MENU ZINFOS
Communiqué

A Paris, une présentation sur les prédateurs, en lien avec le risque requin


Jean-François Nativel a organisé une présentation sur les prédateurs ce mercredi, dans une salle à l’Assemblée nationale.

Par N.P - Publié le Vendredi 22 Octobre 2021 à 16:04

A Paris, une présentation sur les prédateurs, en lien avec le risque requin
Le communiqué du conseiller départemental :

Le mercredi 20 octobre 2021, j’ai pu organiser une présentation sur les prédateurs, dans une salle à l’Assemblée nationale. J’ai pu réunir les principaux intervenants sur ce sujet : 
-Bruno Lecomte, berger des Vosges, spécialiste de la protection des troupeaux face au loup.
-Olivier Maurin, berger du Béarn, co-président de la Fédération Française de Défense du pastoralisme, en passe de réussir à placer cette pratique au patrimoine mondial de l’Unesco.
-Magali Lacube, porte-parole de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine d'Ariège-Pyrénées (ASPAP), engagée face à l’ours, et à sa réintroduction forcée dans les Pyrénées.
-Adrien Adam, influenceur de la chaîne YouTube « pas végan », spécialiste de la lutte contre l’idéologie animaliste/antispéciste, et défenseur de la gastronomie française.
L’ensemble des députés, collaborateurs et journalistes présents ont exprimé leur satisfaction vis-à-vis de cette présentation, et reconnu la pertinence de cette approche globale. 
Cette action réussie pourrait également déboucher sur une prise en compte inespérée et inédite de notre problématique, dans le cadre d’une évaluation du coût des prédateurs, commandée en ce moment-même par la commission des finances de l’Assemblée nationale.  
La députée en charge de ce dossier, Emilie Bonnivard, s’est engagée à faire une demande afin que nous puissions y être intégrés, puisque cette évaluation, pourtant « nationale », n'était prévue que pour les prédateurs sur le territoire métropolitain… Pas dans les outre-mer !

Si cette démarche aboutit, cette mission viendra étudier notre cas ici depuis 2011, et interroger l’ensemble des responsables, institutions et acteurs locaux de cette problématique. 

En plus des coûts économiques, de ceux qui ont tout perdu, commerçants, écoles de surf etc., j’ai insisté sur notre particularité, à savoir un coût humain démesuré, avec les 11 morts et 5 mutilés graves : à la Réunion, ce ne sont pas des brebis mortes qu’on évalue ici, bien malheureusement !

Je remercie notre député, Jean-Luc Poudroux, qui m’a permis de faire aboutir ce projet, s’inscrivant dans mes démarches pour faire reconnaître notre problème au plan national, et permettre définitivement un retour serein à l’océan. 
 
Par ailleurs, mardi 19 octobre 2021, j’ai rencontré le conseiller Outre-mer du président, à l’Élysée. L'occasion de faire un bilan à l'approche de la fin de mandat, par rapport à certains engagements. Ainsi, conformément au propos du président lors de son passage de 2017 en campagne électorale, où il avait reconnu l’incompatibilité d’une réserve marine protégeant des prédateurs au cœur d’une zone balnéaire, il s’agit de permettre une dérogation à la règle de protection des espèces concernées dans les zones de protection renforcées de la réserve marine, en l’absence de moyens suffisants pour protéger les humains. 

Nous avons abordé la levée de l’interdiction de baignade d’ici 2022 au profit d’un retour au risques et périls, pour respecter l’engagement du président en 2019 de « rendre la mer aux Réunionnais ». J’ai rappelé ma volonté de réconcilier les Réunionnais avec l’océan, afin de permettre la connaissance et la valorisation de notre patrimoine littoral, indispensable à une meilleure acceptation de la politique publique de réduction du risque requin.

Par ailleurs, j’ai mis en garde sur les fonds déjà très importants qui ont été engagés, à savoir 2 millions d’euros/ans, et sur l’infaisabilité de gonfler encore et encore cette enveloppe dans notre contexte de grande pauvreté, sachant qu’elle va être déjà difficile à maintenir à ce niveau, vu le changement politique récent à la région. Enfin, dans le cadre des échanges futurs qu’il m’a promis d’entretenir, j’y ajouterai nos attentes s’agissant d’un retour à la commercialisation, afin de rendre durable la pêche préventive. Bien sûr il m’a expliqué comme à chaque fois que tout est question « d’arbitrage », à savoir le poids respectif des deux camps, en les ménageant. Ce à quoi j’ai répondu que cela fait déjà 4 ans que la majorité présidentielle nous parle d’arbitrage… sans que rien ne soit vraiment arbitré, pour preuve, la décision récente du préfet de retirer son arrêté de pêche !

Celui-ci est en effet incompatible avec les règles sur les zones de protection renforcées de la Réserve Marine, englobant nos plus belles plages telles que Boucan, et donc toujours impossible à sécuriser en 2021… 




1.Posté par Eric le 22/10/2021 18:57

Bravo et merci pour votre engagement depuis toutes ces années !

2.Posté par Lotus974 le 22/10/2021 19:24

Bravo et merci à Monsieur Nativel de ne rien lâcher sur ce sujet. Il est temps que les promesses de rendre l'océan aux réunionnais se concrétisent.

3.Posté par tantine tansale le 23/10/2021 09:56

rendre l'odean ??... il en est encoreeee la ? mais personne nous a pris l'ocean ! il y a simplement des regles a suivre,
on peut se baigner, faire de la plongee, du kayak, de l'apnee, de la chasse sous marin, du surf,
qu'est qui raconte encore ??

4.Posté par Abeille le 23/10/2021 12:30

Vraiment n importe quoi de rendre l ocean aux reunionnais !?! Ce discours va à l encontre de la biodiversite ! On ne pense qu à l argent oui et à deux ou trois qui prennent tous les risques pour se pavaner devant la presse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes