’époque, un peu trop d’ombre à certaines grandes puissances du monde, fallait donc le faire partir.
Sans remettre en cause autant les avancées que les reculs : « Interdire d’interdire », slogan et motivation de départ reprenant et revendiquant la libération sexuelle en provenance de Pays nordique, a façonné le monde d’aujourd’hui.
Il y a maintenant apparemment plus de liberté, mais par contre avec le « jeunisme » hérité et les pertes de valeur fondamentale engendrées, (base de civisme en toute société), l’individualisation, comme l’égoïsme et l’irrespect, gagnent du terrain…, fierté du CB dit D.L.R ??!
Mai 68 se justifiait néanmoins, car il y avait trop pour la grandeur du Pays et trop peu pour le peuple. Après cet épisode le salarié était mieux considéré.

12.Posté par Dudule974 le 10/06/2020 11:21

Jean Ramona post 10.

Selon vous G.Marchais était un visionnaire . Avait prédit, que sous son "règne" de Secrétaire Géréral du PCF, le dit parti passerait d'un peu plus de 20 % à 6 % ?

bilan vraiment positif.

13.Posté par le lépreux le 10/06/2020 12:16

Dudule __ Pouvez vous deviner à quel pourcentage tombera le parti de Macron aux prochaines élections.i Oui Marchais fut un visionnaire en ce qui concerne le sort de l'ouvrier français et l'arrivée massive de migrants

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes