MENU ZINFOS
Océan Indien

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique


Par . - Publié le Lundi 27 Mai 2013 à 14:12 | Lu 1313 fois

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique
Sandton, banlieue nord et chic de Johannesburg, située à 30 minutes de l’aéroport international, est considérée comme la petite Suisse de l’Afrique avec sans nul doute "le kilomètre le plus riche d’Afrique". Ce quartier résidentiel de 154 kilomètres carrés abrite la Bourse de Johannesburg, les sièges de milliers de sociétés, de grands hôtels et Sandton City, le plus grand centre commercial du pays.

Les larges avenues sont bordées d’arbres centenaires, ses vastes zones pavillonnaires alignent villas cossues et townhouses (complexes d’appartements sécurisés) bien cachés derrière de hauts murs électrifiés, protégés 24 heures sur 24 par des sociétés privées d’intervention qui font fortune. Le gotha du black business y réside de même que les descendants des grandes familles blanches qui perpétuent leurs affaires.


A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique
Sandton n’était qu’un coin de campagne en 1969, durant l’apartheid. Son nom viendrait de Zandfontein, la ferme qui s’y trouvait jadis. C’est aussi, affirment certains, la contraction de deux noms, Sandown et Bryanston, des banlieues résidentielles englobées par Sandton. Quoi qu’il en soit, ce quartier incarne désormais le rêve américain de la nouvelle Afrique du Sud.

Sandton est considéré par les autorités comme une vitrine du pays. Un vaste centre de congrès y a été construit par un groupe d’investisseurs noirs, Tsogo Sun, pour abriter le Sommet mondial sur le développement durable, en 2002. Depuis la coupe du monde de football en 2010, le quartier est relié à l’aéroport international de Johannesburg par un train rapide, le Gautrain.

Et si la voiture reste reine, peu de piétons ne se distinguent, en dehors des employés noirs qui dépendent des transports en commun, les combis (taxis collectifs), pour se rendre à leur travail.


A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique
Les boutiques de Sandton sont réputées chez tous les amateurs de shopping à travers l’Afrique. Lacoste, Swatch, Louis Vuitton, Timberland, Mont Blanc… On trouve de tout, et surtout du luxe, dans le temple de la consommation qu’est Sandton City. Ce mall (galerie marchande) à l’américaine a été édifié en 1973. Il déploie ses magasins le long de grands couloirs de marbre.

La société qui gère cet espace de 144.000 mètres carrés, Liberty Propterties, va investir 177 millions d’euros pour l’étendre, le moderniser et construire le plus haut gratte-ciel d’Afrique. Un immeuble de 60 étages qui va supplanter le Carlton Center, situé dans le centre-ville de Johannesburg.

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique

Les week-ends, une foule multiraciale se presse à Sandton City pour aller au cinéma, flâner devant les boutiques les plus chères du pays et poser pour la photo sur Nelson Mandela Square. Dans un recoin de cette vaste place, au coeur du mall, une statue de bronze de l’ancien président a été érigée en mars 2004. Une œuvre signée par deux sculpteurs, l’un noir, Jacob Maponyane, l’autre blanc, Kobus Hattingh. Du haut de ses 6 mètres et de ses 2,5 tonnes, l’icône de bronze contemple une foule joyeuse et multiraciale qui défile à ses pieds, pour immortaliser l’instant.
A deux pas de Johannesburg, Sandton, la Suisse rêvée de l’Afrique




1.Posté par lot rényon le 27/05/2013 15:44

ca c est de l info local en continue !!!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes