Faits-divers

À 32 ans, il fracasse le crâne de sa "petite amie" de 15 ans avec le couvercle de la chasse d'eau

Vendredi 13 Juillet 2018 - 18:15

Les faits se sont produits au Port le 11 juillet dernier. Une voisine appelle les secours après avoir entendu des hurlements émanant d'un appartement voisin. Le prévenu, 32 ans, comparaissait ce vendredi pour violence entrainant une ITT de 21 jours avec arme par destination, en l'occurence le couvercle de la chasse d'eau, ainsi qu'atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans. 

Nouria a seulement 13 et demi lorsqu'elle s'enfuit de chez son père qui vit à St-Denis. Elle rencontre alors un homme de 30 ans et décide de le suivre au Port. S'ensuit une relation de plus d'un an et demi avec cet homme et dont l'épilogue s'écrira au matin du 11 juillet à 6h20.  

Lorsque la police arrive à l'appartement du prévenu, ils trouvent la porte fermée mais partiellement détruite . Voyant l'état de la porte, ils insistent et un homme finit par venir leur parler. Il dit être seul, que tout va bien, qu'ils peuvent repartir tout en justifiant l'état de la porte par la perte de ses clés.

 Les agents de police finissent par entendre des gémissements

Eu égard au témoignage de la voisine mais ne pouvant entrer sans preuve préalable, les agents de police finissent par entendre des gémissements. Ils défoncent la porte et découvrent une jeune femme étendue dans la baignoire, une énorme plaie à la tête. L'homme est interpellé et placé en garde à vue. Il sera mesuré un taux d'alcoolémie de 1,89 g/l de sang. 

Invité à s'expliquer sur les motifs d'un tel acharnement sur cette jeune adolescente de 15 ans, le prévenu déclare en premier lieu qu'il n'a jamais forcé Nouria à le suivre. Il prétend qu'elle a toujours été libre de partir quand elle le voulait. Il explique ensuite que le soir du 10 juillet, il avait beaucoup bu avec un ami avant de rentrer chez lui. À son retour, le voyant très agressif, Nouria s'enfuit pendant 4 heures espérant que les effets de l'alcool diminueraient. 

Lorsqu'elle revient, persuadé qu'elle était partie voir un autre homme, il laisse échapper un déferlement de violence. Alors qu'il la projète au sol, il lui tord le pied de plus en plus fort pour lui faire avouer son infidélité. Se tordant de douleur, elle finit par se défaire de son emprise et tente de s'enfermer dans les toilettes. Elle ne parvient pas à fermer, il  jette dans un premier temps une bouteille de gaz sur la jeune fille avant de venir dans les toilettes pour la battre à nouveau.

 Il prend le couvercle de la chasse d'eau et le lance au visage de Nouria

Alors qu'elle parvient à se dégager, il prend le couvercle de la chasse d'eau et le lance au visage de Nouria. Elle est frappée de plein fouet par l'objet au niveau du front, coté droit. Comprenant cette fois que la blessure est extrêmement grave, il finit par s'occuper d'elle en lui mettant de l'eau sur le visage. Grièvement blessée au visage, la jeune adolescente devra subir une opération de chirurgie entrainant des conséquences esthétiques. Le juge Jund, en possession des photos pour l'audience, explique que l'os du crâne est visible sur les clichés. 

Pour autant, le prévenu se présente devant le tribunal comme le protecteur de Nouria. Il prétend avoir toujours voulu la protéger de son père. Déscolarisée et sortant très peu, il insiste encore et toujours sur sa pseudo liberté de partir alors que la cour lui rappelle qu'il est en "couple" avec une mineure depuis 1 an et demi ! "Elle ne sort pas car j'ai pas confiance aux gens qui m'entourent, elle est en sécurité chez moi!". "Vous lui avez défoncé le crâne et elle est en sécurité chez vous?" répond immédiatement le président.

La partie civile admet n'avoir jamais vu de dossier aussi grave en correctionnelle

Maître Motos, représentant la partie civile, admet n'avoir jamais vu de dossier aussi grave en correctionnelle. Il dénote l'emprise du prévenu sur cette jeune mineure, emprise qui l'a inexorablement faite passer de l'état de "sujet" à l'état d'"objet".

"Aimer quelqu'un, est-ce le tuer?" s'interroge le ministère public. La procureure met en exergue des violences pas ordinaires ainsi que des actes de torture pour le faire avouer. "Des photos que je n'ai jamais vues dans un dossier après plusieurs années de fonction" dit-elle. Elle qualifie l'homme de très dangereux voire effrayant vue l'extrême gravité des faits. Elle requièrt une peine de 5 ans de prison dont 1 avec sursis, mise à l'épreuve et la révocation totale d'un sursis précèdent, des obligations de soins, de travail, d'indemnisation ainsi qu'une interdiction de contact avec la victime. 
 
Alors que la cour le déclare coupable et le condamne finalement à 5 ans de prison avec mandat de dépôt et révocation totale de son précédent sursis, il se permet, contre toute attente, de demander au juge une remise de peine.
Pascal Robert
Lu 12601 fois



1.Posté par cmoin le 14/07/2018 09:39

A 13ans elle s'est mit avec un homme de 30ans,qui plus est violent...

2.Posté par alain le 14/07/2018 09:49

IL faut faire quelque chose de toute urgence pour arreter ces comportements ici ou sur la route

i

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/07/2018 10:29

*Toujours plus loin, toujours plus "SAUVAGE"...

*Toujours plus étonnant, provocant le "CHOC" chez les voisins...

*Mais "ON" continue à parler du "VIVRE ENSEMBLE" remarquable (!!) de La Réunion.

*Et il y a, ICI, plein de "jardiniers" pour affirmer que c'est "PARTOUT PAREIL", OUI !!

4.Posté par Omelette le 14/07/2018 11:00 (depuis mobile)

Et sa ce dit un homme ?

5.Posté par Jp POPAUL54 le 14/07/2018 12:04

Le bourreau derrière les barreaux.

6.Posté par Thierrymassicot le 14/07/2018 12:21

Les bêtes rôdent, se tapissent dans leur immonde terrier pour juste massacrer leur proie...Pas en prison mais dans un zoo! C'est vraiment dégueulasse de voir de tels agissements et, sur une gosse qui plus est..

7.Posté par Choupette le 14/07/2018 12:49

Et voilà.

Vous leur donnez un appartement avec tout le confort, et voilà ce qu'ils en font.

1.Posté par cmoin

Dans ce cas d'espèce, il convient de lire de droite à gauche. Ce qui fait que la femme aurait 31 ans, et qu'elle s'est misE avec un jeune de 30 ans ... .

8.Posté par biloute le 14/07/2018 17:57

200 ans de prison pour cette animal.

9.Posté par Marc le 14/07/2018 19:17 (depuis mobile)

5 ans avec une année de sursis ? On plaisante ? Comme beaucoup sans pour autant connaitre le dossier judiciaire on est en colère a lire cela

10.Posté par ali le kafhir le 14/07/2018 21:45

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/07/2
*Mais "ON" continue à parler du "VIVRE ENSEMBLE" remarquable (!!) de La Réunion.

lis les faits d'hiver des années 60 tu te régaleras

11.Posté par Bibi la Bicrave le 14/07/2018 22:51

@Post.3 Juliette CARANTA-PAVARD

*Toujours plus loin, toujours plus "SAUVAGE"...

*Toujours plus étonnant.....

*Et il y a, ICI, plein de "jardiniers" pour affirmer que c'est "PARTOUT PAREIL", OUI !!


Et ? Que proposez-vous ?

12.Posté par Sans importance le 15/07/2018 05:14

Finalement on n'aurait pas dû abolir la peine de mort.

13.Posté par vanille le 15/07/2018 07:56

Les parents de cette gamine ils sont où, ils font quoi ?

14.Posté par MICHOU le 15/07/2018 11:13 (depuis mobile)

Le procureur demande un sursis alors qu''''il qualifie cet homme de dangereux. La violence à encore de beaux jours , Quand on sait qu'''' aujourd''''hui on ne peut plus faire appel à un officier assermenté comme un agent de mairie, police municipale etc

15.Posté par MICHOU le 15/07/2018 11:16 (depuis mobile)

Pour certifier conforme un document , il faut payer environ 1200€ un huissier pour que des sms de harcèlement soient pris en compte. Qui peut payer ça? Et l'emblème de la justice c'est lab Alan e, celle de la fra ce égalité fraternité

16.Posté par momo le 15/07/2018 17:19

les premiers responsables sont les : parents ainsi que l etat qui permet aux enfants de faire ce qu ils veulent

17.Posté par almuba le 16/07/2018 07:43

Un étron de la société;
Au chiotte et on tire la chasse.

18.Posté par 1portois le 16/07/2018 11:38

Aucune empathie des commentaires vis à vis de la victime.
Qu'est ce qui fait qu'une jeune fille de 15 ans préfère vivre avec un tortionnaire que de rester chez ses parents?
Y-a-il eu une enquête sociale? Où sont les services de protection des mineures? Déscolarisée y a-t-il eu signalement de l'Education Nationale?
Le tortionnaire mérite une peine de prison ferme, il subira en prison ce qu'il a fait à la jeune fille.
Mais que l'on exonère pas les institutions de leurs responsabilités.

19.Posté par lola le 16/07/2018 12:21

poste 18 moi je peux confirmer que meme si un enfant moins de 15 ans est descolarisé personne ne bouge ni l'education national ni les assistantes sociales moi g pris sur moi de ne plus envoyé mon fils a l'ecole par un probleme de santé il se faisait insulté par les surveillants devant tout les eleves il se faisait ridiculiser par tous les autres parce kil navai plus de cheveux j ai tout fait pour trouvé des solutions avec le college jai pa eu de reponse et pour pa que mon fils se suicide je les plus envoyé pendant une année jai pas vu aucun me contacté pour savoir pourquoi! donc faut pas croire que ces services sont compétent!

20.Posté par Corinne le 16/07/2018 14:46

Tout le monde semble ne voir que le mauvais geste de l'homme de 32 ans, mais cette jeune fille que fait-elle avec un un homme trop âgé pour elle ? Ces filles qui n'acceptent pas l'autorité des parents et veulent grandir trop vite ! C'est bien la, le problème ! Elles trouvent un homme mûr qui peut dépenser et prendre soin d'elles, ce genre d'histoire finit toujours mal.

21.Posté par Thierrymassicot le 16/07/2018 16:17

@20 Corinne : avec un post qui commence par:

"Tout le monde semble ne voir que le mauvais geste de l'homme de 32 ans, mais cette jeune fille que fait-elle avec un un homme trop âgé pour elle ?

Tu détournes le problème en insinuant que le taré de 32 ans est bien responsable, mais elle aussi....Une fille qui porte une mini-jupe, un bustier un peu court et qui se fait violer, tu utiliseras le même procédé :" Bon les mecs qui l'ont violée c'est pas bien, c'est sur...Mais quand même, elle avait une tenue provocante!"

Bref, pour toi les victimes(si ce sont des filles) sont quand même un peu responsables quand elles se font agresser.....Si tu es vraiment une femme, c'est pitoyable de penser ainsi....Et puis si par hasard, si derrière Corinne se cache un homme, ben c'est pareil : PITOYABLE!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter