MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

A propos de l'entretien de Réunion 1ère avec Vanessa Miranville


Par Reynolds MICHEL - Publié le Mercredi 6 Janvier 2016 à 13:59 | Lu 2394 fois

A propos de l'entretien de Réunion 1ère avec Vanessa Miranville
Je suis de plus en plus outré de la manière méprisante dont certains de nos journalistes de la télévision traitent certain(e)s de leurs invité(e)s.

Hier soir, mardi 5 janvier, lors du 19 H sur Réunion 1ère, c’était le tour de Mme Vanessa Miranville, Maire de la Possession. La journaliste visait visiblement, à mes yeux, à la discréditer, à la disqualifier. Elle n’avait rien à cirer avec les raisons, bonnes ou mauvaises, pour lesquelles elle a destitué son premier adjoint. Cet avis est non seulement le mien, mais celui de bon nombre de mes ami(e)s.

Le public, me semble-t-il, a le droit d’être informer avec objectivité, sans aucun parti pris de départ. En outre, Mme Miranville, tout comme M. Samuel Mouen, doit être traité avait la même dignité et respect que le président de Région, M Didier Robert, ou le président de la République.

Reynolds MICHEL
Le Port , 06/01/2016




1.Posté par Precursor le 06/01/2016 17:06

V. Miranville s'en est pris au système au soir du second tour, donc le système va chercher à l'éliminer par tous les moyens, y compris avec notre argent qui finance cette chaîne publique. Et la presse écrite sera obligée de suivre, vu qu'elle touche aussi beaucoup d'argent public distribué au bon vouloir du ministère de la culture.
Il faudra attendre l'UPR pour que tout cela puisse changer...

2.Posté par Union Réunionnaise des Girouettes le 06/01/2016 18:30

pas besoin de l'UPR.... faut tacler les nuls de RFzéro..bien trop sur rémunérés pour bosser...

3.Posté par Vincent Caramante le 06/01/2016 19:22

Madame MIRANVILLE, pour avoir osé dire publiquement de ne pas avoir voté au deuxième tour des Régionales, s'est attirée les foudres de presque la totalité de la classe politique bien pensante, surtout, bien ancrée dans le système, pour reprendre l'expression de Monsieur REYNOLDS Michel.
Le mérite du Maire de La Possession, malgré l'ivresse que peut procurer le pouvoir, c'est de n'avoir jamais abandonné son idéal. Bien au contraire, elle profite de son mandat et du tremplin médiatique pour éveiller les consciences sur les dérives de notre démocratie.
Ces dérives désorientes les électeurs. Au fur et à mesure, le taux d'abstention s’accroît.
Des élus paniqués osent prendre en otages les luttent et le sang versé pour obtenir le Droit de .
Ce sang versé, l'a été pour que les citoyens puissent, véritablement, choisir des candidats qui correspondent à leurs intérêts, leurs valeurs et leurs choix idéologiques et de société.
Aujourd'hui, ces options n'existent plus. Quand bien même, elles existeraient, elles sont toutes inféodées aux puissances financières et industrielles internationales. A La Réunion, aux importateurs et la grande distribution.
Par conséquent, l'abstention n'est plus un acte d'indifférence à la vie politique. Elle devient un acte de revendication pour un changement du fonctionnement électoral et d'une approche économique à l'opposé des rouages financiers actuels.
Plus le taux d'abstention sera fort, plus il obligera les parlementaires à étudier et revoir une autre réglementation électorale.
A commencer par l'abandon des cumuls de mandats, des sanctions pénales appropriées aux délits et des inéligibilités à vie pour toutes condamnations. Mettre fin au clientélisme,
Mettre fin à un système féodal qui génère des seigneurs, voire des monarques avec leur cour de courtisanes et courtisans.
Ce système délaisse les véritables devoirs des élus de gestion de services publics mais les conditionnent à obtenir de plus en plus de pouvoirs, d'où, les raisons du cumul.
Dès les élections, chantages pressions, distributions de billets de banque, promesses de déclassement de terrain, promesses de toutes sortes, etc, sont les outils des campagnes électorales, pour gagner.
Pour toute ces raisons, il faut encourager une élue comme Madame MIRANVILLE à continuer de profiter de ses temps de paroles et sensibiliser l'opinion.
Sachant que la tâche est ardue du fait des organismes médiatiques, eux aussi, inféodés au système.

4.Posté par EKOLO le 06/01/2016 22:20

@ V. Caramante (post 3) :

Salut et meilleurs voeux pour 2016


Il y a, à chaque élection, des gens qui se trouvent :
- SDF
- en instance de divorce, en pleine crise familiale
- amoureux à ne plus penser qu'à l'élu(e) de leurs pensées
- malades, gravement malades, à l'article de la mort
- en prison, ou dans des affaires avec la Justice
- etc ...

Ces gens s'abstiennent très souvent de voter.
Tandis que ceux qui le font comme V. MIRANVILLE, ils le font pour une raison politique précise.

Le problème, c'est qu'on ne voit pas la différence entre les 2 catégories.
Voilà pourquoi il faut voter blanc, si on veut vraiment donner un poids à cette raison politique.

Pour ce qui est de la couverture médiatique, prenez l'exemple de Zinfos974 : les politiciens peuvent s'exprimer, avoir un droit de réponse ... les militants aussi peuvent s'exprimer, tout comme ceux qui ont d'autres idées à faire valoir.
Donc les secrétaires départementaux des partis politiques peuvent parfaitement s'exprimer et répondre aux questions des électeurs, et agir comme relais entre les électeurs et les secrétaires nationaux de ces partis.
La démocratie dispose de ces moyens, qu'on les utilise donc et le problème des médias "système" sera résolu.
Sauf qu'il faut les utiliser régulièrement, et pas uniquement en période électorale.

Vous avez certainement remarqué que ceux qui vomissent régulièrement leur haine des médias "système", ils le font dans des médias ... "système" !
(commentaires dans les versions numériques de journaux comme "Le Monde", "Le Figaro", etc ...)

Les électeurs ont également la possibilité d'adhérer comme militants dans le parti de leur choix, et de contribuer à modeler, dans les limites de la démocratie interne, ce parti (organisation, idées de fond, relations extérieures, stratégie, ...)
Ce sont eux qui décideront des candidats à présenter, s'ils le veulent, et donc de décider si un tel, tel âge, tel casier judiciaire, peut se (re)présenter ou non.

Quant aux "lobbies", ils ont un poids financier, c'est certain.
Mais si un parti présente un plan cohérent pour bénéficier d'autres sources de financement, les lobbies perdront ce poids.
Pour le reste, une entreprise ne survit pas sans salariés. Il suffit donc, pour chasser les grandes entreprises réfractaires, de les asphyxier en ne travaillant plus pour elles.
Si le peuple le veut, il le peut parce qu'il l'a déjà prouvé à plusieurs reprises dans le passé, en France ou ailleurs.
Il suffit juste qu'il soit d'accord, dans sa majorité.

Il n'y a rien d'impossible dans notre bon pays, car c'est une démocratie, une vraie de vraie, pas un ersatz.
Mais il faut que les gens qui causent soient également prêts à agir concrètement, et qu'ils arrêtent de croire que tout doit leur être livré sur un plateau.

5.Posté par Eno2016 le 07/01/2016 06:05

C'est une maire courage !
Vive Mme Miranville !

6.Posté par peg le 07/01/2016 06:36 (depuis mobile)

BRAVO POST4 "EKOLO".
Bien dit!! les gens râle sur la qualité de nos élu mais la GRANDE majorités de ces gens ne bougent pas!!!
Effectivement il y a tellement de raison justifié pour ne pas pouvoir voter. Il faut aller voter blanc! mais y aller!!!!!

7.Posté par Vincent Caramante le 07/01/2016 06:58

Post 4 Ekolo.
Salut et meilleurs vœux 2016 aussi.

Vous avez raison de souligner que sur l'ensemble du taux d'abstention, tous, ne le font pas sous forme revendicative ou militante.
Par contre, la progression de ce taux est une évidence.
Saint-Pierrois, je me réfère aux scrutins de ma commune. Résultat, 51% en faveur de Didier ROBERT, près de 70% d'abstention. Outre, les abstentionnistes chroniques, des électeurs sont de plus en plus nombreux à rejeter ce modèle électoral.
Je ne mentionne pas le nombre de jeunes qui refusent de s'inscrire sur les listes.
A chaque campagne, des employés communaux font le recensement et font le démarchage auprès de ces jeunes et leurs parents.
S'agissant de la liberté de s'exprimer dans la presse, je me permets d'insister sur le fait que les médias sont bien aux ordres des oligarchies politique et économique.
Lorsque Yanis PAYET s'est présenté aux élections législatives et municipales, la presse l'a boycotté. Le débat télévisé lui était interdit sur ordre du Sénateur Maire de Saint-Pierre.
Notre Parti, l'Union Démocrate, dont j'ai l'honneur d'en être le secrétaire général ne peut pas exposer son programme économique et participer aux débats, bien que défenseur d"une société libérale, de notre attachement à la Nation Française et à l'Union Européenne.
Seulement, nous avons le tort de dénoncer et d'expliquer le fonctionnement systémique, de faire le triste constat que notre économie est au service des nantis de l'importation et de la grande distribution.
Nous proposons de mettre en place des outils que nous offre l'Europe qui bouleversent totalement la politique économique actuelle.
La volonté politique de l'ensemble des élus, est de maintenir notre peuple dans la précarité matérielle et, aussi, et surtout dans la précarité intellectuelle.
C"est pour cela que nous efforçons d'expliquer que nous ne sommes pas en démocratie.
Le monde subit la dictature de la finance. La France est frappée de plein fouet par cette dictature aux conséquences désastreuses pour des Régions ultra périphériques, soumises à une administration coloniale, aggravée par un féodalisme des collectivités locales.
Par conséquent, les médias sont tenus de filtrer toutes informations et idées qui pourraient altérer son existence.
Bien sur, nous avons la possibilité de nous exprimer sur Zinfos 974. Nous en sommes très reconnaissants et nous les remercions.
Cependant, la lecture de ces colonnes concerne qu'une minime partie de la population.
Mais, dans la jeunesse, plus particulièrement, intellectuelle, la prise de conscience est en nette progression. La continuité territoriale sert à exiler cette jeunesse rebelle.
J'adhère à votre formule que rien n'est impossible. Sauf, que plus personne ne croit à l'engagement dans les partis traditionnels.Ne soyons pas naïfs.
Beaucoup de militants intellectuellement honnêtes, pas alimentaires, ont essayé la Droite, la Gauche et le Centre. Tous agissent de la même façon. Leurs leaders se battent que pour leurs pouvoirs absolus. Ils éliminent dans leur camp, pour faire des alliances avec leurs opposants et asseoir leur fief.
L'avenir nous dira, si à La Réunion, il n'y a que des gens qui causent.
Septuagénaire, j'ai pleinement connaissance, de la présence d'une jeunesse qui dans l'ombre 's'organise concrètement.
Il y a bien des lunes qu'ils ont arrêté de croire que tout leur est livré sur un plateau.
Seuls, ceux qui ignorent, ou, font semblant d'ignorer qu'ils bénéficient de privilèges, s'inquiètent de voir une transformation de la société réunionnaise.
Pourtant, c'était bien le slogan de Didier ROBERT pendant la campagne.

8.Posté par Eni le 07/01/2016 10:10

Madame Miranville garde son cap, Elle a prôné la neutralité aux régionales, son équipe a adhéré. Aujourd'hui celui qui n'est pas dans cette neutralité doit avoir le courage d'accepter
d'être remercié.
Bon vent à ce monsieur.

9.Posté par @ EKOLO et Vincent Caramante le 07/01/2016 14:32

Vous êtes vraiment trop long à lire ! synthétisez svp, merci.

Excellente année 2016 à vous.

10.Posté par "Vieux Créole" le 07/01/2016 14:49

Je ne suis pas toujours d'accord avec Monsieur Reynolds MICHEL , mais je lui donne entièrement raison ,cette fois-ci !
Un(e) Maire doit pouvoir compter sur la collaboration loyale et sincère de son 1er Adjoint . Quand cette confiance n'existe plus ,il (elle) doit pouvoir le remplacer : il reste membre du Conseil municipal ! Où est le problème ???

11.Posté par Mithra le 07/01/2016 17:35

Nous voilà revenu au temps de rf.zero le temps de la télé de préfecture, enfant putatif de Jean Vincent Dolor .

12.Posté par EKOLO le 07/01/2016 20:49

@ V. Caramante :

Salut et merci pour les voeux

Nous proposons de mettre en place des outils que nous offre l'Europe qui bouleversent totalement la politique économique actuelle.


Voilà un excellent slogan, qui en dit à la fois suffisamment et pas assez, bref qui retient l'attention.

Pourquoi ne pas intervenir régulièrement dans le courrier des lecteurs, pour présenter votre parti à ceux qui ne le connaissent pas encore, et développer ?
Sur le coup, vous ne touchez pas énormément de monde (nombre de lectures de l'article), mais après les idées se répandent (dans les bars, au boulot, dans les repas de famille, etc ...).

C'est très dur pour un petit parti d'émerger, mais si vous avez des idées pertinentes ça ne pourra qu'accélérer la chose.
L'UPR par exemple se débrouille pas trop mal, quant au FN il faut bien avouer qu'en peu de temps (depuis l'arrivée de MLP), il a fortement progressé.
Tous deux ont pour point commun d'investir les médias électroniques.
Vous pouvez également inviter les gens à aller discuter sur le site du parti national (voire départemental, si vous avez une équipe volontaire).

Après, il y a aussi beaucoup de gens qui ne s'intéressent à la politique qu'au moment des élections, le reste du temps c'est à peine s'ils s'intéressent à l'actualité.

Si vous touchez des gens connus, médiatisés, ils peuvent également vous être d'une excellente utilité pour vous faire émerger.
Des fois vous séduisez un politicien connu mais d'un autre parti, et il finit par vous rejoindre (avec des camarades) ; ou bien il vous propose d'intégrer son parti, et par le jeu des plateformes vous pouvez inscrire vos idées dans la stratégie de ce parti-là.
L'important, en fin de compte, c'est que les idées finissent par être adoptées concrètement.

Bref, il peut y avoir des obstacles sur le chemin, mais si vous regardez à gauche et à droite vous pourrez trouver des moyens de les contourner (comme font les fourmis).

A mon avis également, vous devriez passer le maximum de temps possible à proposer, et le moins possible à critiquer, car il me semble que c'est ce que les électeurs attendent (enfin, les "vrais" électeurs, pas les alimentaires).
A un moment ou un autre, quelqu'un d'un autre parti viendra vous critiquer, et si vous avez une excellente défense, ça en calmera plus d'un. Vous impressionnerez, et gagnerez une "aura" que vous n'auriez pas eue en adoptant des stratégies offensives.

C'est rien que mon avis, mais justement on est au bon endroit pour échanger sur ces choses-là.


@ Post 9 :

Excellente année 2016 à vous.


Merci mon ami, à vous aussi.

J'aère mes paragraphes, je vais à la ligne à pratiquement chaque fin de phrase ; j'évite de paraphraser.
Faire direct une synthèse sans argumenter un minimum, dans ce genre d'échanges entre posteurs, ça me paraît trop "autoritaire".

Peut-être dans d'autres types de posts.

Salut, désolé encore.

13.Posté par ETOILE le 08/01/2016 04:32

Alors pourquoi limogé seulement son premier adjoint parce qu'il a assisté à une réunion de la droite à la Possession lors des régionales, mais pas les deux autres élus qui ont assisté également à cette réunion. Est ce que ces deux élus vont soutenir TUCO lors du prochain conseil municipal ou s'écraser et voter pour sa destitution?

14.Posté par Patricia le 08/01/2016 04:35

J'ai vu les informations, VM ne répondait pas aux questions précises de la journaliste, elle voulait faire passer un message et le reste ne l'intéressait pas. A un certain moment, on s'est même demandé si c'était pas une tactique, de perdre l'oreillette du son afin de continuer à transmettre son message et ne pas entendre ce que la journaliste disait.

15.Posté par Jeff le 08/01/2016 05:45

L'impertinence est monnaie courante chez nos journalistes locaux, Cette impertinence leur donne l'illusion de faire découvrir de soi-disant vérités qui feraient le buzz. Madame Miranville n'est pas la seule "victime", Nous savons tous que les comptes rendus des journalistes de ce que certains annoncent pompeusement "conférences de presse" reflètent très rarement pour ne pas dire jamais le contenu des messages que les instigateurs voudraient passer. C'est l'humeur et les aprioris du journaliste qui prédominent dans l'article,

Il en est de même pour les interviews, le sujet principal est rarement abordé, l'interviewé doit répondre aux questions "obsessionnels" du journaliste qui n'aura cesse de tarabuster l'interviewé jusqu'au prononcé de soi-disant révélation.

Madame Miranville, c'est du pain béni pour ces journaleux, elle bouscule les "canons" du discours politique, les polémiques sont alors facile.

16.Posté par " VIEUX CREOLE " le 08/01/2016 08:57

"JEFF" (post 15 ) comme vous avez parfaitement raison : c'est aussi mon opinion surtout depuis le fameux" face à face "de l'entre deux tours des Régionales !

Rappelez-vous la question de "l'interviewer- spécialiste des sondages d'opinions- trés médiatique " et qui retombe toujours sur ses pattes même quand il se trompe !!! Je vous dis : BRAVO !!! Ce spécialiste donc des sondages, a relevé le terme " entreprises expatriées " pour tenter de déstabiliser l'adversaire de Didier Robert ...Aussitôt , ce terme "a fait le buzz "dans les médias: C'était "une bourde ", "un mauvais point pour "a candidate "et la rumeur s'est enflée notamment dans certains milieux du côté de l'Ermitage ,St-Gilles ,Boucan...(milieux ui n'ont jamais cherché à s'intégrer aux Réunionnais : ils ne vivent qu'entre eux et ne s'intègrent nulle part d’ailleurs !) ...L'expression a été reprise à nouveau trés récemment par "le fringant "Journaliste (disent certains) "d'Antenne -Réunion "!!! Pou reprendre l'expression d'un voisin , certains médias réunionnais "la gaingn' tabac" ( la gaingn' provisions !) pour de nombreux mois encore pour pilonner Bello de leurs flèches acérées pendant de nombreux mois encore! N'y a-t-il pas des arguments plus solides à avancer ???ELLE EST PRÉVENUE !
Pourtant aprés la départementalisation lorsque les premiers "FONCTIONNAIRES EXPATRIES "(utilisons le terme à la mode depuis ce face à face ) percevaient une prime dite d'abord " prime d’expertement " qui est devenue ensuite "prime d'éloignement et enfin "prime d' INSTALLATION"!!! Ces grosses entreprises dont on parle ,n'ont- elles pas la plupart de leurs activités hors de leur Patrie,(hors de leur Métropole) ??Quel est le problème messieurs -dames ? Tous les Réunionnais ne sont-ils pas des Expatriés par leurs ancêtres ( la Réunion était vides ,inhabitée par des humains pendant des siècles !) ?? ENCORE UNE FOIS QUEL EST LE PROBLÈME ?? POURQUOI FAIRE TOUT CE FOIN TAPAGEUR ET MALODORANT ET MALFAISANT ???
En métropole des sarkozystes - dont le célèbre Ciotti! ) font" une fixation "sur Taubira .!A la Réunion , depuis plusieurs mois c'est sur Bello et celle-ci est en plus les dirigeants de ce qui reste du P.C.R. lui vouent "une haine éternelle "qu'ils emmèneront avec eux dans l' au-delà , ,je crois !!! "On"- vous savez qui - lui a collé l'étiquette de "raciste anti-zoreils"( (il y avait plusieurs métropolitains ,des "Zoréoles" dans son ancienne équipe : ils étaient certainement aveugles de naissance !) ... CE SONT DES "PROCÉDÉS " , DES MÉTHODES " ,DES " STRATÉGIES" que j'exècre e j'ai en ai en horreur et que je dénoncerai quelles que soient les victimes ( si mes écrits sont publiés ! ) !!!! J'espère que madame Bello a "le cuir suffisamment endurci " et que sa détermination est éprouvée pour le LE COMBAT qui l'attend ( contre toutes les violences , les discriminations , les injustices trop nombreuses encore ,l 'amalgame qui se développe ... ) ! Dans " CE"COMBAT-Là , je l'approuverai , même si je ne partage pas toutes ses idées et quelquefois le ton utilisé !!!

17.Posté par Spartiate le 09/01/2016 08:19

Vous me faites tous rire.
Vous vivez comme VM dans le monde des Bisounours.
Premièrement, que ce courrier des lecteurs viennent du Port ne m'étonnes pas car la majorité des possessionnais ne veulent plus de VM (et je ne l'ai pas constaté en restant derrière mon clavier mais en battant campagne lors des départementales et régionales).
VM vire à la télé son 1er adjoint, faisant ainsi fi de toutes les étapes légales et obligatoires à la réalisation de son projet : le faire voter par son conseil municipal.
Voilà encore un manque de respect des institutions de notre démocratie réalisée par la dictatrice en herbe.
De plus vous avez beau jeu de vous offusquer, vous bobos bien pensant qui avez le temps d'ergoter sur l'importance de voter blanc ou pas... pendant ce temps rien ne se passe à La Possession.
Aucune action digne de ce nom, pas de projets, pas de ligne directrice, pas de cohérence et les plus pauvres souffrent toujours autant voir plus. L'emploi n'avance pas, le social recule et même les enfants possessionnais paient en silence les pots cassés de son indigence politique (renseignez-vous sur les difficultés rencontrées pour ouvrir une crèche à La Possession en ce moment).
L'incohérence a été mise en lumière par le post 13 : pourquoi n'en virer qu'un ? et les deux autres ? Pourquoi Virer Tuco (sur)vendu lors de la campagne municipale 2014 comme un cadre de la fonction publique capable de gérer ce genre de projets (écocité coeur de ville, monté et concrétisé par l'ancienne majorité) ? Hubert en serai plus capable ? Foutaises.
Elle ira au bout de son mandat car la destituer sera trop difficile (art L270 du code électoral) mais les possessionnais boiront la coupe jusqu'à la lie...
Nous possessionnais, savons ce qui se passe : trois DGS en deux ans (bientôt quatre), plusieurs élus désavoués, aucune cohérence politique, aucune promesse de campagne tenue, népotisme, favoritisme et emploi de complaisance (il faut voir combien est payé son ancien petit ami pour organiser deux pauvres kabars dans l'année)...
Et vous commentateurs de ce courrier soyez cohérents : ne dénoncez pas les médias alors que ce sont ceux là même qui l'on construite de A à Z.

18.Posté par koudekonye le 09/01/2016 08:27

Elle est apparue déstabilisée lors de cet entretien mais c'est de sa faute. Elle accoure devant les médias pour un oui ou pour un non. Elle essaie de devancer les autres pour prendre l'opinion à témoin et la rabattre de son côté. Mais à un moment j'ai envie de lui demander de nous faire un retour sur sa gestion communale ?
Elle allume constamment des contres-feux pour éviter les sujets communaux qui fâchent.
L'éviction de Tuco, au delà du fait de ne pas être une surprise pour les possessionnais, est méritée. Il n'a eu de cesse de manipuler et fomenter dans son dos. Il se sent investit d'une légitimité venue de Ste Marie et surtout de St Paul (il est très ami avec Marouvin) et il vise explicitement le poste de maire.
Mais Mr Tuco, vous faites une erreur grave : la légitimité politique sur La Possession ne se gagne pas à St Paul. Des années durant notre ville a été à la botte du Port. Vous faites preuve d'une immense lacune de culture politique en croyant que St Paul viendra influencer les militants de La Possession... vous en avez fait l'amer expérience lors des régionales.

19.Posté par Kosa i di ? le 09/01/2016 08:31

Tuco, VM, Philippe Robert, Gilles Hubert... fout toutes déor... en 2020 nora changement, domoune la possession na marre i fé honte a zot tous les zours.
lo maire la la pa bon et son lékipe et sat lété la avant lé parey... alon vire toute ban zincompétan là... Kréol, possessionnais, rouve zot zié !

20.Posté par Bibizako le 09/01/2016 09:07 (depuis mobile)

J''ai voté pour vous VM mais maintenant c''est fini... Comme beaucoup d''employés communaux mi veut pi voir a ou à la tete de cette mairie. Mr Tuco et Mr Hubert lé pire que ou encore.
Fo du nouvo à La Possession.
Fini aussi ek JYM et PR.

21.Posté par doudou le 11/01/2016 05:37

A BIBIZAKO
ou di i fo du nouvo a la possession . di a nou in pé qui ou vé . est ce que dans loposition en ce momen ou wa in moune ? ou di a nou une personne qui pé monte in liste sur la possession .

22.Posté par pour c'est simple le 13/01/2016 14:36

Pour ma part aux prochaines municipales je ferai comme Madame la Maire.

Un Possessionnais pas content !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes