MENU ZINFOS
Faits-divers

A Saint-Benoît, deux mineurs veulent être interpellés. Les gendarmes ne sont pas au bout de leurs surprises


Les gendarmes de l'Est sont intervenus ce jeudi dans un quartier de Saint-Benoît et de façon étrange, à la demande de deux mineurs qui s'accusaient d'une séquestration soi-disant commise il y a deux semaines de cela. C'est plutôt une embuscade qui attendait les forces de l'ordre.

Par - Publié le Jeudi 22 Avril 2021 à 19:55 | Lu 24065 fois

Ce jeudi à 14h30, deux mineurs défavorablement connus de la brigade de Saint-Benoît contactent le centre d'appels de la gendarmerie.

Au téléphone, ils indiquent vouloir être interpellés par la gendarmerie en invoquant une séquestration qu'ils ont commise il y a deux semaines. Ils déclarent détenir des couteaux et se trouver quartier Bras Fusil, une zone sensible de la commune de Saint-Benoit.

Trois gendarmes mobiles sont engagés et découvrent les deux jeunes, chacun porteur d'un couteau, l'un dans sa poche et l'autre dans sa sacoche.

Ils sont interpellés pour menaces de crime ou délit contre dépositaire de l'autorité publique mais aussi port d'arme blanche sans motif légitime. Ils sont conduits à la gendarmerie de Saint-Benoit mais au cours du trajet, questionné sur la véracité de la séquestration, l'un d'eux déclare qu'il s'agissait d'une embuscade pour attaquer les gendarmes avec les couteaux.

Les mis en cause ne sont âgés que de 15 ans.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Vall le 22/04/2021 21:14

15 ans deforablement connu
Ça promet faut leur mettre un coup de frein ts de suite
Case prison
Dommage à 15 ans mais c la seul solution

2.Posté par Yooopayayaye! le 22/04/2021 22:15

15 ans et déjà des envies de crimes!!

3.Posté par Lulu le 22/04/2021 23:08

Tant que la justice va protéger ces voyous en plus mineurs......

4.Posté par Freedom fighter le 23/04/2021 05:44

Suppression de la caf... réouverture des bagnes. Cela devient nécessaire

5.Posté par titi974 le 23/04/2021 07:55

Quelle triste jeunesse mais où sont les parents ? Quelle éducation ils leurs donnent ?

6.Posté par riverstar974 le 23/04/2021 07:56

un petit rappel à la loi sera prononcé par un juge gauchiste

7.Posté par Damnation memoriae le 23/04/2021 08:14

Même pas les c....... de passer à l'acte mais déjà l'esprit bien pourri.
Les parents sont où?
Il faudrait une enquête sociale et prendre des mesures disciplinaires contre les parents ET leurs petite frappes de gosses trop gâtés...

8.Posté par Biroute le 23/04/2021 09:46

Les pieds nickelés sont de retours...

9.Posté par Batiment H le 23/04/2021 10:05

Faut arrêter de juger bêtement les gens...

Quand ou lé parents et concernés ou causera pas comme ca !

Faut arrêter de croire ue cela n'arrive qu'aux enfants des autres

Faut arrêter de se croire supérieurs aux autre

Faut arrêter de croire qu'il y a MOI et les AUTRES.

Puisses ces marmailles évoluer mentalement, être sevrer et devenir meilleur, pour le bien être de tous !

10.Posté par Matulu le 23/04/2021 10:18

Exit la CAF vive l'APECA!

11.Posté par raylaf le 23/04/2021 12:18

Bravo Post 10...les forces de l'ordre sont l'objet en permanence d'attaques, et que fait La Justice : 3 mois sursis avec obligation de travailler !!! Le jour où ils s'attaqueront aux magistrats, qui se cachent derrière leur robe noire : cela sera une autre musique...j'ai travaillé pendant 30 ans dans les tribunaux et je sais de quoi je parle...Les magistrats sont au-dessus de tout : "La Loi c'est Moi"...comme dans le film..

12.Posté par Marylen BRICE le 23/04/2021 13:07

@Post 9
Non arrêtez ! Admettez la réalité. En amont, l'éducation de ces mineurs est bel et bien en cause, quoi que vous disiez !
De nos jours, le laxisme, l'alcool, la drogue, la facilité de profiter de l'argent public sans l'effort du mérite, font le cloaque de la société. Coupons le cou aux vermines, ça évitera leur récidive et fera réfléchir les autres !
Lorsqu'un minimum d'éducation est dispensé, le jeune réfléchit à deux fois avant de faire une connerie !

13.Posté par cmoin le 23/04/2021 16:36

30ans de prison serait mérité.

14.Posté par Bridel le 23/04/2021 16:56

Et dire que ce sont les parents de ce milieu social poubelle qui font le plus de gosses..
Çà laisse augurer une Réunion à la dérive d'ici quelques années où nous serons victimes du nombre, ce nombre que peu de politiciens soit disants avertis tiennent compte dans notre pays...
Et pourtant, nous serons, hélas, dans un futur proche, tous tributaires du NOMBRE...TOUS !

15.Posté par le palmiste masqué le 23/04/2021 18:04

Deux bons marmailles en fait, et à haut potentiel comme on dit désormais...

16.Posté par Ouais... le 24/04/2021 18:21

Supprimer les revenus sociaux, ou alloc, c est vrai rien de mieux pour augmenter la sécurité. L insécurité, à des cause,les bonnes pistes seront aborder, quand les politiques s intéresseront, au problème de font. L apeca, version moderne serait une bonne solution pour commencer, mais l inculcation des valeurs de la société aussi...

17.Posté par Robocop le 26/04/2021 19:57

Y a des coups de pieds au cul et aux couilles qui se perdent! Y regarde trop films!!!

18.Posté par Accusée Mayotte le 29/04/2021 20:07

Courage les grands frères.
Accusée Mayotte, ici c'est tout les jours carnaval.
Je peux parler, j'ai eu les deux mains ouvert aux sabre laser, trois zorro,la nuit, cagoulé,ma compagne n'a rien !, c'est vital,si c'était pas le cas : casa barreau.
Accusée Mayotte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes