MENU ZINFOS
Société

"A deux heures de vol de La Réunion, un régime dictatorial atteint aux libertés fondamentales"


Par - Publié le Samedi 27 Juillet 2019 à 16:51 | Lu 8032 fois

Me Mihidoiri Ali tenait ce samedi une conférence de presse pour alerter sur la situation politique et sociale aux Comores
Me Mihidoiri Ali tenait ce samedi une conférence de presse pour alerter sur la situation politique et sociale aux Comores
"A deux heures de vol de La Réunion, un régime dictatorial atteint aux libertés fondamentales, emprisonne, réprime", des cas de tortures ont également été rapportés. Le collectif Réunionnais des Résistants contre la dictature aux Comores, représenté par l’avocat et membre du collectif Mihidoiri Ali, dénonce "la dictature politique et religieuse qui sévit actuellement en Union des Comores". La réélection en mars dernier du président Azali Assoumani, au pouvoir depuis 2016, est entachée d’irrégularité et depuis de "graves atteintes aux droits de l’homme" sont perpétrées. "Nous faisons donc face à des répressions systématiques de manifestants, à des arrestations et des détentions arbitraires de journalistes, de membres de la société civile et d’opposants". C’est le cas notamment de l’ex-président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi inculpé pour fraude et placé en détention. 

"Des cas de tortures de membres de la société civile et de personnalités politiques ont été évoqués et dénoncés", précise également Me Mihidoiri Ali. Le 17 juin dernier, le Rapporteur spécial sur la torture des Nations Unies a d’ailleurs interrompu sa mission, entravé par les autorités comoriennes, rappelle l’avocat. Un "climat de terreur au sein de la population" que la diaspora comorienne présente à La Réunion et à travers le monde entend dénoncer et combattre. Un combat relayé donc par un collectif d’avocats inscrits aux Barreaux de Paris, Lyon, Saint-Denis, Saint-Pierre et Moroni. Une plainte pour violation des droits humains a ainsi été déposée devant la Commission Africaine des Droits de l’Homme contre l’Etat comorien début juillet. 

Quant à la dénonciation politique: "la France à travers le président Macron, a reçu à sa table récemment un dictateur dont il connait les agissements pourtant dénoncés par les instances internationales", déplore le représentant local du collectif. "Le contexte qui prévaut actuellement en Union des Comores a malheureusement mis fin à la paix sociale si chèrement acquise et laisse objectivement craindre le pire à savoir la multiplication des atteintes aux libertés fondamentales, des menaces graves à la sécurité publique, voire une guerre civile et l’afflux de plusieurs réfugiés dans les pays voisins".


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Yab bon des hauts le 27/07/2019 17:10

On a la même chose à Paris

2.Posté par Fanak le 27/07/2019 18:38 (depuis mobile)

Je men tape des commores

3.Posté par klod le 27/07/2019 18:45

a quelques heures de la RUN : il y a les maldives qui ont comme crédo : la peine de mort pour les enfants et la "charia" .....................

les riches "touristes " des maldives n'en ont rien à foutre, tout comme "la commission de l'OI ...............!!!!) .

les riches sans conscience en vacances loin de la réalité


rien contre "les riches" , certes, ( j'en rêve d'en faire parti!!!, ben oui ! ) mais tout CONTRE "les riches sans conscience " Lord mercy .


d'un monde "en conscience" ................. ? en 251 489 de l'an di grace ,

4.Posté par LBB le 27/07/2019 19:02

Rien ni personne ne vous empêche d'aller vous établir et d'ouvrir un cabinet d'avocat dans votre pays d'origine....Allez soutenir et défendre les vôtres, au lieu de vous faire l'habituel et emblématique défenseur des clandestins Srilankais qui débarquent dans notre île.Personne ne vous retient à La Réunion cher monsieur...

5.Posté par parlamer le 27/07/2019 19:45

ou est steve ?

nous aussi on a une dictature

6.Posté par Reunionnais le 27/07/2019 19:53 (depuis mobile)

on a deja suffisement de problemes ici a la reunion qu ils n exportent pas le leur ici

7.Posté par max cilaosa le 27/07/2019 20:06

eh oui, dans la vie il est indispensable de bien choisir, son identité ou le bien vivre, la démocratie et la liberté.
la population a opté pour l'identité , la nation comorienne, il faut assumer.

8.Posté par vieux papangue le 27/07/2019 20:07

ben !!!dans ce cas je vous conseille de prendre un avion ,et surtout d emmener avec vous mardenallom et compagnie.pour les defendrent, comme vous avez fait pour les mignants.et vous allez voir le resulta!!!!!!

9.Posté par francais le 27/07/2019 20:34

eh l avocat prend un billet d'avion et va le dire au président ASSOUMANI directement !!!!

10.Posté par JORI le 27/07/2019 21:07 (depuis mobile)

Et quelles seraient ces "libertés fondamentales" dans un pays islamiste ??.

11.Posté par Choupette le 27/07/2019 22:58

C'est un gag ?

Oui, c'est un gag.

Lol.

12.Posté par diaspora le 28/07/2019 01:41

Les comoriens ne s'intéressent pas en profondeur à la politique. Ils ont accepté Azali et tout ce qui les intéresse c'est leur grand mariage. Actuellement aux Comores, il y a toute sorte de cérémonies à base de démesure matin midi et soir. Les "je viens (la diaspora)" et les locaux sont parés de leurs plus beaux habits (des manteaux avec des fils en or) sans aucune considération pour la misère ambiante. Tout ce qui compte c'est l'honneur et le soit-disant rang social. Deux attributs totalement rejetés par l'islam. Deux attributs sataniques. Le prophète de l'islam avait aboli l'esclavage et tous les honneurs liés à la lignée. Le plus pieux était susceptible d'être le plus méritant si Dieu avait accepté son oeuvre mais dans le doute, il était au même niveau social que les autres. Les comoriens n'ont pas besoin d'un projet politique, les comoriens ont besoin de changer leurs mentalités. A la Réunion, en France et aux Comores, les comoriens,en général, ont choisi le paraître au détriment de la sincérité. Ils n'ont pas compris que Dieu ne change pas l'état d'un peuple tant que les individus ne se changent pas. Combattez vos propres injustices, vos injustices familiales, vos injustices sociales, avant de vouloir combattre les injustices d'un pays. Peut-être alors que les choses pourront changer.....Ne doutez point de la grandeur de la Justice, la vraie celle qui se fait par des actes et non des paroles !

13.Posté par Ti Tangue zilé zone le 28/07/2019 03:18 (depuis mobile)

Ah oui post 6 : «  ils » viennent entacher les résultats les votes de nos villes ...Sin dni - st andre - st louis - bientôt st voir Tampon PAS UN AVOCAT POUR DÉNONCER ? Ti Morel ?

14.Posté par Domi le 28/07/2019 06:11 (depuis mobile)

Voyons Maître une citadelle se prend de l’interieur !!!
Mon père quand il a voulu aider notre pays il a rejoint la France afin de combattre les nazis !!
C’est vrai que vous devez défendre les migrants qui arrivent et vous ne risquez rien !!!!

15.Posté par liberté le 28/07/2019 08:09

@ Jori: 1

Au sujet des médias dits alternatifs en Europe et aux Usa, que quelques uns prennent la peine d'aller vérifier combien ont changé de propriétaire en une année: certains ont désormais pris une trajectoire RADICALEMENT opposée à celle initialement affichée.

Méthode: avec votre Pc, ouvrez le site en question. Via un autre site de lecture l'IP, détectez ce numéro (qui diffère souvent de ce que le site affiche). Grace à un autre site qui vous donnera les infos propriétaires selon l'IP, vous comprendrez que chaque lecture rémunérée par la publicité alimente des choses pas très nettes...

16.Posté par un ancien le 28/07/2019 08:52

C est un problème comorien que doit régler le peuple comorien, il faut maintenant fermer le ban.....Maître continuez à protéger le droit et les victimes en France c est aussi très utile, un autre avocat Français brillant d'origine comorienne a tout perdu ou presque en voulant s'occuper des Comores c 'est Maître LARIFOU.... ..à méditer.

17.Posté par titi974 le 28/07/2019 09:48

Les vrais résistants se battent pour leurs pays sur place et pas en faisant des conférences de presse à deux heures de vol beaucoup crachent sur la France quand ils y émigrent mais n’ont aucune honte à demander à la France d’ aller jouer aux gendarmes sur leurs territoires ce qui est tout de même un comble.....

18.Posté par JEAN CLAUDE le 28/07/2019 09:51

post 1 tu devrais voir un medecin car tu presentes tous les troubles d'une personne a l'esprit derange

19.Posté par Le Jacobin le 28/07/2019 10:23

Pourquoi il ne prend pas le maquis aux Comores pour défendre ses idées?

Je lui répondrai qu'à deux heures de la Réunion démocratique.... il y a une dictature à combattre LES COMORES, que les courageux qui veulent la combattre me suivent.

Ils veulent récupérer Mayotte pour en faire une dictature.

20.Posté par christophe keys le 28/07/2019 10:35

c'est le meme avocat qu'on voit à la TV nous expliquer qu'on doit acceuillir tous les migrants qd un bateau arriive du sri lanka.....Ce Monsieur a vraiment l'air très soucieux de la france et des francais dis donc!!qu'il aille faire sa politique aux comore's!!!Ah non il préferera rester à la réunion pour toucher son fric du contribuable francais avec des procédures ridicules

21.Posté par Taloche le 28/07/2019 11:01 (depuis mobile)

Là, mon cher Maître vous prenez plein la tronche. Vous auriez mieux fait de vous taire !

22.Posté par olivier martin le 28/07/2019 12:02 (depuis mobile)

Quel C... ce Mihidoiri. Qu il aille s enrichir ds son pays et defendre les siens au lieu de venir parader a chaque fois qu il y a des migrants. Quel donneur de lecon qu il arrete son cinema.

23.Posté par Metis le 28/07/2019 12:07 (depuis mobile)

il se prend pour qui celui la

24.Posté par le vengeur manqué le 28/07/2019 12:31

Courageux à la Réunion, lâche aux Comores.
Me Mihidoiri Ali n'a pas ouvert sa bouche quand sa consoeur défenseure des sans papiers comoriens s'est faite tabassée par le collectif des soi-disants citoyen. Ha oui c'était une zungu donc ne compte pas.
Il n'a pas ouvert sa bouche quand cette pétition a été lancé :
http://france-mayotte.fr/communique-de-presse-du-collectif-des-citoyens-et-intersyndicale-de-mayotte-immigration-illegale-comores.

Oui DIASPORA tu as parfaitement raison honte aux "je viens" qui paradent en juillet-août avec l'argent des minima sociaux français.Ali Soilihi avait raison concernant le grand mariage et on l'a assassiné.

25.Posté par JORI le 28/07/2019 12:37 (depuis mobile)

15. Liberté. Quel est le rapport avec mon post 10.??. Pour info je ne suis pas l'auteur du post 1.

26.Posté par liberté le 28/07/2019 15:49

(Avec les sous-titres)

Post 25 Jori: J'approuvais votre commentaire en post 10, via un "plus UN".

J'argumentais ensuite sur un autre domaine, motif pour lequel je changeais de paragraphe.


27.Posté par MICHOU le 28/07/2019 15:54

Ils ont choisi l'indépendance et Dieu aussi les a oubliés. Y a til encore un pilote dans l'avion

28.Posté par Joseph le 28/07/2019 17:57

En 1974, vous avez voté unanimement pour votre indépendance. Vous avez élu un dictateur, à présent, comme dit Réyoné : En sort à zot, y gard pas nous !

29.Posté par JORI le 28/07/2019 18:09

26.Posté par liberté le 28/07/2019 15:49
Merci pour l'explication.

30.Posté par JORI le 28/07/2019 18:26

Il y a une politique sociale aux Comores???. Mais pourquoi veulent ils alors tous venir sur le territoire français????.

31.Posté par " VIEUX CREOLE " le 28/07/2019 20:14

BALAYONS D'ABORD - c'est urgent - A L 'INTÉRIEUR DE NOS COLLECTIVITÉS LOCALES ( LES DEUX PLUS GRANDES NOTAMMENT ) ! !
---- PRÉOCCUPONS -NOUS DE SAVOIR SI LES" SCANDALES" , LES " AFFAIRES". . '"DÉNONCÉS DANS LA PRESSE LOCALE - ET MÊME PARISIENNE - CES TEMPS DERNIERS , SERONT ENFIN JUGÉES DEVANT DES TRIBUNAUX ! ! !

32.Posté par Michel le 28/07/2019 20:39

Je cite :

Mihidoiri Ali, dénonce "la dictature politique et religieuse qui sévit actuellement en Union des Comores".

et plus loin :

"Nous faisons donc face à des répressions systématiques de manifestants, à des arrestations et des détentions arbitraires de journalistes, de membres de la société civile et d’opposants". C’est le cas notamment de l’ex-président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi inculpé pour fraude et placé en détention.

Sambi n'exerçait-il pas du temps où il était président des Comores une dictature politique et religieuse ?
Alors de quoi se plaint Mr Mihidoiri Ali ?

33.Posté par Michel le 28/07/2019 20:44

Dans tous les pays où la religion (ici l'Islam) fait la loi, les peuples sont soumis et, de fait, incapables de se diriger par eux-mêmes.
La religion est une drogue qui permet à la dictature de s'exercer avec l'assentiment du peuple.
Pas de liberté (de penser, de s'organiser, de se projeter dans l'avenir) sans séparation des religions et de l'Etat.
La religion est un carcan qui ensère les cerveaux !
Liberté pour la matière grise !

34.Posté par CORINNE COUAPEL le 29/07/2019 08:25

Quand même un peu facile de faire le robIn des bois à distance ...

35.Posté par Ald'eau le 29/07/2019 08:27

@post 33:

- Les religions sont souvent porteuses d'un précieux savoir, considéré comme mythologique. La religion est le seul véhicule efficace dans le temps, pour le transmettre.

Le prosélytisme violent asservi les peuples, en ce qu'il bride la liberté de penser des plus faibles (les moins violents). De ceux-là même qui trouvent un modèle de vie paisible dans les religions, quelque soit l'époque considérée...

Tout schéma de pensée prédéfini, y compris le rationnalisme, "ensère les cerveaux", qu'il soit ou non d'inspiration religieuse. Il conviendrait alors d'enseigner à chacun de ne retenir que ce qui est bon pour lui, sans nuire aux autres.

36.Posté par JORI le 29/07/2019 09:21 (depuis mobile)

Avec tout ces gens arrêtés dit "arbitrairement", que fait encore cet avocat ici ?. Il devrait être sur place à défendre ses compatriotes. Ai je dit une bêtise ?. Encore une diront certains. À croire que c''est plus facile d''écrire un article !.

37.Posté par Ald'eau le 29/07/2019 10:56

@post 36 JORI:"Ai je dit une bêtise ?. Encore une diront certains":

Je n'en fais pas partie.
Je prends d'ailleurs plaisir à régulièrement vous lire.

---

Un avocat peut-il régulièrement exercer hors de son barreau ? En qualité de conseil oui et nous l'avons souvent constaté dans certains pays reconnus implaccables envers leurs peuples. C'est toute une politique...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes