MENU ZINFOS
Société

À la veille des municipales, les maires gèlent malicieusement le taux de la taxe foncière


Vous avez reçu début septembre votre avis de taxe foncière 2019. Bonne nouvelle pour les propriétaires, les communes de La Réunion n’ont pas augmenté leur taux cette année. Trois d'entre elles appliquent même une baisse. Carrément une première sur la période que nous avons étudiée, soit depuis 2006. À l'approche d'une élection locale majeure, les élus savent en effet qu'une hausse d'impôts est du plus mauvais effet.

Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 10 Octobre 2019 à 10:02 | Lu 8053 fois

Jour d'affluence au Service des Impôts des particuliers de Saint-Pierre
Jour d'affluence au Service des Impôts des particuliers de Saint-Pierre
Vous êtes propriétaire ? Vous avez donc reçu début septembre votre avis de taxe foncière. Un premier coup d’oeil sur votre avis fiscal vous a permis de constater si le taux voté par votre commune a bougé ou pas cette année. Sans surprise et comme en 2013 juste avant les élections municipales, les maires de La Réunion ont choisi de ne pas augmenter les taux d'imposition sur le foncier bâti.

Ainsi, 21 communes gardent leur taux inchangé par rapport à 2018. Les trois autres se payent même le luxe de réviser à la baisse leur taux d’imposition. Afin d'en mesurer la portée, nous sommes remontés jusqu'à l'année 2006, commune par commune.

Premier indicateur : à l'exception de la ville de Saint-Louis qui a adopté un taux en baisse en 2011 (après une hausse de 22 points l'année d'avant !), jamais, en 13 ans, une baisse n'avait été votée par un conseil municipal à La Réunion.

Parmi les trois villes qui accordent cette ristourne à leurs administrés en 2019, il y a la ville du Tampon qui applique une baisse de 5,99%, suivie de La Possession (-5%) et la ville de Sainte-Suzanne (-3%). Dans le détail, Le Tampon réduit son taux de plus de 2 points, ce qui le ramène au taux appliqué il y a 9 ans, en 2010. À Sainte-Suzanne, le taux d'imposition perd 1 point, mais ne compense pas les 5 hausses sur la décennie écoulée. Dans les trois communes qui ont voté une baisse cette année, il y a enfin La Possession. Mais là aussi, cette baisse intervient après deux hausses votées durant la mandature, puis deux autres hausses sur la mandature précédente.

Ce répit accordé aux contribuables a commencé à s'amorcer dès l'année dernière : sur les 24 collectivités, seule la commune du Port avait augmenté son taux d’imposition (+16,01%) par rapport à l’année 2017.

Et en 2017 justement, trois communes avaient révisé leur taux de TF sur le bâti. La Possession avait augmenté son taux (+9,77%), tout comme Saint-Benoît (+2,82) et dans une moindre mesure Saint-Joseph (+2,45%).

Bref, dans la majorité des cas, toutes communes confondues, l'augmentation de la taxe a lieu, malicieusement, après l'élection du maire (2008, 2014). C'est très nettement le cas en 2013 et 2019, mais un peu moins vrai en 2007 où 3 communes ont fait frémir leur taux de taxe foncière. Mais l'année d'avant, en 2006, aucune n'avait actionné le levier fiscal.

Nous avons compilé dans ce tableau l'intégralité des taux appliqués par les 24 communes. Pour ce faire, nous sommes remontés jusqu'à l'année 2006 afin de mettre en perspective l'attitude des mairies avant et après l'élection municipale. 1er constat : les taux de la TF sur le bâti votés par les municipalités de La Réunion n'ont fait qu'augmenter (en rouge) face à de rares baisses (en bleu). Des baisses à relativiser puisqu'elles répondent à plusieurs hausses successives. Il est à noter que, sans surprise, lors des années pré-municipales, les contribuables bénéficient, drôle de coïncidence, d'un étrange répit fiscal :

A titre de comparaison Réunion/reste de la France, le taux de taxation à la taxe foncière sur les propriétés bâties des communes se situait à 21,19% en moyenne en 2018. Découvrez où votre commune est située par rapport à cette moyenne nationale
A titre de comparaison Réunion/reste de la France, le taux de taxation à la taxe foncière sur les propriétés bâties des communes se situait à 21,19% en moyenne en 2018. Découvrez où votre commune est située par rapport à cette moyenne nationale
En 2019, Saint-Louis est toujours en tête du classement des villes où il ne vaut mieux pas être propriétaire :

Dans toute la France, plus de 32 millions d'avis de taxes foncières sur le foncier bâti ont été envoyés en septembre aux propriétaires. Cet impôt local a rapporté 33,6 milliards d'euros de recettes en 2018. 

Les villes (communes et intercommunalités) bénéficient de 57% de cette manne et les départements de 43%. Enfin, sur le total de ces recettes, l'Etat récupère environ 3% en contrepartie des frais de gestion pour l'établissement et l'envoi des avis d'imposition. 

Si votre commune n'a pas augmenté sa taxe foncière cette année, cela ne veut pourtant pas dire qu'elle ne verra pas ses recettes augmenter. On vous explique ce subterfuge dans un prochain numéro.

En attendant, attention à la date limite de paiement de votre taxe foncière qui est prévue pour le mardi 15 octobre 2019 et le 20 octobre si vous effectuez votre règlement en ligne.




1.Posté par JORI le 10/10/2019 10:11 (depuis mobile)

Ça a toujours été ainsi comme les emplois électoraux augmentaient également !. Où est la surprise ?. La surprise aurait été que cela se passe sur la durée d''un mandat.

2.Posté par STJOSEPHOISE le 10/10/2019 11:00

LA VILLE DE SAINT JOSEPH DEVRAIT SUIVRE L EXEMPLE DES AVIRONS UN TAUX DE 16,61 MALHEUREUSEMENT APRÈS L ÉLECTION LA PILULE SERAS AMÈRE QUE LES CANDIDATS A SAINT JOSEPH PRENNENT UN ENGAGEMENT ÉCRIS DE NE PAS AUGMENTER LA TAXE FONCIÈRE ET AUTRE DURANT LEURS MANDATS POUR MA PART JE NE FAIS PLUS CONFIANCE JE NE ME DÉPLACERAIS PLUS POUR ME RENDRE DANS UN BUREAU DE VOTE CAR CES ÉLUS NE SONT PAS A L ÉCOUTE DU CITOYEN .

3.Posté par Tatave le 10/10/2019 11:24 (depuis mobile)

Ben oui. C'est toujours comme ça. On se fait 'couilloner' à chaque fois. Mais au final les mêmes personnes sont globalement réélues. C'est à croire que le citoyen électeur est masochiste. Après, l'édile gère nos revenus et biens. Ainsi va le monde.

4.Posté par La vérité si je mens ! le 10/10/2019 11:51

Une grande partie de ces maires sortants ont plus de chance de prendre la porte . Les électeurs vont se défouler à qui mieux mieux .
Aidez ces maires à quitter les mairies !

5.Posté par William le 10/10/2019 12:09

La note augmente quand même car les taux des EPCI (CINOR en particulier), du département et de la région augmentent...
C'est du blabla... les impots augmentent

6.Posté par olive le 10/10/2019 12:59

par contre, l'année des élections réapparaissent les emplois verts... les mairies réajusteront à la hausse les taxes en 2020 une fois leur maire réélu

7.Posté par Joel le 10/10/2019 13:14

Ce qui les gênes le plus c’est de ne plus avoir cette argent qu’ils pouvaient à loisirs distribuer à n’importe qui en nous faisant gober de beaux budgets qui n’étaient jamais finalisés....

8.Posté par Oscar DUDULE le 10/10/2019 13:20

le taux d'imposition voté par les conseils municipaux est une chose.
La base de calcul en est une autre.
Cette base e calcul est fixée par l'état.
Elle augmente chaque année donc à taux constant , le montant de la TF augmente.
Un exemple :
Prenons la commune du milieu de la liste (histoire de ne pas faire de préférence.

Saint Pierre avec un taux de 31,24 % ( 12ème taux sur 24)

Avec une base de 2600 € cela fait 2 600 X31,24 /100 = 812,24 €.
Avec une base de 2 800 €. ce calcule donne 874,72 €


Ensuite s'ajoute l'intercommunalité , le département, la taxe des ordures ménagères les frais de gestion de la fiscalité locale qui vont à l'état.

9.Posté par rekin le 10/10/2019 13:41

Bizarre qu'on dise que c'est gelé , pourquoi mon montant de taxe foncière continue d'augmenter chaque année et ce même pour 2019 sur Saint-Denis?

10.Posté par Daniel FAIVRE le 10/10/2019 13:47

A Saint LEU La taxe foncière a Saint LEU les élus Rackette les plus bas revenus
Faut payer la mauvaise gestion de Thierry Robert et Bruno Domen Des médiathèques qui n’intéresses que quelque personnes, une minorité, une piscine pour qui, pour les habitants des villes voisine, un pognon de dingue que la municipalité fait payer aux très pauvre. Les impôts et taxes locale, et sur les produit ne baisse jamais, la fausse baisse des impôts sur le revenu, annoncé , c'est la vrais augmentation de tous les autres impôts, Taxes Foncière, Taxe d'habitation, ce sont des impôts Pour vous les impôts c'est quoi; impôts sur le revenu pour ceux qui ont la chance d'avoir un revenu, mais les taxes foncières, habitations, taxes sur les factures d'électricité, sur les assurances, sur les carburants, TVA et octroi de mer, Consommer c'est encore payer des impôts, des très pauvres retraités moins de 500€ de retraite mais propriétaire d'une vieille case doivent payer de 3000€ à 4000€ (ex à ST LOUIS Ile de la Réunion ) et les locataires des taxes d'habitations, très élevé Et à Saint LEU 974 la ville de l’ancien Député Maire millionnaire Thierry Robert partout sur L'île de la Réunion des pauvres retraités ont trop d'impôts trop de taxes Des élus qui ont voulu faire payer les pauvres pour faire des cadeau au riche, ex la défiscalisation.
Cesser de jouer aux yoyo il ni a pas de Baisse d'impôt vous diminuer les impôts sur le revenu, mais augmentez tous les autres impôts, et taxe, Taxes foncière, taxe d'habitation, CSG, TVA, Octroi de mer, taxe sur l’électricité, les carburent , je demande une remise gracieuse des taxes foncière et d'habitation, et des taxes sur les factures EDF, en faveur des retraités qui ont moins de 1200 euros de retraite,
Ci-joint : une partie des taxes et impôts que je paye. La Taxe Foncière de 2006 à 2015 à Saint Leu injustice sociale Je réponds aux élus qui dise que les taxes foncière, et d’habitation ce n’est pas la commune c’est l’état, oui c’est l’état qui fixe mais c’est les élus qui font trop de dépenses inutile pour plaire à certains électeurs, ex : les feux d’artifices ce n’est pas automatique, pas une obligation, Trop de fête, Oui c’est moins cher qu’à Saint Louis mais faut-il se taire et payer.
En 2018: 968€ et en 2019: 991€ + 23€ c'est pas une augmentation

11.Posté par Fidol Castre le 10/10/2019 13:51

Ils savent que ça marche. C'est pareil pour le nettoyage de dernière minute. C'est suffisant pour qu'une horde de crétins soumis se déplace le dimanche matin pour aller glisser un bout de papier dans une boite à caca.

Pour changer vraiment les choses, il faut :
- soit une révolution armée. Je n'y suis pas favorable car c'est le peuple qui paiera l'addition.
- soit un taux d'abstention de 100%. J'y suis favorable car les requins, les pourris, les corrompus se battront jusqu'à la mort pour revendiquer le poste de maire, de député...

12.Posté par Jo le 10/10/2019 14:39 (depuis mobile)

Article à nuancer car la base augmente donc automatiquement le montant de l’impôt augmente. Effectivement, il n’y a pas la double peine de l’augmentation du taux et de la base mais au final vous payons plus quand même, du moins à St Paul

13.Posté par Anonyme le 10/10/2019 14:50 (depuis mobile)

Bras Panon a tapé fort pour une petite commune 33,32 . Il aurait du prendre aussi exemple sur les Avirons .

14.Posté par Taxe foncière à supprimer le 10/10/2019 15:39 (depuis mobile)

En achetant un terrain et en construisant on ''n''arrête pas de payer impôts et taxes . En vendant ou en héritant on paye impôts et taxes . Finalement c''est la mairie qui possède notre bien et elle pompe notre fric ad vitam aeternam. A supprimer.

15.Posté par la langue na poin le zo le 10/10/2019 15:39

SAINT LOUIS en tête du classement des taux les plus hauts et on revoit se pointer les 2 CH qui reviennent à la charge aprés quelques années de létargie pour se refaire une virginité!!!LE PIRE c'est qu'ils ont toutes les chances l'un comme l'autre à être réélu !!!!!! on voit bien sur le tableau qu'aprés les années de mr Ethéve c'est aller de pire en pire !!!!! comment ltoutes les communes sont à quelque 30/100 on culmine à plus de 60/100 à st louis!!!!! A NOUS ARRETER MANGER NOTRE VOMI

16.Posté par CONTRIBUABLE le 10/10/2019 16:25

vu le réchauffement climatique se ne seras que le gel momentanément attention au réchauffement que nos élus une fois élu ou réélu vont nous faire subir afin d assouvir leurs soif de pouvoir et de privilèges la parole d un élu ce n est que mensonge c est comme les bonimenteurs sur les champs de foire pour nous faire acheter a leur camelotes .

17.Posté par Fidol Castre le 10/10/2019 16:25

14.Posté par Taxe foncière à supprimer le 10/10/2019 15:39 (depuis mobile)

En achetant un terrain et en construisant on ''n''arrête pas de payer impôts et taxes . En vendant ou en héritant on paye impôts et taxes . Finalement c''est la mairie qui possède notre bien et elle pompe notre fric ad vitam aeternam. A supprimer.


Nous vivons dans un pays socialiste.

18.Posté par Anonyme le 10/10/2019 17:25 (depuis mobile)

Quel que soit les elections la campagne électorale est toujours basée sur des mensonges. Le mandat terminée on peut toujours analyser et voir que les promesses n''ont pas été tenues.
Ce sont les électeurs de bien réfléchir prochainement.

19.Posté par TICOQ le 10/10/2019 19:15

Parfaitement légal, tout comme voter pour un repris de Justice ou un type qui "dirige" une commune depuis 45 ans....voire plus.

20.Posté par Phil le 10/10/2019 19:26 (depuis mobile)

Quand on voit les taux pratiqués dans la commune de saint Louis on n a plus envie d y habiter. Mais on a pas le choix. HONTE à Patrick MALET et à ses sbires qui continuent à nous écraser.on s occupera d eux dans 5 mois. Il faut éradiquer les 2 resp

21.Posté par Fidel Gastro le 10/10/2019 21:08

Messieurs Dames !
S il vous plait !
Il ne faut pas trop faire la Malice la
Trop de Malicination n aide pas!
a cause de cela
les gens deviennent Malicieux
et dés lors la société en Pati
les calculs ,les taux ,les interets des uns et des autres , et
la jalousie entre les communes
n aidera pas gardont le cap .

22.Posté par bob le 10/10/2019 22:09

SAINT LOUIS EN TETE DE CLASSEMENT DEPUIS 2009 COMME D'HABITUDE !!! MI PROPOSE A LA JUSTICE DE SAISIR TOUS LES BIENS MOBILIERS ET IMMOBILIERS,SALAIRES,INDEMNITES,RETRAITE DE CLAUDE HOARAU,CYRILLE HAMILCARO ET PATRICK MALET OU LES ENVOYER EN PRISON DIRECTEMENT CAR CE SONT EUX LES RESPONSABLES DE CETTE SITUATION ET CE SONT LES CONTRIBUABLES QUI PAYENT...SAISIES OU PRISON !!!

23.Posté par Taloche le 11/10/2019 07:50 (depuis mobile)

Taxe très impopulaire ! Un enfant qui hérite une maison, même s''il traîne toute la misère du monde derrière lui, il doit payer. Si non, à la fin il serait contraint de se débarrasser de son bien. Les collectivités devraient en tenir compte

24.Posté par ali le kafhir le 11/10/2019 09:04

c'est baisser pour mieux augmenter
avec la réforme de la taxe en 2022 çà va douiller pour les propriétaires réunionnais
l'ile ou il vaudra mieux ne pas être propriétaire

25.Posté par Monsieur GEORGES le 11/10/2019 11:24

Saint Denis a bloqué ses taux car un recours a été fait contre l'augmentation votée pour 2016, qui a servi à sa réélection grâce à ses généreux cadeaux post-électoralistes (13ème mois, emplois CDI, CCAS au budget gonflé, récompenses aux associations para municipales)
A St Denis, le montant moyen de la taxe foncière est le quadruple de celui de Paris. Ce sont les bases qui sont surévaluées du fait des critères discriminatoires choisis par la municipalité. Un vrai scandale fiscal. Une honteuse spoliation des contribuables

26.Posté par CONTRIBUABLE le 11/10/2019 17:21

L ÉTAT DEVRAIT SE MÊLER A CETTE AFFAIRE DE TAXE FONCIÈRE ET OBLIGATION A TOUTES LES COMMUNES DE S ALIGNER SUR UN TAUX UNIQUE REVOIR LA BASE D IMPOSITION A LA BAISSE .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes