Ville de Saint Paul

À peine en terre, 30 plantes déjà volées au rond-point de l’Étang

​Plus d’une trentaine de plantes corail, sur la centaine d’espèces plantées, ont été volées au rond-point de l’Étang "Porte du 10 mai", situé avant la Rue Jacquot, dans la nuit de dimanche à lundi dernier. Voici la triste découverte effectuée ce lundi 20 août 2018 au matin par les employés communaux du Service administratif et financier (SAF) Logistique et Environnement de la Ville de Saint-Paul.


Virginie Péron, conseillère municipale saint-pauloise en charge de la politique environnementale, pousse "un coup de gueule". Un nouvel acte d’incivilité d’autant plus regrettable que les plantes disparaissaient deux jours après leur plantation au rond-point aménagé par les agents en charge du secteur.

"On en a marre ! Je ressens de l’incompréhension après de tels gestes. On vole des plantes qui profitent à tout le monde alors qu’on embellit les quartiers. Ce genre d’actes touche également tout le monde mais dans le mauvais sens du terme", réagit-elle, contactée par téléphone pour évoquer le sujet. 

Selon l’élue saint-pauloise, le principal risque, après ce nouveau vol de plantes, est que la Commune ne puisse plus financer des travaux d’embellissement dans d’autres secteurs de la Ville. 

APPEL AU CIVISME
"On a déjà du mal à mettre en production des plantes en pépinières communales et on doit alors passer par des marchés publics. On dépense donc des fonds et de l’argent publics. Je lance encore une fois un nouvel appel au civisme. Que ce soit pour le vol de plantes, pour les déchets… Ce sont des actes qui ont déjà eu lieu à la Grotte du Peuplement, là c’est à l’Étang et cela a sans doute eu lieu ailleurs sans qu’on le sache", s’indigne Virginie Péron.

Une référence aux vols de plantes, d’arbres et de fleurs à la Grotte du Peuplement avec la disparition régulière d’espèces replantées et entretenues. Des vols similaires se déroulaient dans les jardins de la Mairie centrale saint-pauloise. Des comportements regrettables. Notamment pour les employés du SAF Logistique et Environnement qui embellissaient le rond-point de l’Étang.

Ils viennent en plus de recycler et broyer des palettes de bois non traitées pour répandre leurs copeaux dans des plantes et des fleurs devant la Mairie centrale. Objectif: mieux conserver l’humidité et empêcher les herbes de pousser. Il devient donc urgent de respecter leur travail et d’éviter de le dégrader ! Avis aux voleurs…
Mercredi 22 Août 2018 - 11:34
Ville de Saint-Paul