MENU ZINFOS
Santé

À 82 ans et sous respirateur artificiel, il est transféré dans un hôpital sans réanimateur


Un patient de 82 ans en difficulté respiratoire au CHU de Saint-Pierre a été transféré à l’hôpital de Saint-Joseph. Un hôpital inadapté pour ce type de soins. Une situation ubuesque qui révolte sa famille.

Par - Publié le Lundi 20 Avril 2020 à 12:26 | Lu 9184 fois

La pilule ne passe toujours pas pour Éric*. Samedi dernier, son père âgé de 82 ans a été transporté à l’hôpital de Saint-Pierre pour une paralysie des membres inférieurs doublée d'une forte fièvre. Les analyses révéleront qu’il est positif à la dengue. Mais l’admission à l’hôpital marque également le début du cauchemar.

Arrivé au CHU du sud vers 10h du matin, "il a été laissé sans manger et sans boire jusqu’à 1h du matin", affirme Éric. Conséquence, l’octogénaire a commencé à s’agiter, ce qui lui a valu de se faire attacher les bras. Finalement pris en charge à cause de difficultés respiratoires, il a passé la nuit sous oxygène. Mais vu son âge, les médecins décident de ne pas l’intuber, sans pour autant donner plus d’explications à ses proches. C’est grâce à un membre de la famille travaillant au CHU qu’ils apprendront la nouvelle.

Le lendemain, sa situation s’étant un peu améliorée, décision est prise de le transférer à l’hôpital de Saint-Joseph pourtant dépourvu de réanimateur. "Même le médecin de l’hôpital de St-Joseph n’a pas compris cette décision", peste Éric, car en cas de complications, l’établissement ne peut pas faire face. Finalement, des discussions sont actuellement en cours pour le ramener à Saint-Pierre.

"On joue à pile ou face avec lui. On le ballotte de droite à gauche. Je comprendrais qu’ils ne prennent pas de risques s’ils ne peuvent pas faire autrement, si les hôpitaux étaient saturés comme en métropole, mais ce n’est pas le cas. Il a le droit à un minimum d’égards", s’énerve le père de famille.

Actuellement, seulement deux personnes sont en réanimation à La Réunion dans le cadre du coronavirus.

Cette expérience révolte Éric qui regrette "la dégradation hallucinante de notre système de santé que l’on vantait comme l’un des meilleurs du monde. Aujourd’hui, le pays des droits de l’homme, de la révolution et des valeurs laisse crever comme des chiens ses vieux citoyens".

*Prénom d'emprunt



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par La vérité vraie... le 20/04/2020 13:00

En Marche !

2.Posté par jean jouhis le 20/04/2020 13:20

application du nouveau plan RETRAITE !!
on elimine les vieux qui coutent cher !!i

3.Posté par kaloupillé le 20/04/2020 13:30

C 'est pas la Première fois que j' entends parler de cette AMBIANCE au CHU de St Pierre m^me celui du CHU de la Belle Pierre ça arrive à certains Malades qui ne sont pas Occupés et laisser à la Dérive quand il arrive ... est ce que c'est à la Tête du Client ou certains Favoris selon l' étiquette ? ( pour les Riches plus les Pauvres ? )

4.Posté par PEC-PEC le 20/04/2020 13:43

Il ne s'agit pas d'un problème hospitalier, mais une décision inappropriée prise par des soignants.
C'est tout simplement un choix morbide qui ne s'explique que par une erreur ou pire une décision voulue et assumée prise par des gens qui ne méritent pas le nom de soignant, et ça c'est honteux voir criminel.

5.Posté par lud le 20/04/2020 14:10

On peut approuver ou pas le système de santé mais delà dire qu'on laisse crever comme des chiens c'est un peu fort..... Modérer vos propos Svp... La réunion n'est pas le centre du monde LOL.

6.Posté par Matin le 20/04/2020 14:34 (depuis mobile)

Je propose de rétablir l ISF pour financer les structures hospitalières. A trop aider les riches et les copains coquins on a des hôpitaux en ruine

7.Posté par Jambalac le 20/04/2020 14:58

Programme du candidat MACRON à l'élection présidentielle:

"
Objectif 2 : Accélérer la lutte contre les inégalités de santé.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui renoncent encore à des soins essentiels en raison des frais qui restent à leur charge, ou des difficultés qu’ils rencontrent pour trouver un médecin disponible près de chez eux.

Demain, nous améliorerons la couverture des soins pour tous, nous renforcerons leur accessibilité et leur disponibilité sur tous les territoires, tout en garantissant leur qualité"

8.Posté par Matthieu le 20/04/2020 15:10 (depuis mobile)

Les vieux apparaissent inutiles

9.Posté par Fabg le 20/04/2020 15:19

Courage à la famille et à la victime!
Dites-vous bien que si votre père était en EPHAD certains soignants n'auraient pas hésité à lui administrer du RIVOTRIL en disant qu'il avait le Covid19 et qu'il n'y avait plus de place dans les hôpitaux. En tout cas en métropole ça se passe parfois comme ça. Inutile de vous dire que du RIVOTRIL en injection = mort.
Alors que parfois le patient a juste une pneumonie qui aurait pu très bien se soigner avec des antibiotiques…
EUGENISME… On y est.
EN MARCHE (bravo à tous les moutons qui ont élu ce psychopathe au service des illuminés).

10.Posté par Eric le 20/04/2020 15:55

@ Lud oui vous avez raison. La Réunion n'est pas le centre de la Pandémie : 2 personnes en Réa actuellement pour plus de 100 lits disponibles. Heureusement pour nous d'ailleurs. Ce qui est mis en cause ce n'est pas les soignants mais "un protocole COVID" qui fait office de principe en dépit de tout bon sens : On laisse des lits de Réa vacants au cas où, on ne s'embête pas avec les personnes d'un certain âge. A quoi ça sert "de les prolonger" encore un peu. Et la famille ne peut pas les voir - même si pas positif au Covid - (mais on peut aller acheter son journal, ses cigarettes, faire pisser son chien - encore ).
Voyez vous j'élève des chiens depuis 25 ans. Je les ai tous accompagnés jusqu'à leur dernier souffle et refusé de les envoyer à l’équarrissage. Ils sont enterrés dans mon jardin, selon des règles sanitaires respectées. Et ma dernière chienne disparue prématurément pour un problème rénal, je lui ai payé une dialyse à 550 euros le weekend pour lui donner encore 15 jours de vie. Et pourtant je savais que c'était inéluctable. A chacun ses priorités et sa façon de concevoir le vivant. Effectivement les mots sont forts. Surtout pour les chiens.

11.Posté par Lapokabo le 20/04/2020 16:01

Comme les retraités ne votent pas massivement pour Macron, ils seront moins nombreux en 2022, puisqu'ils vont crever, C'est l'analyse de Christophe Barbier le petit roquet de la Macronie dans une émission à la TV.

12.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 20/04/2020 17:24

*Un médecin, chef de service au CHU de Saint-Denis,

*A été l'objet d'une plainte

*Pour "manque d'empathie"...

*Ça mène à tout, le "manque d'empathie"

*En milieu hospitalier - la preuve !

13.Posté par bshk le 20/04/2020 17:52

Le laxisme ( pour ne pas dire pire) des urgences de St Pierre est bien connu des généralistes du Sud. Ces derniers adressent des malades au CHUSud qui ne lit même pas le courrier joint au malade, donne un diagnostique d'atteinte bénigne contraire au diagnostique initiale du généraliste et renvoie le patient à son domicile : résultats des atteintes irréversibles , opérations de dernière chance, et des morts par négligences en dépit d'un serment "d'Hypocrite" par manque de compétences , d'empathie . ce n'est certes pas le moment de tirer sur une "ambulance" mais la réalité reste la triste réalité.
Exigez la venue du représentant , toujours présent nuit et jour, de l'administration de l'hôpital et faite lui part du manque de prise en considération de l'état du patient. La responsabilité de l'hôpital étant engagée le médecin changera de comportement pour éviter cette venue.
A défaut , exigez que le médecin qui vous fait sortir sans les soins requis par votre médecin traitant vous notifie et justifie sa décision par ECRIT avec sa SIGNATURE son nom prénom et qualité : soit il changera son orientation du traitement soit il prend un risque pour sa carrière qu'un tribunal sur votre requête pourrait interrompre malgré les pressions de l'Ordre des Médecins.

14.Posté par Jean luc ABELARD le 20/04/2020 19:34

on a besoin de l’hôpital !!!! mais avec des vrais soignants ,,, des humains quoi !!! attendre dans un couloir pendant des heures,,,,alors qu’il y a des chambres de
libres ,,,là je ne comprends vraiment pas ce je-m’en-foutisme qui est à la mode au chu de saint-pierre !!!!

15.Posté par li le 20/04/2020 19:48

C est bien connu, les médecins du chu sud se sentent au dessus de la mêlée.
Ils oublient trop facilement qu une fois sortis du bâtiment, ils ne se passer des petites gens.
Faisons comme eux.
Rester invisibles même s il y a urgence .
Parler de sorte qu ils ne comprennent rien.
Les envoyer brouter ailleurs quand ils veulent une réparation, un nettoyage, un repas, une lessive...

Nous aussi on peut afficher complet.

16.Posté par Enirsem le 21/04/2020 04:53

Macron leur a donné l'exemple, le m'en foutisme .....

17.Posté par païpaï le 21/04/2020 06:08

post@1 quel rapport ???

post@7....près de 3000€ de budget santé dépensé par habitant en France.....regardez ou nous en sommes ???? ça c'est la question qu'il faut se poser....
choisir entre plus de personnel et matériel en hôpital et moins de cures thermales.....voila une vraie réflexion...par exemple..

n'étant pas LREM moi même.....je ne vois pas intérêt de dire continuellement "en marche" quand la maison flambe depuis 30 ans.....

surtout que les trous de balle qui crient "EN MARCHE"....ont surement votés pour eux.....

18.Posté par lorema le 21/04/2020 09:23

Consignes d'en haut. Vous avez entendu Christophe Barbier , le vrai porte paroles du président : " nous devons choisir entre la bonne santé économique et les séniors " alors tout est clair. Les seniors dont je fais partie , en marche vers ...la morgue !

19.Posté par fredo le 21/04/2020 11:45

Je n'excuse pas les mauvais médecins sans empathie et plus, il y en a ! Sachez cependant que c'est le système T2A..., tarification à l'activité qui fait que l'on ne garde plus les malades. Ils doivent rester le minimum de temps hospitalisés !! des mal guéris dont l'état de santé va se dégrader et revenir et être rejeter sans espoir j'en vois, nous -les soignants- en voyons, quasiment tous les jours. POPULATION c'est à vous de bouger, nous soignants on est obligé de subir ça tous les jours -burn out pour pas mal d'entre nous- sans réel droit de grève car on est tout le temps réquisitionné ! Tellement, que maintenant c'est par mail qu'on nous réquisitionne car trop de convocations papiers en continu !!!

20.Posté par ?d le 24/04/2020 14:57

C’est grâce à un membre de la famille travaillant au CHU qu’ils apprendront la nouvelle.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes