Faits-divers

À bout, la gramoune tue son mari atteint d'Alzheimer

Mardi 3 Janvier 2017 - 08:26

Marie-Yolande Sinama, âgée de 74 ans au moment des faits est poursuivie pour le meurtre de son conjoint. Après 7 mois de détention, elle a été placée sous contrôle judiciaire.


À bout, la gramoune tue son mari atteint d'Alzheimer
Le drame s’est déroulé le 4 octobre 2015 relate le Journal de l’île. À Pierrefonds, Yvon Sinama, 70 ans et atteint de la maladie d’Alzheimer est retrouvé mort étouffé chez lui. Sa femme s’est présentée dans la nuit chez ses voisins, en pleurs, déclarant en avoir fini.

La gramoune reconnait avoir étouffé son époux. Yvon Sinama revenait de chez son voisin, visiblement alcoolisé. Un échange s’ensuit, et la gramoune avoue avoir plaqué un oreiller sur le visage de son mari pour étouffer les cris de la dispute. Elle mentira d’abord, affirmant que son mari s’est suicidé. Des traces sur le visage et le cou du gramoune vont venir éveiller les soupçons des enquêteurs.

Un geste commis sur fond d’alcoolisme, de disputes, de misère et de violences conjugales. La maladie faisant son oeuvre, l’époux déjà violent devenait de plus en plus agressif.

Marie-Yolande Sinama, elle-même malade a expliqué voir de plus en plus de mal à faire face. Elle aurait tenté de faire placer son époux dans un établissement spécialisé en vain.

Marie-Yolande Sinama nie l’intention de tuer et explique avoir été poussée à bout, désemparée face à la maladie de son mari. Pourtant, elle est bien poursuivie pour meurtre et risque donc la réclusion criminelle à perpétuité. Tout d’abord incarcérée, elle a été placée sous contrôle judiciaire en attendant son procès dans quelques mois.
Lu 6342 fois



1.Posté par Maître CoNNar le 03/01/2017 08:47

Juge vite avant le mois de mai 2017 ......lé temps'Francois lé encore la

2.Posté par Phoénix420 le 03/01/2017 09:01

Vite il faut que Hollande lui délivre un non-lieu ou à défaut une grâce; cette dame n'a pas pu faire autrement car confrontée à une forme chronique de "violence conjugale"!!

3.Posté par cmoin le 03/01/2017 10:10

Elle doit rester en prison!Si c'était un homme ce serait le cas!Honte à la justice!

4.Posté par zamizot le 03/01/2017 11:28

Avis perso, une personne atteinte d’Alzheimer peut être considérée comme une personne morte, la loi devrait s’adapter!

5.Posté par STOP INJUSTICE le 03/01/2017 11:31

Et dire que celui qui a volé des mangues est en prison !!!! elle est belle notre justice !!! elle est complètement dépassée

6.Posté par Phoénix420 le 03/01/2017 12:10

Post 4: j'espère que vous ou l'un de vos proches n'ayez jamais à contracter cette maladie!!Ne jamais cracher en l'air car si la roue tourne pour vous, ce jour là vous serez bons à être enterrés vivants!!

7.Posté par zorbec le 03/01/2017 14:40

Au lieu de raconter des âneries, prenez une bonne résolution pour l'année nouvelle. Allez visiter une famille qui vit au quotidien avec une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer au stade presque terminal. Après vous pourriez faire tous les commentaires que vous voulez... Juste une journée pour voir l'enfer des aidants.

8.Posté par Danielle LALLEMAND le 03/01/2017 17:30

que font les services concernés?
Est-elle vraiment responsable ?
Ne jugeons pas !

Elle aurait tenté de faire placer son époux dans un établissement spécialisé en vain.

9.Posté par Fidol Castre le 03/01/2017 19:02

Avis perso, une personne atteinte d’Alzheimer peut être considérée comme une personne morte, la loi devrait s’adapter!


Pareil pour les personnes atteintes de connerie aigue

10.Posté par Mango le 04/01/2017 12:30

D'accord avec les post 6 et 7
Qui êtes-vous pour juger ainsi ?????????
je suis créole et j'ai honte de cette mentalité vraiment spéciale ici........
Comme quoi tortue i voit pas zot queue.......

11.Posté par Jules Bénard le 06/01/2017 08:58

Il y a des pauvres gens qui ne savent plus quoi faire pour se sortir d'une situation infernale.
Et il y a un tas de CoNNards qui jugent plus vite qu'ils ne mettent de temps à penser.
Qui peut dire qu'il sera capable de supporter jusqu'au bout une vie de galère ?
Soyons modestes devant la douleur des autres ; l'empathie n'a jamais fait mal aux seins !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Décembre 2017 - 07:01 Découverte macabre à Saint-Joseph