MENU ZINFOS
Zot Zinfos

A M. Olivier Hoarau, le maire du Port


Par un portois désabusé - Publié le Lundi 30 Juin 2014 à 10:00 | Lu 872 fois

A M. Olivier Hoarau, le maire du Port
Monsieur le Maire du Port

En mars dernier, les journaux ont décrit votre élection comme étant une libération pour le ville du Port.Vous-même vous avez considéré cela comme un résultat historique. Vous avez annoncez que vous vouliez reconstruire la ville du Port et que vous seriez le maire de tous les Portois.
Après les paroles... les actes... En tant que dirigeant d'une association sportive j'ai de plus en plus de mal à dormir et je ne comprends pas que votre reconstruction repose sur autant d'agressivité. En effet, ces dernières semaines, je ne compte plus le nombre de coups de fil que j'ai reçu pour les élections du président de l'OMS. Vous aviez votre candidat et pour s'assurer que ce dernier soit élu, j'ai été harcelé de réunion et de coups fil (...). La semaine dernière lors de cette élection, votre candidat n'a pas été élu et (...) a commencé à lancer des menaces à l'assistance. Les associations et les dirigeants qui n'ont pas voté pour son candidat auront des comptes à rendre et "la mairie allait fermer les vannes" de l'OMS. Quel triste spectacle. Comment voulez vous que les dirigeants d'association aient envie de voter pour quelqu'un présenté par des élus qui ne font que dénigrer nos autres collègues dirigeants, qui ne disent même pas bonjour et ne se présentent pas sur les sites sportifs et qui proposent comme candidats leur conjointe lors des élections associatives. Ce sera bientôt leurs enfants que nous verrons profiter des emplois dans le milieu sportif. C'est déjà avec beaucoup de regrets que nous avons vu que votre équipe a ramené au Port une ex élue de la mairie de St-Paul comme employée à l'OMS.

Cette semaine, j'ai de nouveau été noyé d'appels téléphoniques. Quelle surprise d'entendre des menaces pour les créneaux au associations sportives, pour les subventions, pour les employés de l'OMS... Après des années de bénévolat, j'ai du mal à comprendre de telles méthodes du passé. Avec votre élection, j'étais vraiment dans l'attente d'une nouvelle façon de faire de la politique... mais en mieux. Comment voulez-vous que les dirigeants sportifs et culturels acceptent de continuer leur bénévolat avec de telle menace. J’espère que de telles méthodes ne vont pas toucher les jeunes de quartier, parce que si à mon âge je peux exprimer mon mécontentement et ma désillusion dans un courrier, nos jeunes de quartiers l'exprimeront malheureusement d'une autre manière. On se souvient encore de février 2013 pour ceux qui ont la mémoire courte... Aujourd'hui j'ai peur pour les associations, pour les bénévoles, pour les sportifs, pour les quartiers et je ne sais pas si de telles méthodes ne vont pas tuer l'engagement des bénévoles. J'ai sans doutes voté pour un nouveau projet au Port mais pas forcément pour ces méthodes.
Pour ne pas risquer de représailles je ne signerais pas ce courrier, a vous Monsieur Le Maire du PORT et à votre équipe.

UN PORTOIS DÉSABUSÉ




1.Posté par Coq la kour le 30/06/2014 14:19

Hé oui chers amis qui croyait au changement pour le Port, les mêmes méthodes que par le passée on repris et même pire que ça, mais le retour de boomerang est proche pour Mr Hoarau !

2.Posté par Clara Dejean le 19/12/2016 20:23 (depuis mobile)

Bonjour je suis une milantante j habite sur le port j aime bien la politique j étais à côté de Samuel Moine que je connais bien et d Olivier hoareau je suis une mère de famille je me bats pour trouver un emploi .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes