Revenir à la rubrique : Social

9h15 : L’entrée Ouest de St-Denis bloquée

Les camions des membres du Collectif pour la défense des travaux publics et transports ont été stoppés par la police sur le pont de la rivière Saint-Denis, à l’entrée Ouest de la ville. D’énormes embouteillages sont donc à craindre, avec même des risques de blocage complet. D’autant que l’autre convoi, en provenance de l’Est, traverse […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 29 octobre 2008 à 08H19

Les camions des membres du Collectif pour la défense des travaux publics et transports ont été stoppés par la police sur le pont de la rivière Saint-Denis, à l’entrée Ouest de la ville. D’énormes embouteillages sont donc à craindre, avec même des risques de blocage complet.
D’autant que l’autre convoi, en provenance de l’Est, traverse actuellement la ville par la rue Rontaunay, pour rejoindre leurs collègues en descendant par la rue Lucien Gasparin ou par le pont Vinh-Sanh et la Redoute.
Au total, près d’une cinquantaine d’engins sont en ce moment en train de se garer à proximité de la Préfecture.
Jismy Ramoudou est sur place est nous tiendra au courant tout au long de la manifestation.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.