MENU ZINFOS
Faits-divers

À 21 ans, il vole deux bières et obtient sa 16e condamnation


Un Saint-Louisien passait en comparution immédiate au tribunal de Saint-Pierre ce vendredi. Alors qu’il devait être jugé ultérieurement pour avoir frappé son frère, il a volé deux cannettes de bière, obligeant les magistrats à se pencher sur son cas plus rapidement que prévu en raison de son passé judiciaire et de la menace qu’il représente pour sa famille.

Par - Publié le Vendredi 18 Novembre 2022 à 17:39

Mercredi dernier, Reza et un ami volent deux bières dans un supermarché de Saint-Louis. Ils sont interpellés deux heures plus tard par les gendarmes. Si l’ami ne devrait pas être particulièrement inquiété par ce vol estimé à 15 euros, il en est tout autrement pour Reza.

Déjà, il porte un poing américain sur lui. Mais surtout, une procédure judiciaire est en cours, car il a frappé l’un de ses frères il y a 3 semaines. Il est de plus accusé d’avoir menacé de mort ses deux frères le même jour. Enfin, il sort juste de deux ans de prison, après avoir la révocation de 5 sursis issus de ses 15 précédentes condamnations.

Ses explications n’arrangent rien à sa situation. S’il a volé les bières, "c’est parce qu’il n’avait plus d’argent". S’il a une arme, c’est par ce "qu’il vient de la rue et qu’il ne va pas porter plainte" si on l’agresse. Enfin, les coups de poing donnés à son frère sont justifiés, car "il ne restait plus rien à manger dans la marmite".

Si le tableau ne lui est déjà pas favorable, son attitude au tribunal va l’enfoncer un peu plus. Il coupe sans cesse la parole aux magistrats et aux avocats. Selon lui, sa place n’est pas en prison et un contrôle judiciaire est suffisant. Après tout, il estime qu’on ne lui a pas donné sa chance, même s’il a fallu sa 15e condamnation avant de révoquer une partie des 5 sursis précédents.

"La terreur de la famille"

Me Thierry Codet, qui représente la chaîne de supermarché, n’est pas là "pour le préjudice minime" de 15,44 euros. La robe noire est surtout venue expliquer que depuis plusieurs mois, Reza vient agresser verbalement et menacer les employés du magasin. Les gérants ont dû augmenter le nombre de personnels de sécurité. Face à ce renfort de vigiles, le prévenu est allé jeter son dévolu sur un autre magasin de la chaîne.

Me Sameïdha Mardaye, qui représente le frère victime de l’agression, veut faire comprendre au tribunal "à quel point il peut être invivable dans le cercle familial. C’est la terreur de la famille. Ils disent qu’ils ont tous peur de lui".

De son côté, la procureure va détailler l’ensemble des faits qui lui sont reprochés. Reza ne va pas hésiter à la traiter de "moucate"  avant de la menacer de "la craser". Celle-ci requiert donc une peine de 9 mois de prison ferme et la révocation de 9 mois de sursis, car il en restait encore.

La tâche était donc ardue pour Me Nathalie Pothin, qui devait faire avec le côté "tête à claques" de son client. Dans sa plaidoirie, elle tente de remettre en question les menaces de mort sur ses frères en appuyant sur les contradictions des témoignages et sur le fait qu’il reconnaît tout sauf cela.

Un point de défense qui a été entendu par les juges qui le relaxent pour les menaces de mort. Pour le reste, il est condamné à 6 mois de prison ferme et voit la révocation de 4 mois de sursis. Il a une interdiction d’apparaître au domicile de son frère pendant 3 ans, doit payer une amende de 200 euros et payer 500 euros pour les frais d’avocat du magasin.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par lorema le 19/11/2022 08:31

Ouh la la c est cher payé pour une mise en bière !

2.Posté par Éducateur le 19/11/2022 10:45

Une intégration difficile surtout lorsque certains utilisent la Reunion comme un lieu où l’on peut vivre aisément sans pour autant faire des efforts.
Prison ou pas cela ne changera pas grand chose pour lui. Mais, je veux encore croire à l’évolution de l’espèce.

3.Posté par Nic-ta-lope et autres le 19/11/2022 22:40

deux bières 15€ 44 ?

Y a de l'or dedans ?

4.Posté par Romain le 21/11/2022 12:16

Que ses parents prennent leurs responsabilités et l'euthanasient

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes