MENU ZINFOS
Faits-divers

À 67 ans, il bat son père de 88 ans pour une histoire d'héritage


Un homme comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de violences avec arme. La victime, qui est son père, a 88 ans. Il est considéré comme une personne vulnérable. Il s'en sort avec 7 jours d'ITT.

Par Stéphane Pierrard - Publié le Lundi 3 Janvier 2022 à 16:44

Les faits se sont déroulés à la Saline les hauts. Le prévenu ne reconnaît pas tout. Il indique qu'il a peut-être commis des violences mais pas celles qui lui sont reprochées.

Les faits se sont déroulés le 1er janvier. Après un repas chez son frère, il décide, sans véritables raisons, de se rendre chez son père, avec qui il ne s'entend pas très bien. Ce dernier a légué des terrains aux enfants du prévenu mais aucun à lui. 

La victime est à son domicile lorsqu'elle est surprise par la présence du prévenu alors que le portail est fermé à clé. "Ça fait longtemps que je devais t'attraper", lui adresse son fils, alcoolisé - cela faisait trois jours qu'il faisait la fête -, avant de le mettre par terre, de le trainer sur le sol par le bras et de l'emmener dans le jardin. Il se saisit alors d'un bâton puis lui met des coups de poing de visage. Il prend même un rocher pour le frapper. 

Le prévenu présente ses excuses lors de l'audience devant le tribunal. Le litige du terrain remonte à 10 ans environ. Pour la partie civile, "c'est un dossier particulièrement choquant. Il est en récidive. C'est un fils qui a frappé son père et qui est condamné. À l'époque, il lui avait cassé la jambe. Depuis, il marche avec une béquille. Et là, il recommence pour le Nouvel An. C'est une agression gratuite. Mon client souhaite que son fils ne paraisse plus à son domicile. Il m'a confié qu'il avait peur pour sa vie. Il demande 3000€ de dommages et intérêts". 

"Peu importe le litige dans cette famille sur le terrain, il est hors de question de régler ses problèmes par la violence", indique le parquet. "Il y a eu de la violence de la part d'un fils sur son père dans un lieu où il est en droit de se sentir en sécurité. Une violence avec 7 jours ITT avec luxation de l'épaule. Ce sont des violences avec une grosse pierre et une barre de fer de 1,10 m. Il n'y pas de coups portés avec ces objets mais des menaces. Mais que ce serait-il passé si les voisins n'étaient pas intervenus ? Je demande 12 mois de prison avec sursis probatoire, obligation de soin, de travail et d'indemniser la victime et interdiction de contact et de paraître a son domicile", requiert le procureur. 

Pour la défense, "il est clair que dans cette affaire, il y a un problème familial . Mais je ne vais pas m'étendre là-dessus. Il y a aussi un problème d'alcool. Il ne boit pas tous les jours, mais il boit une fois et il perd pied. Il faut prendre en considération ce souci d'alcool même si il ne boit pas tous les jours . S'il n arrive pas supporter l'alcool, il faut prendre des mesures".

Le tribunal condamne le fils violent à 12 mois de prison assortis d'un sursis probatoire de deux ans, à une obligation de soins et d'indemniser la victime, ainsi qu'à l'interdiction de contact et de paraitre à son domicile. 




1.Posté par bourbonnaise le 03/01/2022 14:49

Malheureusement, aujourd’hui il n’y a que des problèmes d’héritage ! C’est l’argent qui motive dans une relation ! Comme si les parents sont obligé de léguer de leur vivant ! A cause il ne va pas transpirer le matin pour avoir? Contente pas y donne out zenfant?

2.Posté par ti yab le 03/01/2022 18:00

Son fils l ' a frappé ,il peut le déshériter pour tentative de meurtre à son encontre (condamnation pour comportement indigne). Il faut le faire, car ce fils indigne ne mérite rien.

3.Posté par Saisissez un nom le 03/01/2022 20:21

Personnellement moi j'hérites de ma défunte grand mère maternelle qu'elle repose en paix, et ma mère n'a rien eut au contraire elle était très contente pour moi. Donc ce bougre devrait un peu se calmer les efforts et sacrifices que son père a fait pour avoir tous ça sont inestimables, il devrait être heureux que ses enfants reçoivent quelques choses qui les permettra de mieux vivre plus tard. On dirait plutôt qu'il pense à son bonheur, son intérêt. Il aurait préféré que se soit lui qui hérite et non ses enfants.

4.Posté par Payet le 03/01/2022 20:24

Qui dit héritage dit méfiance, de nos jours certains sont capables de tous juste pour leur propre confort, lever la main sur son propre père qui est déjà très âgé, j'suis dégouté et en même temps ça fait peur d'entendre tout ça. Il devrait avoir honte.

5.Posté par Tamarin le 03/01/2022 20:25

Zadult lé encore pli paumé que zadolescent...

6.Posté par caroline le 03/01/2022 20:31

Sordide. Bon on passe à autre chose

7.Posté par chrisstjo le 03/01/2022 21:56

"Le prévenu ne reconnaît pas tout. Il indique qu'il a peut-être commis des violences mais pas celles qui lui sont reprochées."...
Non seulement il n'a pas de coeur mais en plus il n'a pas couilles!!! (et accessoirement pas de cervelle)....

8.Posté par Novellas le 04/01/2022 08:17

Le vivre ensemble Reunionnais.... Faites des enfants, ils vous le rendront bien....

9.Posté par patpiman le 04/01/2022 09:21

Finalement on sait pourquoi son pére ne lui a rien donner à ce bon à rien, mauvais à tout qui en 67 ans n'a pas pu se baser sur le produit de son travail et de sa sueur pour assurer sa propre subsistance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes